WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'effet de la créatine comme suplément alimentaire sur la force maximale


par Talel Cherif
ISSEP Ksaar Saaid de Tunis - Maitrise en EPS 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

L'apport de la créatine

comme supplément alimentaire

sur le développement de la force maximale des pectoraux

Elaboré par : Cherif Talel

Encadré par : M.A. Abderraouf Ben Abderrahmen & MC. Karim Chammari

Promotion 2002-2006

Session : Juin 2006

Mes chaleureux sentiments de gratitude et de remerciement s'adressent à Mr Abderraouf Ben Abderrahmen et Mr Chammari Karim, mes encadreurs à l'ISSEP, qui m'ont soutenu et qui m'ont prodigué aides et conseils tout le long de la période de recherche.

Mes vifs remerciements s'adressent également à Mr Adhem Turki ainsi que Mlle Maha Zaoui pour leurs précieuses informations et aides.

Je tiens aussi à exprimer mes profonds sentiments de gratitude à tous les enseignants de l'ISSEP qui ont contribué à ma formation.

Enfin, un énorme remerciement et un grand sentiment de reconnaissance s'adressent à Mr Abderrazak Zhioua, propriétaire du « BIEN ËTRE CLUB » (salle de sport à Menzel Temime), ainsi qu'à Mr Hatem Romdhane, Mr Tarek Abdelwahed (entraîneurs à la salle du sport) et à tous les participants à notre expérience pour leurs aides et leurs sacrifices qu'ils ont prodigués pour la réussite de cette recherche.

J'aime bien dédier ce modeste travail à ceux qui ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui, à mes très chers parents, Mohamed et Nabila, pour leurs amours, leurs soutiens et leurs grands sacrifices.

Je tiens également à le dédier à :

? Ma très chère fiancée Jihène pour son aide morale et son support.

? Mes très chères frères Omar et Nour et ma soeur Manel.

? Mon cousin Achraf.

? Tous mes copains et mes copines.

Merci à tous

INTRODUCTION........................................................................................1

PARTIE THEORIQUE..................................................................................2

PREMIERE PARTIE.....................................................................................2

I. Définition de la musculation...........................................................2

II. Le développé couché..................................................................2

III. La force.................................................................................3

III.1. Définition.......................................................................4

III.2. La force maximale ............................................................3

III.3. Méthode d'amélioration de la force maximale.............................4

III.4. Facteurs susceptibles d'influencer la force maximale.....................4

III.4.1. Section transversale du muscle.......................................4

III.4.2. Hypertrophie sarcoplasmique et hypertrophie des sarcomères...5

IV. Le muscle..............................................................................6

IV.1. Définition.......................................................................5

IV.2.Le muscle pectorale............................................................6

V. Le mécanisme cellulaire de la contraction musculaire...........................8

V.1. Les types de tissus musculaire................................................8

V.2. Anatomie du muscle strié.....................................................9

V.2.1. Les filaments fins composés..........................................9

V.2.2. Les filaments épais.....................................................9

V.3. Le motoneurone...............................................................10

V.3.1. La jonction neuromusculaire(plaque motrice).....................10

V.3.2. L'unité motrice........................................................11

V.4. Description macroscopique du phénomène................................12

V.4.1. Secousse musculaire..................................................12

V.4.2. Sommation temporelle et tétanos...................................13

V.4.3. Sommation spatiale...................................................13

V.4.4. Graduation de la force................................................13

V.5. Description microscopique du phénomène.................................13

V.6. Les sources d'énergie pour la contraction musculaire....................16

VI. Croissance musculaire..............................................................16

DEUXIEME PARTIE...................................................................................18

I. La Créatine..............................................................................18

I.1. Historique........................................................................18

I.2. Définition générale de la créatine.............................................18

I.3. La Créatine monohydrate......................................................19

I.4. Synthèse chimique..............................................................19

I.5. Métabolisme et physiologie reliés à la crétine..............................20

I.6. Le transport par le sang jusqu'à la cellule musculaire.....................21

I.7. Comment utiliser la créatine...................................................22

I.7.1. Posologie.................................................................22

I.7.2. Conseil de consommation.............................................23

I.8. La Créatine et la santé..........................................................23

I.8.1. Récupération post-opératoire..........................................23

I.8.2. Système cardio-vasculaire.............................................23

I.8.3. Système nerveux........................................................24

I.8.4. Vieillissement...........................................................24

I.9. Contre indication et précautions..............................................24

PARTIE METHODOLOGIE...........................................................................26

A/°PARTIE EXPERIMENTALE......................................................................26

I. L'objectif de la recherche.............................................................26

II. Problématique...........................................................................26

III. Hypothèse..............................................................................26

IV. Choix de la population...............................................................26

V. Méthode utilisé........................................................................30

VI. Organisation de l'expérience.......................................................32

VI.1. Protocole.......................................................................32

VI.1.1.Domaine morphologique.............................................32

a. La masse corporelle.......................................32

b. Circonférence de la poitrine et du bras droit...........32

VI.1.2.Domaine physique....................................................32

a. Définition de la 1RM....................................32

b. Le développé couché....................................33

c. Le développé incliné.....................................35

d. Le développé décliné....................................36

VII. Matériels utilisés.....................................................................38

VIII. Planification.........................................................................38

IX. Résultats finaux des tests physique et morphologique des deux groupes expérimentaux.............................................................................................40

B/°PARTIE STATISTIQUE............................................................................42

I. Procédure statistique...................................................................42

I.1. La moyenne.....................................................................42

I.2. L'écart type......................................................................42

I.3. Le minimum et le maximum...................................................42

I.4. Coefficient de variation........................................................42

I.5. Le«t»de student..................................................................43

I.6. Indice de progression...........................................................43

II. Interprétation des résultats............................................................44

II.1. Evolution du poids.............................................................44

II.2. Circonférence de la poitrine..................................................45

II.3. Circonférence du bras droit...................................................46

II.4. Evolution de la force maximale « 1RM »..................................47

DISCUSSION.............................................................................................48

CONCLUSION ET RECOMMANDATION.........................................................50

ANNEXE....................................................................................................

BIBLIOGRAPHIE.........................................................................................

La consommation de la phosphocréatine (PCr) a été révélée par une étude récente démontrant que la supplémentation en créatine (Cr) peut augmenter le contenu en PCr du muscle squelettique chez certains individus et favoriser la performance à l'exercice dans certaines activités. Des exploits superbes de certains athlètes d'élite ont été perçus comme reliés à la supplémentation en Cr. Ceci en même temps qu'une attention médiatique considérable qui a conduit à une perception courante que la supplémentation en Cr est bénéfique et de fait« essentiel » à la performance sportive. Il y a une utilisation très répandue de la supplémentation en Cr par les athlètes professionnels, les sportifs d'élite, les athlètes universitaires, les athlètes amateurs et récréatifs et les athlètes adolescents prometteurs. Tous ceux qui l'utilisent le font apparemment sans grande compréhension des résultats applicables de la recherche. Il peut être estimé que la consommation de la Cr cette année a excédé 2.5 millions de kg ou 2.5 milles tonnes métriques d'après une statistique américaine (medicine science sports exercice, vol.32 (3) :706-717,2000). Ceci définit une attente énorme pour un bénéfice potentiel. De plus, une croyance fréquente dans le milieu de la compétition sportive est que si un peu est bon, alors plus est meilleur. Cette conception erronée peut, en général, conduire à un comportement d'excès et à une exposition à des risques potentiels pour la santé. Bien que la supplémentation en Cr soit perçue comme relativement « sécuritaire », peu d'évaluations critiques de ses implications sur la santé ont été effectuées. Pareillement, il semble y avoir peu d'évaluations de la recherche ayant étudié la supplémentation en Cr, la nature de son impact potentiel sur la performance à l'exercice et son application à des activités sportives spécifiques. Ceci augmente le potentiel que les attentes pour la supplémentation en Cr soient excessives et potentiellement trompeuses. Pour ces raisons, nous avons choisi ce thème pour produire une synthèse sur le sujet : Les questions reliées aux effets de la créatine monohydrate, sur la performance à l'exercice sportif et aux effets potentiels sur le corps humain et comment peut on l'utiliser (posologie).

Première partie :

I. Définition de la musculation :

La musculation désigne le fait d'effectuer des exercices dans le but de modifier ses qualités physiques. Ce n'est pas nécessairement avec des charges additionnelles, cela peut être juste des pompes ou des tractions, par exemple. De même, on peut faire de la musculation sans vouloir grossir ou maigrir, mais pour être plus fort, plus rapide, plus résistant...

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy