WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le Jeu Vidéo (et moi...)

( Télécharger le fichier original )
par
ESRA - Institut Supérieur des Techniques du Son 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

OEuvres expérimentales sur Internet : le futur des jeux vidéo est peut-être déjà présent

Un medium peut être utilisé de bien des façons. Il y a la façon la plus courante de l'exploiter, et il y a les autres. Le cinéma est, dans l'immense majorité des cas, utilisé à des fins narratives. Mais le cinéma expérimental (dont le Sleep d'Andy Warhol, un film de six heures montrant un homme qui dort, est un des plus célèbres représentants) a bien prouvé qu'il y avait une alternative à cette approche hégémonique. Alors, le jeu vidéo va-t-il, à l'instar du septième art, donner lieu à de multiples usages ? Certainement. Mais l'on peut d'ores et déjà affirmer que le jeu vidéo expérimental existe déjà... sur Internet. Le web et le jeu vidéo sont des supports exactement semblables, qui permettent d'agir et de naviguer dans un environnement virtuel. Le web est surtout constitué d'informations écrites, alors que le jeu vidéo est essentiellement une affaire d'interactions avec des éléments graphiques. Le jeu vidéo et le web étant frères, les progrès conceptuels de l'un sont parfaitement récupérables par l'autre, et inversement. Et les oeuvres d'art expérimentales ne manquent pas sur le web. Dans ces recherches souvent anonymes se cache peut-être l'une des clefs de l'avenir des jeux vidéo. Et, un jour pas si lointain, certains éditeurs vendront peut-être dans les rayons non pas des jeux vidéo, mais des oeuvres interactives aux finalités davantages artistiques que ludiques... L'idée est lancée, et depuis 2005, on a découvert l'émergence d'un média émergent : les machinima.

Cette forme d'expression atypique désigne des fictions créés à partir de séquences extraites de jeu vidéo remontées, et dont la bande son à été refaite, dans le but de créer une fiction nouvelle, avec un récit souvent très différent de celui du jeu. C'est une sorte de « détournement » du jeu vidéo pour faire passer, des messages, souvent politiques.

Même si, du fait du peu de moyens dont disposent les artistes produisant des machinima, et du malaise visuel que ces derniers provoquent (à cause de notre inconscient de spectateur qui nous dit « si ça ressemble à la réalité, ça peut être un film, sinon, c'est un jeu »), cette curiosité n'en est qu'à ses balbutiements, on peut présager qu'à l'avenir, il deviendra un media aux possibilités créatrices inédites.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net