WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Quels sont les obstacles à la professionnalisation d'un club de basket-ball amateur ?


par Nicolas MATHIEU
Université Paris XII - Licence STAPS Management du Sport 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2. Les causes de la professionnalisation

La professionnalisation des organisations sportives est un phénomène à raisons multiples.

La première fut la volonté des fédérations d'officialiser le statut de professionnel du sport qui existait déjà mais donnait vie à une économie souterraine, l'amateurisme « marron ». Emmanuel Bayle le confirme, « la professionnalisation évolue depuis la mise en place d'un professionnalisme officieux vers une organisation du marché visant à normaliser la pratique sportive en vue d'en tirer profit.17(*) »

Mais si historiquement, c'est dans ce but que les fédérations ont enclenché le processus, d'autres facteurs rentrent en ligne de compte maintenant pour expliquer que même les organisations sportives amateurs se penchent sur ce sujet.

L'essor, depuis la seconde guerre mondiale du « sport performance », confirmé par Elisabeth LÊ-GERMAIN18(*) va permettre de favoriser l'augmentation du niveau des pratiques individuelles et des sports collectifs. Cette augmentation combinée à la recherche de la performance réclame nécessairement toujours plus d'éducateurs, de techniciens, de gestionnaire et de personnel administratif dans les clubs, comités et fédérations. Ces postes ne peuvent pas être assumés par des bénévoles, on assiste à une augmentation de la demande des professionnels du sport.

Mais l'État va aussi jouer un rôle majeur dans cette professionnalisation en développant les mesures et les dispositifs mis en place («profession sport», emploi tremplin, emploi jeunes...) afin de faciliter l'emploi de professionnels au sein des associations sportives.

L'État ira même plus loin en imposant des qualifications, l'article 43 de la loi de 1984 stipule que « nul ne peut enseigner, encadrer ou animer contre rémunération une activité physique ou sportive, à titre d'occupation principale ou secondaire, de façon régulière, saisonnière ou occasionnelle [...] sans être titulaire d'un diplôme inscrit [...] sur une liste d'homologation des diplômes des activités physiques et sportives. ». En clair, Jean-Pierre AUGUSTIN19(*) nous confirme que la professionnalisation sportive est présentée comme une des solutions aux questions posées par la diminution des emplois productifs.

A l'entame de cette étude, mon expérience du terrain pouvait me laisser penser que la professionnalisation était seulement la conséquence d'une volonté des dirigeants de se tourner vers une politique de compétences et de qualité. On peut voir grâce à ce chapitre que le processus de professionnalisation peut être subit faute de qualifications, faute de moyens humains qualifiés. L'État à travers ces différentes actions a clairement voulu montrer la voie de la professionnalisation des organisations sportives amateurs. Sans l'intervention de l'État, le processus démarrait généralement après l'apparition d'une équipe sportive compétente, qui permet à l'association de monter les échelons fédéraux. Une fois que le club a atteint un certain niveau (Nationale Masculine 2 ou Nationale Masculine 3, Nationale 1 ou 2 Féminine), les dirigeants sont plus enclins à mettre en place le processus.

La volonté de clarifier les échanges économiques entre les agents, l'augmentation du facteur performance des activités sportives, l'intervention de l'Etat, montrent que le sport n'est plus seulement un mode de loisir et une organisation institutionnelle, il est devenu un enjeu économique et un gisement d'emplois pour l'ensemble des professionnels du sport (sportifs et encadrements technique, administratifs...)

* 17 BAYLE Emmanuel, Facteurs clés de la performance des fédérations sportives nationales : bilans et perspectives. Revue européenne de management du sport, n°3, pages 69-99, 2001.

* 18 LÊ-GERMAIN Elisabeth, Le Football et sa professionnalisation tardive à Lyon : de la confidentialité à la notoriété (1918-1964), STAPS n°68, pages 7-23, 2005.

* 19 AUGUSTIN Jean-Pierre, Le sport et ses métiers : nouvelles pratiques et enjeux d'une professionnalisation, page 7, Paris, la Découverte, 2003.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy