WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pertinence de l'approche projet adoptée par l'Initiative PPTE au Cameroun: Cas de la promotion des mutuelles de santé ou micro assurances santé

( Télécharger le fichier original )
par Rébecca Hortense ELLA-MENYE EKOTTO épouse BATINDEK BATOANEN
Institut de Formation pour le Développement (IFD) Yaoundé rue CEPER - Expert en Planification et Gestion de Projets 2007
  

précédent sommaire suivant

Section.2 - Evaluation des mutuelles de santé sur financement PPTE

L'Initiative PPTE, par l'appui financier qu'elle apporte aux pays surendettés, leur permet de relancer leurs économies en crise. Le Cameroun après avoir fait le diagnostic de sa situation de développement à travers le DSRP, a élaboré des stratégies sectorielles. C'est dans cette mouvance qu'un plan stratégique pour la promotion des mutuelles de santé a été adopté. Il prévoit donc, comme solution idoine au problème de financement des soins de santé, la promotion des mutuelles de santé pilotes dans une première phase. C'est cette phase que nous évaluons dans notre étude.

§.1 - Méthodologie appliquée

La méthodologie choisie ici, est celle décrite dans l'introduction de notre étude, à savoir :

§ L'utilisation des trois techniques de collecte des données : L'entretien, l'observation directe, et le recueil des données existantes.

§ L'analyse des données ainsi collectées par deux méthodes : L'analyse de contenu, et l'analyse statistique.

Notre mission a consisté à évaluer, sur les onze (11) mutuelles de santé mises en place par le MINSANTE avec l'appui technique du SAILD/APCAS, 8 d'entre elles, soit plus de 72% des structures ainsi élaborées. Les difficultés rencontrées ont engendré les principales limites à cette étude.

A - Déroulement de la mission

L'évaluation des huit mutuelles de santé pilotes de la zone rurale et de la zone urbaine a duré deux mois. Elle s'est faite sur la base d'objectifs bien définis, de résultats intermédiaires identifiés et d'activités rigoureusement planifiées.

a- Objectifs de la mission

Objectif global

Evaluer la performance des mutuelles de santé pilotes sur fonds PPTE.

Objectifs spécifiques

1. Analyser la situation de huit mutuelles de santé pilotes, dont quatre (04) rurales et quatre (04) urbaines sur fonds PPTE.

2. Rechercher les indicateurs d'évaluation pertinents

b- Résultats attendus

1. La situation de chaque mutuelle de santé est fournie

2. Au moins cinq (05) bonnes pratiques sont retenues

3. Les critères d'évaluation des Mutuelles de Santé sont élaborés

4. Les pistes de recherche d'indicateurs d'évaluation pertinents sont présentées

c- Activités à mener

1. Etudier sur documents, les 8 mutuelles de santé et procéder à des enquêtes de terrain pour les 4 mutuelles urbaines

2. Présenter un état récapitulatif de l'évolution des Mutuelles de Santé

3. Recenser les facteurs de réussite

4. Comparer les pratiques locales

5. Analyser les forces et les faiblesses des Mutuelles de Santé

6. Définir les objectifs à atteindre par les Mutuelles de Santé

7. Définir le contexte de d'évolution des Mutuelles de Santé au Cameroun

8. Découvrir les différents outils d'une recherche d'indicateurs pertinents.

B - Difficultés rencontrées et limites de l'étude

Notre étude a été entachée par quelques obstacles, inhérents à la spécificité même du concept de la mutualité au Cameroun. Aussi, avons-nous noté quelques limites de notre analyse.

a- Principales difficultés

Elles se résument à une pénurie de données de référence sur les mutuelles de santé, et à la difficulté d'accès à la zone rurale.

- Pénurie de données de référence sur les mutuelles de santé au

Cameroun

Plusieurs études sur les mutuelles de santé ont été faites, mais celles-ci portent essentiellement sur l'analyse de la faisabilité de la promotion du concept de mutualité au Cameroun. C'est ainsi que les études, APCAS-STEP/BIT (2000), cabinet SERVAC (octobre 2002), et cabinet LEADER ADVISE (janvier 2003), ont retenu trois principaux facteurs de lancement de la mutualité au Cameroun :

ü Les organisations traditionnelles comme base de mise en place des mutuelles

ü Observer une phase pilote

ü Nécessité d'un appui technique et financier de l'Etat et des ONG.

L'analyse de l'évolution des systèmes de mutualisation de risques mis en place depuis 2003, n'a pas fait l'objet d'une abondante littérature.

Quelques études commandées par le MINSANTE, et portant sur l'évaluation des mutuelles de santé ont été élaborées en 2007. Ces études n'ont pas pu être exploitées, faute d'accessibilité.

- Difficulté d'accès aux mutuelles de santé de la zone rurale

La promotion des mutuelles de santé pilotes sur financement PPTE, s'est faite en zone rurale et en zone urbaine. L'ONG SAILD a ainsi mis en place cinq (05) mutuelles de santé pilotes dans les zones rurales suivantes :

ü Province de l'Extrême Nord : DOUVANGAR

ü Province de Nord : DJOUGUI-LAM

ü Province du Nord-Ouest : BAFUT, BAMBUI, MFORYA

L'étude de la situation de ces mutuelles s'est faite uniquement par la méthode d'analyse de contenu des documents fournis par le SAILD.

En effet, l'accès à ces zones assez éloignées n'a pu se faire en l'absence de moyens de déplacement.

b- Limites de la présente enquête de terrain

Au regard des différentes difficultés rencontrées, nous devons rechercher en quoi notre enquête est généralisable, et les zones d'incertitudes qui demeurent.

- En quoi l'enquête réalisée est généralisable ?

L'étude de la situation des mutuelles de santé pilotes sur fonds PPTE a été faite de deux manières différentes. Les mutuelles rurales ont été analysées sur dossier, et les mutuelles urbaines ont fait l'objet d'une double analyse, sur dossier et sur terrain. A priori, cette étude ne peut donc être généralisée au niveau global. Cependant, elle peut l'être au niveau urbain.

En effet, les réalités du milieu urbain observées peuvent s'appliquer à toutes les zones urbaines qui ont en général les mêmes caractéristiques de développement et de contraintes sociales. Les résultats obtenus fournissent des indications pertinentes sur l'évolution des mutuelles de santé en zone urbaine.

- Quelles zones d'incertitudes demeurent ?

Ces zones d'incertitudes se situent tant au niveau rural qu'au niveau urbain.

- En milieu rural, il est évident que les limites sont liées à l'analyse partielle du phénomène dans cette zone. En effet, l'étude des actions menées et de leur impact n'est faite que sur la base des documents projet fournis par les promoteurs. Aussi, leur validité peut être relative en l'absence d'une confrontation avec les données de terrain.

- En milieu urbain, nous relevons également des limites quant à la fiabilité des interviews semi structurées réalisées. Elles sont complétées par des justificatifs écrits, mais l'absence d'une interview généralisée auprès d'un plus grand nombre d'acteurs peut constituer un biais quant à l'appréciation des causes de non adhésion ou des degrés de satisfaction. En effet, il était prévu d'interviewer toutes les parties prenantes au processus de promotion des mutuelles de santé pilotes. Ce travail n'a pu être fait en raison des contraintes financières et temporelles. L'interview systématique des responsables des mutuelles de santé, des populations adhérentes et non adhérentes, ainsi que des formations sanitaires aurait exigé des moyens logistiques, matériels et financiers plus importants.

Nonobstant ces limites à notre étude, les résultats font ressortir de façon rationnelle et objective, la réalité du processus de promotion des mutuelles de santé au Cameroun. Doivent être retenus ici, la situation globale des mutuelles mises en place, le processus de leur mise en place, les facteurs clés de réussite et les critères d'évaluation utilisables.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy