WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pertinence de l'approche projet adoptée par l'Initiative PPTE au Cameroun: Cas de la promotion des mutuelles de santé ou micro assurances santé


par Rébecca Hortense ELLA-MENYE EKOTTO épouse BATINDEK BATOANEN
Institut de Formation pour le Développement (IFD) Yaoundé rue CEPER - Expert en Planification et Gestion de Projets 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

I - Contexte et justification

Cette étude sur l'approche projet et l'Initiative PPTE au Cameroun, est motivée par le changement d'approche survenu dans les politiques de développement en direction des pays en développement en général, et du Cameroun en particulier. De la politique de développement transposant des idées de dépenses sur le budget, on est passé à une politique de développement axée sur la planification des objectifs.

De 1960 à 1985, le Cameroun a appliqué des politiques de développement basées sur les plans quinquennaux. Toutefois, ces différents plans quinquennaux1(*) n'ont été respectés qu'à hauteur de 30% selon R. NYOM2(*). La mauvaise élaboration des projets a entraîné la mise sur pieds de structures de production de richesses fragiles, qui se sont ébranlées dès les premières amorces de la crise économique des années 1980.

Dès lors, le gouvernement met en oeuvre une politique d'ajustement interne qui montre très vite ses limites. Le Cameroun se tourne ainsi vers le Fonds Monétaire International (FMI)3(*), et signe son premier Programme d'Ajustement Structurel (PAS) en septembre 1988. Pour essayer de résoudre le problème de la crise, la privatisation de certaines structures telles que HEVECAM en décembre 1996 et SOCAPALM en juin 2000 est effectuée, mais la situation s'aggrave et le Cameroun se trouve au bord du dépôt de bilan en 1999 avec un endettement de plus de 9 milliards de dollars4(*).

Afin d'aider les pays en développement, dont le Cameroun, à sortir de cette crise, les bailleurs de fonds multilatéraux5(*) acceptent d'appuyer ces pays dans l'élaboration d'une stratégie permettant d'atténuer le lourd fardeau de la dette. Cette stratégie consiste à mettre dans un fonds précis, une partie des sommes à rembourser par les Etats débiteurs et qui serviront à des actions de développement bien ciblées. C'est le lancement de l'Initiative PPTE6(*) en 1996, exigeant du pays impétrant la présentation préalable selon les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD)7(*), d'un Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) dans le lequel sont consignés les objectifs et les axes stratégiques de développement du pays.

L'Initiative PPTE amène ces pays à utiliser une gestion par objectifs appelée Approche Projet. La gestion des projets/programmes financés sur fonds PPTE au Cameroun doit désormais respecter la méthode et les outils de cette approche projet, pour des résultats de qualité.

La question qui justifie notre étude, est de savoir si l'utilisation de l'approche projet dans l'exécution des projets PPTE au Cameroun est pertinente, et en particulier dans la promotion des mutuelles de santé ou micro assurances santé.

* 1 5 plans quinquennaux depuis l'indépendance du Cameroun : 1961/1966, 1966/1971, 1971/1976, 1976/1981 et 1981/1986. Le 6ème, prévu de 1986 à 1991 n'a jamais débuté.

* 2 La crise économique du Cameroun, Atlantic éditions, 2003p. 65

* 3 Le FMI est l'une des institutions financières internationales créées en 1945 à Bretton Woods au lendemain de la deuxième guerre mondiale.

* 4 Octave JOKUNG NGUENA, page 103

* 5 Banque Mondiale et Fonds Monétaire International et Club de Paris, Club de Londres etc....

* 6 Pays Pauvres Très Endettés / HIPC (Heavily Indebted Poor Countries). Ils sont au nombre de 42, dont 34 en Afrique subsaharienne, 4 en Amérique latine et 3 en Asie.

* 7 Il s'agit d'objectifs à réaliser d'ici 2015 et fixés par les Nations Unies en l'an 2000. Ils sont au nombre de huit.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy