WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pertinence de l'approche projet adoptée par l'Initiative PPTE au Cameroun: Cas de la promotion des mutuelles de santé ou micro assurances santé


par Rébecca Hortense ELLA-MENYE EKOTTO épouse BATINDEK BATOANEN
Institut de Formation pour le Développement (IFD) Yaoundé rue CEPER - Expert en Planification et Gestion de Projets 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II - Etat des lieux sur la question

Face à la situation de surendettement des pays en développement, l'Initiative PPTE est mise en place en septembre 1996 par le FMI et la Banque Mondiale. Cette Initiative vise à fournir une assistance exceptionnelle aux pays admissibles. Ils bénéficient de cette assistance, à condition de prendre l'engagement formel et de prouver leur capacité à utiliser les ressources financières ainsi libérées dans le cadre d'un programme de réforme économique et sociale contenu dans le DSRP. Ce document constitue donc le cadre à respecter pour la mise en oeuvre d'une stratégie de croissance équitable et re-distributive au niveau national (O.J. NGUENA, 2005)8(*).

Admis à cette Initiative depuis octobre 2000, ce n'est qu'en avril 2003 que le Cameroun finalise son DSRP. Dès lors il se doit d'utiliser les fonds issus de l'allégement de sa dette pour le financement de projets de développement dans les secteurs prioritaires : Secteur éducation (Construction de salles de classes, recrutement d'instituteurs), Secteur santé (programmes de lutte contre les grandes endémies; promotion des mutuelles de santé pilotes) ; secteur rural (Relance des activités de riziculture; développement de la filière maïs), secteur infrastructures (réhabilitation de pistes, assainissement urbain...). La mise en oeuvre de l'Initiative PPTE au Cameroun est établie par le décret n° 2000/960/PM du 1er décembre 2000 portant création du CCS/PPTE. Il est chargé d'apprécier l'éligibilité au financement PPTE des projets et programmes présentés par les promoteurs.

Lors du diagnostic du secteur santé, plusieurs problèmes ont été identifiés, parmi lesquels celui de difficulté d'accès à des soins de qualité. Aussi, la solution de mise en place de la promotion des mutuelles de santé pilotes au Cameroun a été retenue par le MINSANTE et présentée pour éligibilité au CCS/PPTE. Les autorités camerounaises pensent que de telles structures permettent de répondre aux besoins des populations pauvres qui, ne possédant pas de ressources financières suffisantes, ne fréquentent de moins en moins les formations sanitaires. Dès l'année 2001, sont donc élaborés des projets dans les différents secteurs de développement. C'est le début d'une nouvelle pratique de gestion de la dépense publique.

Pourtant, dès l'année 2004 les premiers rapports d'audits financiers et techniques9(*) révèlent plusieurs faiblesses dans l'exécution, des projets et programmes sur financement PPTE. Cette situation serait due à une mauvaise gestion des fonds PPTE, et la non mise en oeuvre du Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté, affirme un groupe d'économiste en 2005 (M. AMADOR-CUADRO, S. BREITKOPF, F. BUFFA, P. LECOMTE et C. PERRIN)10(*). Déjà, en octobre 2003, le Cameroun a reçu potentiellement près de 200 Milliards de francs CFA, dont 14 ont été effectivement dépensés11(*). Pour mieux comprendre cette situation, parcourons donc la littérature qui existe sur notre question de départ.

* 8 O. JOKUNG NGUENA, Initiative PPTE (Pays Pauvres Très Endettés), Quels enjeux pour l'Afrique ? L'Harmattan, 2005, P. 57

* 9 Cabinet OKALLA AHANDA et Associés, Rapport d'audit financier et technique des dépenses financées sur ressources PPTE.: Exercices 2001/2002, 2002 période transitoire et 2003.

* 10 Exposé Initiative PPTE en Afrique, DESS Développement, coopération internationale et action humanitaire, Université Paris I la Sorbonne, 24 février 2005, p.9

* 11 Idem. P.9

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy