WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le Festival du Danxomè: Enjeux et défis pour la Commune d'Abomey dans le contexte de la décentralisation

( Télécharger le fichier original )
par Nondoté Anicet LAO
Université d'Abomey-Calavi / Bénin - Maîtrise 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

Avec l'avènement de la démocratie en 1990 et toujours dans l'optique de renforcer la gestion du pouvoir par le peuple, le Bénin gère depuis l'organisation en janvier 1993 des Etats Généraux de l'administration territoriale, un processus de décentralisation. Ce processus est entré dans sa phase active par l'organisation en décembre 2002 et janvier 2003 des premières élections communales et municipales.

Ainsi, le 21ème siècle consacre la refondation de l'Etat béninois qui devient un Etat décentralisé, porteur des élus locaux sur la scène politique nationale. L'option béninoise est d'opérer une décentralisation intégrale d'un seul niveau qui a abouti à la création de 77 Communes de plein exercice dont trois (3) à statut particulier.

Dans ce contexte, les élus locaux sont de véritables pionniers de la promotion de la démocratie à la base et du développement local. Qu'ils dirigent une Commune "riche ou pauvre", ils ont la lourde responsabilité de relever le défi de l'auto-développement de leur localité. Maintes stratégies sont, à cet effet, mises en oeuvre pour l'accomplissement de cette tâche. Ainsi, depuis quelques années, on assiste à un développement important des manifestations culturelles et artistiques organisées le plus souvent sur l'initiative des élus locaux et des collectivités locales avec parfois le soutien de l'Etat ou de donateurs publics ou privés, nationaux ou internationaux.

Ces festivals connaissent beaucoup de succès auprès des populations locales. Ils sont une occasion exceptionnelle pour une communauté de se retrouver et de «vivre son patrimoine » et dans certains cas de fédérer plusieurs communautés autour d'un patrimoine commun. Ils sont aussi des catalyseurs d'une fierté retrouvée et permettent de redonner aux populations une confiance dans leurs valeurs culturelles, fortement valorisées par la présence d'un public varié réunissant aussi bien des connaisseurs que des touristes. C'est dans cette perspective que s'inscrit l'organisation du festival du Danxomè, une rencontre annuelle des filles et fils du plateau du Danxomè pour revaloriser et vendre leurs richesses culturelles. L'idée d'une telle rencontre avait été traduite sous différentes approches dans les différents programmes de plusieurs candidats à la mairie d'Abomey. L'autorité communale en a fait une réalité et le Festival du Danxomè est considéré comme une réponse positive aux multiples défis de l'auto-développement de la Commune.

Ce sont donc les véritables enjeux et les multiples défis de ce festival dans le cadre de la décentralisation dans cette Commune qui feront l'objet de la présente étude. En d'autres termes, elle permettra d'inventorier la contribution de cette manifestation culturelle au développement d'Abomey en cette ère de décentralisation. La première partie de ce travail sera consacrée aux cadres théorique, pratique et méthodologique de la recherche et la seconde partie mettra en exergue dans les résultats qui y seront analysés.

précédent sommaire suivant