WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Agriculture et croissance économique au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Hervé BELLA
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée (ISSEA) - Ingénieur d'Application de la Statistique 2009
  

précédent sommaire suivant

4.1.2 Taux de Croissance du PIB réel agricole

Le PIB réel agricole est le PIB agricole à prix constants. Le PIB agricole est évalué selon la même méthodologie que le PIB global. D'ailleurs, le PIB agricole n'est qu'une composante du PIB, il ne prend en compte que la part de la richesse totale créée par le secteur agricole. Le taux de croissance du PIB réel agricole est la variation relative de ce dernier d'une année à l'autre. Son calcul est similaire à celui du taux de croissance du PIB réel par habitant.

, où représente le PIB réel agricole au cours de l'année t.

Le taux de croissance du PIB réel agricole traduit ainsi l'augmentation en volume de la richesse produite par le secteur agricole. Les valeurs utilisées ici sont calculées aux prix de l'année 2000 et proviennent de la Banque Mondiale.

La figure ci-dessous représente l'évolution de cet agrégat au Cameroun sur la période allant de 1966 à 2005.

Figure 10: Évolution du taux de croissance du PIB réel agricole au Cameroun

Source : Banque Mondiale

Le PIB réel agricole a en général crû sur la période 1965-2005 au Cameroun. Les taux de croissance de cet agrégat sont en général positifs sur la période, comme le montre le graphique ci-dessus. Néanmoins des reculs sont relevés en 1983 (-7,6 %), 1988 (-12 %), 1990 (-1 %) et 1991 (-4 %). Le graphique présente une certaine fluctuation dans la croissance du secteur agricole, ce qui laisse croire à une faible capacité à maintenir un sentier de croissance. Les reculs enregistrés d'une année à une autre n'ont pas été abondants sur la période mais leur effet reste très important. En effet, la régression du PIB réel du secteur agricole de 12 % qui a fait suite à la crise économique débutée en 1987 a été suivie d'une reprise de l'ordre de 7 %. Après les retraits de 1990 et 1991, une hausse de la valeur du PIB réel est observée depuis 1992 sans discontinuité jusqu'en 2005. L'effet de la crise a été important dans le secteur agricole camerounais, ce n'est qu'en 1995, après la dévaluation du F CFA que le PIB réel du secteur agricole reprend un niveau supérieur à celui qu'il avait avant la crise économique.

4.1.3 Taux de croissance du PIB réel industriel

Le PIB industriel, tout comme le PIB agricole représente une partie de la richesse totale créée dans un secteur précis de l'économie en l'occurrence le secteur industriel. Le taux de croissance du PIB réel industriel est donc la variation relative de ce dernier d'une année à la suivante, selon la formule suivante :

, où représente la valeur du PIB réel industriel au cours de l'année t.

Le taux de croissance du PIB réel industriel traduit ainsi l'augmentation en volume de la richesse produite par le secteur industriel. Les valeurs utilisées ici sont calculées aux prix de l'année 2000 et proviennent de la Banque Mondiale.

La figure ci-dessous représente l'évolution de cette valeur au Cameroun sur la période allant de 1966 à 2005.

Figure 11: Évolution du taux de croissance du PIB réel de l'industrie au Cameroun

Source : Banque Mondiale

Le graphique représentant l'évolution du taux de croissance du PIB réel de l'industrie est à l'image des deux graphiques précédents. Une variabilité est observée dans l'évolution du taux de croissance du PIB réel industriel avec une chute dès le déclenchement de la crise économique et une forte reprise après la dévaluation du F CFA en 1994 et une tendance à la hausse qui se confirme jusqu'en 2005.

précédent sommaire suivant