WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La capacité de la femme mariée en matière du travail en droit français et en droit congolais

( Télécharger le fichier original )
par Yves-Junior MANZANZA LUMINGU
Université de Kinshasa - Licence en Droit 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE DE KINSHASA

FACULTE DE DROIT

DEPARTEMENT DE DROIT ECONOMIQUE ET SOCIAL

B.P. 204 KINSHASA XI

LA CAPACITE DE LA FEMME MARIEE EN MATIERE DU TRAVAIL EN DROIT FRANÇAIS

ET EN DROIT CONGOLAIS

MANZANZA LUMINGU Yves-Junior

Gradué en Droit

Mémoire présenté et défendu

en vue de l'obtention du grade

de licencié en Droit.

Option : Droit Economique et Social

Directeur : Professeur Dr KUMBU ki NGIMBI

ANNEE ACADEMIQUE 2006 - 2007

EPIGRAPHE

« Chaque jour voit reculer les limites de la connaissance. Au sein même de l'humain, un être est en train de subir une mutation telle que ses définitions d'hier n'ont plus rien de commun avec celles d'aujourd'hui »

(Marlise ERNST-HENRION)

DEDICACE

A mes soeurs benjamines Noëlline et Noëlla MANZANZA dont le sourire et la gaîté m'ont permis de découvrir la grâce d'être aîné.

REMERCIEMENTS

Etre vivant en société, l'homme ne saurait se suffire à lui-même, ni émerger sans son alter ego. En effet, la vie sociale l'oblige à entrer en rapport continuel avec son semblable et fait qu'il bénéficie du concours de la société dont il est membre.

De toutes ces personnes, l'Initiateur de la Bourse d'Excellence mérite nos hommages les plus déférents pour sa clairvoyance et pour son dévouement à l'avenir de la jeunesse congolaise. Et que le Fonds Social de la République, organe d'exécution de ce prix d'excellence, trouve à travers ce travail, prémices de son premier-né, le gage de nos révérences. A la Coordination Nationale et à tout son personnel, nous ne pouvons dire que ce mot « merci ».

En outre, nous devons une fière chandelle au professeur Dr Jean-Michel KUMBU ki NGIMBI pour avoir fait de nous un disciple digne de ce nom. Son juridisme, son orthodoxie et sa disponibilité marqueront à jamais notre intellect. Nous pensons également à tous les membres du corps professoral de la Faculté de Droit de l'Université de Kinshasa dont les enseignements nous ont tiré du commun des mortels pour nous ouvrir l'accès au cercle des `illuminés'.

Par ailleurs, un hommage spécial est affectueusement réservé à nos parents ainsi qu'à nos oncles et tantes, jeunes frères et soeurs, cousins et cousines, neveux et nièces... Ce travail reste le couronnement de la gamme de confiance qu'ils n'ont cessé de placer en nous : « l'espérance ne trompe pas »

Enfin, à toutes ces personnes de bien dont l'incommensurable amour nous a permis de découvrir le sens de notre existence, « nomen ipsum carendi » (le mot même de manquer). Qu'il s'agisse de nos aînés, amis et connaissances, prêtres, religieuses et religieux, bienfaiteurs et compagnons de situations difficiles dont je tais les noms par modestie, ce travail est une preuve qu'ils ont tous semé sur une terre fertile. Car notre vie et nos études n'ont pas été qu'efforts, mais aussi grâce !

Yves-Junior MANZANZA LUMINGU

sommaire suivant