WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts du programme d'assainissement urbain de kinshasa (pauk) sur l'environnement. cas de la commune de barumbu

( Télécharger le fichier original )
par Thina MBODO VANGU
Institut Supérieur Pédagogique de la Gombe - Graduée 2009
  

précédent sommaire suivant

II.6. SOL

Le sol de la commune de Barumbu est classé dans le type des sols peu évolués d'apport c'est-à-dire ce sont des sols développés sur les alluvions des vallées, légers et perméables, généralement pauvre en humus et à forte proportion de sable soit plus de 56% de sable. D'où le sol de la commune de Barumbu est réputé sablonneux. (BEAU, 1978)

II.7. AMÉNAGEMENT ET ORGANISATION DES PARCELLES

II.7.1. AMÉNAGEMENT DE LA COMMUNE DE BARUMBU

La commune de Barumbu a été partiellement équipée en collecteurs superficiels d'évacuation des eaux de pluies et moins desservies par un réseau de voirie. (NZUZI, 2008)

Barumbu étant limitée à l'Ouest par l'avenue Bokassa, à l'Est par l'avenue Poids Lourds, ce sont ces deux grands axes primaires, d'emprise importante 60m environ, mais de largeur de chaussée très réduite, 7m seulement. (BEAU, 1987).

La voirie secondaire, principalement d'orientation Est-Ouest, est constituée par le prolongement des avenues déjà citées pour la commune de Kinshasa, Kabinda, Kabambare, Itaga, etc.

La primaire et la secondaire sont des voies revêtues en relativement bon état, la tertiaire en terre comme dans les autres communes se dégradent régulièrement pendant les pluies.

Le linéaire de voies revêtues est ici de 18Km, les voies en terre représentant 41Km.

Les principales voies d'accès de la commune de Barumbu sont des avenues Kabambare, Bokassa et Kasaï qui se trouvent dans un état de délabrement fort avancé (BEAU, 1987), hormis une partie de Kabambare et Kabinda qui vient d'être réhabilitée.

Au niveau de l'aéroport de Ndolo, des embouteillages se créent à cause du mauvais état de route.

Aux environs du Marché central, précisément au croisement des avenues Kato et Bakongo, il y a un dépotoir où l'eau stagnante défiant les conducteurs.

La Municipalité de Barumbu était comparable à une zone marécageuse où l'on rencontrait partout des eaux stagnantes et des immondices. (NZUZI, 2008).

Cependant, elle reprend peu à peu un aspect agréable grâce aux travaux d'assainissement en cours.

La commune de Barumbu ne dispose pas de grand marché.

Par contre, il existe trois petits marchés à savoir :

- « Wenze ya Imbwa » ;

- « Wenze ya Libulu » ;

- Marché de Kabambare.

II.7.2. SUBDIVISION ADMINISTRATIVE

La commune de Barumbu est subdivisée en neuf quartiers voir tableau 1.

Tableau N°1 : Les quartiers et les nombres des avenues et rues de la commune de Barumbu (éléments obtenus auprès des chefs de quartiers/commune de Barumbu)

Quartiers

Nombre d'avenues

Nombre des rues

Nombres des parcelles

01

02

03

04

05

06

07

08

09

Bitshaku-Tshaku

Funa I

Funa II

Kapinga Bapu

Kasaï

Libulu

Mozindo

N'dolo

Tshimanga

5

4

2

11

7

4

4

17

58

12

9

10

17

5

12

16

9

12

347

602

335

520

441

698

673

742

342

Total

9

58

102

4700

Le tableau n°1 répartit par quartier les nombres d'avenues, des rues et des parcelles hormis les camps militaires.

La commune de Barumbu regorge 2 camps militaires à savoir :

- Camp N'dolo (Prison) ;

- Camp Mbaki (Voir carte n°2)

Notons que le lopin de terre situé entre le chemin de fer allant vers Kintambo et la gare centrale est envahi anarchiquement par les inciviques, avec l'approbation des agents des affaires foncières (voir photo ci-dessous). (Rapport annuel, 2008/Barumbu)

Cette photo nous montre la construction anarchique des habitations par des inciviques sur l'avenue Usoki

CARTE N°2 : SUBDIVISION ADMINISTRATIVE DE BARUMBU

précédent sommaire suivant