WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Motivation et réussite des apprentissages scolaires

( Télécharger le fichier original )
par Jean Baptiste NDAGIJIMANA
Université de Bouaké/ENS - Côte d'Ivoire - DEA 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5.2.1.3. Questionnaire

Dans un travail de recherche, « l'enquête par questionnaire consiste à poser, par écrit, à des sujets une série de questions relatives à une situation, à leur opinion, à leurs attentes ... » (Paul N'DA : 2002, p80). Cette méthode exige que les réponses soient écrites. En général, l'enquête par questionnaire vise à vérifier des hypothèses en faisant l'analyse de phénomènes sociaux qu'on peut étudier à partir des informations données par des individus.

Pour notre travail, nous avons procédé en utilisant deux types de questions : des questions fermées et des questions ouvertes.

5.2.1.3.1. Questions à réponses fermées.

Une question à réponse fermée donne deux possibilités de réponse: Oui ou Non. Exemple : As-tu choisi l'option NP (Normale Primaire)? Oui......Non...... La question à réponse fermée peut parfois offrir plus de deux possibilités de réponses.

Bien que la question fermée permette d'orienter le sujet vers les possibilités des réponses auxquelles les personnes interrogées ne pouvaient penser, elle ne donne pas assez d'informations utiles. Ce qui nous a poussé à privilégier des questions ouvertes pour notre travail.

5.2.1.3.2. Questions à réponses ouvertes.

Les enquêtes basées sur les questions à réponses ouvertes permettent aux personnes interrogées de s'exprimer librement et longuement. Exemple : à votre avis, que faudrait-il faire pour améliorer la motivation des élèves?

Les questions à réponses ouvertes donnent des informations riches et diversifiées, et le dépouillement soulève alors des problèmes de classement et de catégorisation.

Pour notre recherche, les questions ont été formulées de façon indirecte de manière qu'elles se présentent dans les catégories suivantes (Paul N'DA: 2002)

ü Questions de comportement : ces questions veulent susciter des personnes interrogées à décrire la place ou le rôle qu'elles occupent pour nous permettre de connaître leur engagement en faveur de l'apprentissage par motivation. Ex. : quelle est votre attitude face à un élève qui n'aime pas suivre votre cours ? Qui est désintéressé parce qu'il est dans une école qu'il n'a pas choisie ?

ü Questions d'opinion : ces questions ont pour but de connaître la manière de penser ou de juger de la personne interrogée face à un problème précis. Ex. : à votre avis que faudrait-il faire pour améliorer la motivation en faveur de la réussite des apprentissages scolaires ?

ü Questions d'intention ou d'anticipation : ces questions ont pour but de préparer un projet pour l'avenir. Ex. : quelles sont les stratégies préconisées qui pourront aider l'élève à comprendre qu'il peut essayer de se motiver lui-même?

ü Questions de connaissance : ces questions sont formulées pour permettre au chercheur de savoir ce que les personnes interrogées savent réellement. Ex. : savez-vous donner du temps à vos élèves pour expliquer à leurs camarades, les processus mis en jeu dans une situation-problème réalisée?

Le choix de nos questions a été fait en fonction des objectifs poursuivis. Les questions ont donc été construites à partir de notre problématique et de notre hypothèse, ce qui nous permet de présenter les résultats de notre recherche dans le chapitre 6.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net