WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Motivation et réussite des apprentissages scolaires

( Télécharger le fichier original )
par Jean Baptiste NDAGIJIMANA
Université de Bouaké/ENS - Côte d'Ivoire - DEA 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2. Principales théories sur la motivation.

Beaucoup de théories ont été élaborées sur la motivation et sur la motivation en contexte scolaire. En contexte scolaire, les cinq théories résumées par C. Lévy - Leboyer (Dictionnaire de psychologie, 1991, p 467) peuvent attirer notre attention :

1. Théories des besoins : elles expliquent la motivation par l'existence des besoins que l'individu cherche à satisfaire

2. Théories cognitives (ou de l'instrumentalité): elles analysent le processus motivationnel à travers l'élaboration, propres à chacun, d'une représentation des liens entre l'effort et ses résultats.

3. Théories des buts : elles soulignent le rôle motivationnel des objectifs

4. Théories de l'équité, appuyées par le concept de balance, mettent en évidence la recherche d'un équilibre équitable entre le travail fourni et la récompense reçue

5. Théories du renforcement : elles appliquent aux situations de travail un schéma skinnérien fondé sur la contingence récompense - réponse.

D'autres théories aussi sur la motivation ont été élaborées selon les approches disciplinaires. C'est une autre façon de les aborder en utilisant quatre approches qui résument les principales théories de la motivation que nous allons voir sous forme des tableaux (Source: http://www.netrover.com/~darveau/th-motiv.htm)

2.2.1. Approche biologique

Tableau N°1 : approche biologique

THÉORIES

AUTEURS

IDÉE DE BASE

Des instincts

W. McDougall(1908)

Des comportements suivent un modèle complexe, inné, biologiquement préétabli et essentiel à la survie.

De l'homéostasie

W. Cannon(1932)

L'organisme vise à maintenir ses besoins à un point d'équilibre nul et préétabli.

De la réduction des pulsions

C. Hull(1943)

Une carence physiologique [besoin] provoque une mobilisation d'énergies psychologiques [pulsion] dirigées vers un acte visant la satisfaction de la carence.

De l'activation

E. Duffy (1950) D. Hebb (1955)

Le niveau optimal de stimulations qui entraîne la meilleure performance se trouve au sommet d'une courbe parabolique inversée.

Des processus antagonistes

Solomon & Corbit(1974)

Les stimuli qui produisent une réaction intense amènent, une fois ceux-ci passés, une réaction opposée, tout aussi intense.

De la sociobiologie

E. Wilson
(1975)

Des comportements sociaux sont déterminés biologiquement et se transmettent génétiquement.

2.2. 2. Approche de l'apprentissage

Tableau N°2 : approche de l'apprentissage

THÉORIES

AUTEURS

IDÉE DE BASE

Des incitateurs

C. Hull (1943

Des stimuli externes perçus comme pouvant assouvir un besoin suscitent et dirigent des comportements.

Du conditionnement

B.F. Skinner (1938)

Des comportements sont émis pour obtenir une récompense ou éviter une punition.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net