WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La contribution du mouvement olympique dans la lutte contre la discrimination en sport

( Télécharger le fichier original )
par Alain Clotaire FEZE
Universite de Dschang - DESS en droits de l'Homme 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section I : SON ORGANISATION

Avant d'aborder l'organisation du Mouvement olympique (paragraphe I), nous ferons d'abord un bref rappel de son historique (paragraphe II)

§ I : BREF RAPPEL HISTORIQUE DU MOUVEMENT OLYMPIQUE

Nous partirons ici des Jeux olympiques de l'Antiquité (A) aux jeux olympiques de l'ère moderne impulsée par le Baron de Pierre De COUBERTIN (B).

A- Les Jeux antiques

Pendant les Jeux de l'Antiquité, les délégations officielles venaient de tous les coins du monde grec pour prouver leur influence et leur prestige. Le site antique des jeux à Olympie se trouvait dans un sanctuaire religieux. Pour les historiens, le sanctuaire le plus ancien était probablement un autel dédié à Rhéa, la Déesse Mère. Pour les jeunes garçons de la première course aux flambeaux, la compétition consistait à arriver avant les autres pour allumer la flamme sacrée.10(*)

D'autres épreuves se greffèrent ensuite à cette fête religieuse qui était organisée tous les quatre ans. Les Jeux antiques duraient 5 jours. En l'an 600 avant Jésus Christ, les Jeux comprenaient des courses de chevaux, des sports de combat (boxe, lutte et pancrace), des courses à pied et le pentathlon (saut en longueur, lancer du javelot et du disque, course à pied et lutte).

L'ancien stade d'Olympie, qui pouvait accueillir plus de 40 000 personnes, attirait des spectateurs et des participants de toutes les villes et de toutes les colonies grecques du bassin méditerranéen. Les femmes, à l'exception de la prêtresse de Déméter, ne pouvaient ni participer, ni assister aux Jeux, car certains généraux grecs pensaient qu'elles pouvaient jeter des sorts aux athlètes.

Les vainqueurs des Jeux olympiques recevaient une couronne de branches d'olivier et étaient reçus comme des héros dans leur ville natale.

C'est sous le règne d'Alexandre Le Grand et au cours de l'empire romain que le côté sensationnel, le mercantilisme et l'exigence par les athlètes de récompenses de plus en plus importantes, érodèrent le système de valeurs et la signification religieuse des premiers Jeux.

En 393, les Jeux furent interdits sur ordre de Théodose 1er. En 426, Théodose II fit détruire les bâtiments du stade d'Olympie. Les ruines, qui avaient aussi été secouées par des tremblements de terre, ne furent remises à jour qu'au XIXe siècle. Les Jeux antiques ont donné naissance aux Jeux olympiques modernes, sous l'impulsion d'un homme : le Baron Pierre De COUBERTIN.

B- Le Baron Pierre De COUBERTIN

Pierre De COUBERTIN naquit à Paris en 1863 d'une famille noble et riche. L'idée de créer une grande rencontre sportive internationale vint de plusieurs horizons :

- La léthargie et le manque de condition physique de ses contemporains l'ennuyaient profondément.

- Il fut impressionné par les programmes d'athlétisme des écoles pour garçons en Angleterre.

- La passion qu'il avait pour la philosophie et le mode de vie de l'Antiquité grecque.

Il se mit à réfléchir et, en 1894 à un congrès sur « le principe de l'amateurisme », il proposa que l'on mette à l'ordre du jour « la possibilité de rétablir les Jeux olympiques ». Cette idée fascina les participants (79 délégués venus de 15 pays) et les Jeux olympiques modernes eurent lieu à Athènes en 1896.

Il créa la Charte olympique, le serment olympique et le symbole olympique. Il assura la direction du CIO jusqu'en 1925. Il mourut en 1937 à Genève. Son coeur est inhumé à Olympie où un petit monument a été érigé pour commémorer son engagement à l'esprit et à l'idéal olympiques.

La dynamique qu'il imprégna à l'olympisme donne au Mouvement olympique une constitution particulière.

* 10 Sources : CIO, Le Mouvement Olympique, 1993.

précédent sommaire suivant