WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation du contrôle interne: cas du cycle des revenus de Online Création

( Télécharger le fichier original )
par Nadine Abiba Ouattara
Pigier Côte d'Ivoire - Diplome Supérieur de Spécialité en Audit et Contrôle de gestion 2005
  

sommaire suivant

INTRODUCTION GENERALE

Le contrôle interne est envisagé comme un dispositif de la société, défini et mis en oeuvre sous sa responsabilité. Il comprend un ensemble de moyens, de comportements, de procédures et d'actions, adaptés à chaque société, qui contribue à la maîtrise de ses activités, à l'efficacité de ses opérations, à l'utilisation efficiente de ses ressources, et doit lui permettre de prendre en compte de manière appropriée les risques significatifs, qu'ils soient opérationnels, financiers ou de conformité. Il comprend cinq composantes étroitement liées :

· Une organisation comportant une définition claire des responsabilités, disposant des ressources et des compétences adéquates et s'appuyant sur des systèmes d'information, sur des procédures ou modes opératoires, des outils et des pratiques appropriés,

· La diffusion en interne d'informations pertinentes, fiables, dont la connaissance permet à chacun d'exercer ses responsabilités,

· Un système visant à recenser, analyser les principaux risques identifiables au regard des objectifs de la société et à s'assurer de l'existence de procédures de gestion de ces risques,

· Des activités de contrôle proportionnées aux enjeux propres à chaque processus, et conçues pour réduire les risques susceptibles d'affecter la réalisation des objectifs,

· Une surveillance permanente du dispositif de contrôle interne ainsi qu'un examen régulier de son fonctionnement.

La conception et la mise en oeuvre du dispositif de contrôle interne font partie des attributions de la Direction générale, le personnel quant à lui est en charge du fonctionnement et de la surveillance du dispositif. L'évaluation du dispositif en lui-même est du ressort des cadres financiers et des contrôleurs internes.

Le dispositif de contrôle interne vise plus particulièrement à assurer :

· la conformité aux lois et règlements,

· l'application des instructions et des orientations fixées par la Direction Générale,

· le bon fonctionnement des processus internes de la société, notamment ceux concourant à la sauvegarde de ses actifs,

· la fiabilité des informations financières.

En effet, une fois les risques identifiés, il est nécessaire d'évaluer leur impact en cas de survenance.

En vue de passer rapidement en revue les risques classiques d'un domaine ou d'un processus, les QCI (questionnaires de contrôle interne) constituent une base pratique pour revoir les fondamentaux de contrôle interne :

· Politique définie, connue et appliquée,

· Séparation des fonctions,

· Réalité des informations,

· Pistes d'audit,

· Habilitations, délégations, autorisations,

· Codes d'accès informatiques,

· Manuels de procédures...

La fourniture d'une garantie absolue du contrôle interne n'est possible que si les objectifs ci-dessous énoncés sont atteints.

Compte tenu du fait que les risques soient partout et que leurs conséquences concernent l'humanité tout entière, le contrôle interne dans sa veille des risques, doit pouvoir les :

· Cibler

· Identifier

· Evaluer

· Classer (organiser)

· Piloter

· Maîtriser

Cependant, quels peuvent être les points de veille au niveau du cycle de revenus d'une entreprise exerçant dans le domaine de la communication, pouvant interpeller tout contrôleur? Et quelles sont donc les mesures que ce dernier devra mettre en place pour un bon fonctionnement de ce type de structure?

C'est dans cet ordre d'idées, qu'ayant été stagiaire dans le cadre de notre mission de soutenance du DSS en Audit et Contrôle de gestion au sein du cabinet de formation et de conseils en entreprises K-FORCE ; notre étude a porté sur l'évaluation du contrôle interne du cycle de revenus d'une régie publicitaire.

PREMIERE PARTIE : GENERALITES ET DEMARCHE GENERALE D'EVALUATION DU CONTROLE INTERNE

sommaire suivant