WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Influence des risques opérationnels sur la réalisation des objectifs stratégiques d'une banque

( Télécharger le fichier original )
par Sami BEN OTHMAN
Université Méditerranéenne de Tunis - Master 2 Gestion des Risques en Finance et en Assurance 2009
  

sommaire suivant

SOMMAIRE

Introduction Générale :.................................................................3

Chapitre I : L'apport du risque opérationnel et l'efficience bancaire........ .....................................................5

Introduction :.........................................................................5

Section I : Pourquoi a-t-on besoin des accords de Bâle ?......... .............6

Section II : L'apport de la nouvelle réglementation Bâle II : le risque opérationnel....................................................................13

Section III : La banque et le risque opérationnel ..............................22

Conclusion :.........................................................................28

Chapitre II : Analyse critique de la littérature empirique du risque opérationnel.....................................................29

Introduction :........................................................................29

Section I : Identification du risque opérationnel................................29

Section II : Les mesures réglementaires du risque opérationnel selon

Bâle II..........................................................................36

Conclusion :........................................................................ 49

Chapitre III : Etude de l'influence du risque opérationnel sur la rentabilité des banques commerciales tunisiennes......51

Introduction :.......................................................................51

Section I : Méthodologie de la recherche empirique..........................51

Section II : Analyse et interprétation des résultats.............................56

Conclusion :....................................................................... 66

Conclusion Générale :.................................................................67

Bibliographie :..........................................................................71

Annexes :.......................................... ......................................79

INTRODUCTION GENERALE

Depuis quelques années les banques se sont intéressées aux pertes associées aux risques dus à des évènements attribuables aux personnes, aux processus, aux systèmes et aux évènements extérieurs. Les banques ont, en effet, accordé un intérêt très croissant pour identifier ces pertes, pour des considérations d'ordre réglementaire d'une part, et suite à l'occurrence des pertes colossales subies par le secteur financier d'autre part : la Banque Anglaise Barings vieille de 233 ans a fait faillite suite à des pertes engendrées pour 1,3 milliards de dollars en 1996 dus à des opérations non autorisées effectuées par un jeune dealer à Singapour nommé Nick Leeson, la Société Générale en France en 2007 a perdu 4,9 milliards d'euros suite à des transactions effectuées par un de ses traders nommé Jerôme Kerviel pour des montants dépassant les limites autorisées....

sommaire suivant