WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La guerre dans la "heimskringla" de snorri sturluson

( Télécharger le fichier original )
par Simon Galli
ENS-LSH - M1 Histoire et archéologie des mondes chrétiens et musulmans 2008
  

précédent sommaire

Bibliographie

Les ouvrages non cités ci-dessus sont marqués d'une astérisque (*) en début d'entrée.

Sources

SNORRI STURLUSON, Heimskringla. History of the Kings of Norway, Published for the American-Scandinavian Foundation by the University of Texas Press, Austin, 1964, 854 p.

SNORRI STURLUSON, Heimskringla. Nóregs konunga sögur, G.E.C. Gads Forlag, Copenhague, 1911. Accesible en ligne sur http://www.septentrionalia.net/etexts/heimskringla.pdf

SNORRI STURLUSON, Histoire des rois de Norvège : Heimskringla. Première partie, Des origines mythiques de la dynastie à la bataille de Svold, Gallimard, Paris, 2000, 702 p. Cette édition est à recommander pour ses très nombreuses notes explicatives.

SNORRI STURLUSON, La Saga de saint Óláf : tirée de la "Heimskringla", Payot, Paris, 1983, 316 p.

BELLOWS, HENRY ADAMS (trad.), The Poetic Edda, The American-Scandinavian foundation, New York, 1968, 583 p.

BOYER, RÉGIS (trad.), Sagas islandaises, Gallimard, Paris, 1987, LXX-1993 p.

Usuels

BOBERG, INGER M., Motif-Index of Early Icelandic Literature, Munksgaard, Hafniae, 1966, 267 p. Cet index extrêmement utile comprend plusieurs catégories fort intéressantes pour l'étude des textes scandinaves en général, et du thème de la guerre en particulier, à travers toute la littérature islandaise médiévale (entre autres les sagas).

CLEASBY, RICHARD; VIGFÚSSON, GUDBRAND, An Icelandic-English Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1874, 779 p. Ce dictionnaire est encore à ce jour le plus complet. Accessible en ligne sur http://www.ling.upenn.edu/~kurisuto/germanic/oi_cleasbyvigfusson_about.html

PULSIANO, PHILLIP (ed.), Medieval Scandinavia : an encyclopedia, Garland, New York, 1993, XIX-768 p. Encyclopédie de fort grande envergure, traitant en détail de sujets très variés et, pour certains, rarement abordés ailleurs.

Manuels de langue norroise

BARNES, MICHAEL, A New Introduction to Old Norse, Viking Society for Norther Research, London, 2008, 270 p.

GORDON, E.V., An Introduction to Old Norse, Clarendon Press, Oxford, s.a., 412 p.

Ouvrages portant sur la Heimskringla

BAGGE, SVERRE H., Society and Politics in Snorri Sturluson's Heimskringla, University of California Press, Berkeley, 1991, 339 p.

ouvrage, quoique contestable sur certains points et marqué par une démarche très classique, événementielle et se concentrant sur les « grands hommes », présente un intérêt particulier en ce sens qu'il traite de l'un des événements décrits dans la Heimskringla, l'invasion de l'Angleterre par Harald le Sévère en 1066, et qu'il utilise diverses sources, aussi bien scandinaves qu'anglo-saxonnes, pour traiter le sujet. L'ouvrage comprend un chapitre sur l'armée norvégienne.

GRIFFITH, PADDY, The Viking Art of War, Greenhill books, London, 1995, 224 p. Excellente synthèse, qui a surtout le mérite d'opérer certaines comparaisons anachroniques, mais fort éclairantes, et de traiter la « guerre viking » avec sérieux.

*HARRISON, MARK, Viking Hersir, Osprey Publishing, London, 1996, 64 p. Les ouvrages de l'éditeur Osprey, quoique brefs et non destinés à un public universitaire, présentent l'avantage d'être synthétiques, de contenir nombre d'éléments intéressants, et d'être richement illustrés.

*HEATH, IAN, The Vikings, Osprey Publishing, London, 2002, 64 p.

JØRGENSEN, ANNE NØRGÂRD; CLAUSEN, BIRTHE L. (eds.), Military Aspects of Scandinavian Society in a European Perspective, AD 1-1300: Papers from an International Research Seminar at the Danish National Museum, Copenhagen, 2-4 May 1996, National Museum, Copenhagen, 1997, 264 p. Ce recueil d'articles assez spécialisés, dont certains traitent en fait de la Germanie tardo-antique, présente cependant l'avantage de placer, comme son titre l'indique, la Scandinavie dans un contexte européen. De plus, certains articles pointent des questions tout à fait intéressantes quant au sujet de la guerre en Scandinavie altimédiévale, qu'ils synthétisent bien.

*SPRAGUE, MARTINA, Norse Warfare. Unconventional Battle Strategies of the Ancient Vikings, Hippocrene Books, New York, 2007, 369 p. J'évoque cet ouvrage à titre de mise en garde car, malgré sa date récente, il concentre un grand nombre d'idées reçues sur les vikings ; d'un point de vue historiographique, il présente sans doute un bon exemple ce qui ne serait plus à faire.

*SIDDORN, J. KIM, Viking Weapons & Warfare, Tempus Publishing, Stroud, 2005, 190 p. Cet ouvrage est intéressant en ce sens que, fort marqué par l'archéologie dite expérimentale, il étudie un à un les éléments de l'équipement guerrier scandinave.

Ouvrages portant sur la Scandinavie altimédiévale

*ALMGREN, BERTIL (et al.), Les Vikings, Hatier, Paris, 1968, 288 p. Cet ouvrage, quoiqu'ancien et non destiné à un public universitaire, est à signaler pour son évocation occasionelle de nombreux éléments intéressants, ainsi que par ses illustrations parfois remarquables et éclairantes.

BAGGE, SVERRE H., «The Structure of the Political Factions in the Internal Struggles of the Scandinavian Countries During the High Middle Ages», Scandinavian Journal of History, no. 24, 1999. Une étude méthodique et fort intéressante sur les conflits internes, notamment norvégiens, dans et au-delà de la période recouverte par la Heimskringla. Accessible via http://hdl.handle.net/1956/660

BOYER, RÉGIS, «Du "kolbítr" au héros : enfances romanesques dans les sagas islandaises», PRIS-MA, vol. XII, no. 23, 1996, pp. 1-16.

BOYER, RÉGIS, La religion des anciens Scandinaves, Payot, Paris, 1981, 249 p. En partie daté.

BOYER, RÉGIS, Les Vikings : histoire et civilisation, Perrin, Paris, 2004, 442 p. Cet ouvrage est en partie daté,

mais comprend de nombreux éléments intéressants, autant du point de vue historique que du point de vue historiographique.

BYOCK, JESSE L., Feud in the Icelandic Saga, University of California press, Berkeley ; London, 1982. Cette approche désormais classique de la faide dans les sagas dites islandaises est sans doute l'un des premiers exemples de la tendance actuelle à étudier les sagas comme source à la fois ethnologique et littéraire.

CLOVER, CAROL J., «Regardless of Sex: Men, Women, and Power in Early Northern Europe», Speculum, vol. 68, no. 2, 1993, pp. 363-387.

FOOTE, PETER GODFREY; WILSON, DAVID M, The Viking Achievement: The Society and Culture of Early Medieval Scandinavia, Book Club Associates, London, 1973, 473 p. Somme assez ancienne, mais qui reste classique et aisément utilisable, sur le monde scandinave. Sur le plan de l'étude de la guerre, elle comprend beaucoup d'éléments archéologiques.

FORTE, ANGELO; ORAM, RICHARD D.; PEDERSEN, FREDERIK, Viking Empires, Cambridge University Press, Cambridge, 2005, 447 p. Somme très récente, qui porte surtout sur les vikings, et plus généralement sur les Scandinaves « à l'étranger ».

IRLENBUSCH-REYNARD, MICHAEL, «Killing to qualify: The underprivileged assassins of Eyrbyggja saga», Nordica Bergensia, no. 33, 2005, pp 75-79.

JONES, GWYN, A History of the Vikings, Oxford University Press, London, 1973, 504 p. Cette somme ancienne contient de nombreuses idées intéressantes sur la nature du pouvoir en Scandinavie, notamment autour de la question de la maîtrise de la mer.

MCTURK, RORY (ed.), A Companion to Old Norse-Icelandic literature and culture, Blackwell Pub lishing, Malden, 2007, 567 p. Cet ouvrage traite, parfois quelque peu inégalement, de nombreux et divers aspects auxquels peut être confronté un lecteur de sources scandinaves. Il est à consulter surtout pour ses explications sur les divers genres littéraires.

MILLER, WILLIAM IAN, Bloodtaking and Peacemaking : Feud, Law and Society in Saga Iceland, The University of Chicago Press, Chicago ; London, 1996, 407 p. Une excellente étude des sagas dites islandaises, intéressante notamment sur le plan méthodologique.

PÁLSSON, GISLI (ed.), From Sagas to Society : Comparative Approaches to Early Iceland, Hisarlik press, Enfield Lock, 1992, 338 p. Cette somme, rassemblant des articles portant sur des sujets fort divers, est à consulter surtout pour l'excellent exposé méthodologique que constituent ses premiers articles, et qui résume fort bien la nouvelle approche « ethnologique » des sagas.

*ROESDAHL, ELSE ; MOHEN, JEAN-PIERRE ; DILLMANN, FRANÇOIS-XAVIER (eds.), Les Vikings : les Scandinaves et l'Europe : 800-1200 : 22e exposition d'art du Conseil de l'Europe, Grand Palais, Paris, 2 avril-12 juillet 1992, Altes Museum, Berlin, 1er septembre-15 novembre 1992, Nationalmuseet, Copenhague, 26 décembre 1992-14 mars 1993, Association Française d'Action Artisique ; Conseil nordique des ministres, Paris ; Oslo, 1992, 428 p. Cet ouvrage, qui est aussi catalogue d'exposition, présente un aperçu thématique et archéologique complet du monde scandinave altimédiéval, richement illustré.

SCOTT, TOM; STARKEY, PAT (eds.), The Middle Ages in the North-West: Papers Presented at an International Conference Sponsored Jointly by the Centres of Medieval Studies of the Universities of Liverpool and Toronto, Leopard's Head Press in conjunction with the Liverpool Centre for Medieval Studies, Oxford, 1995, 278 p. Seuls certains articles de ce recueil concernent les Scandinaves, mais il présente l'avantage de replacer ceux-ci dans un contexte plus large.

Ouvrages portant sur la guerre au Moyen-Âge

BARTHÉLEMY, DOMINIQUE, Chevaliers et miracles : la violence et le sacré dans la société féodale, A. Colin, Paris, 2004, 295 p.

BARTHÉLEMY, DOMINIQUE, L'an mil et la paix de Dieu : la France chrétienne et féodale, 980-1060, Fayard, Paris, 1999, 637 p.

BARTHÉLEMY, DOMINIQUE, La chevalerie : De la Germanie antique à la France du XIIe siècle, Fayard, Paris, 2007, 522 p.

CONTAMINE, PHILIPPE, La Guerre au Moyen-Âge, Presses universitaires de France, Paris, 2003, 516 p.

DEUVE, JEAN, Les Services secrets normands : la guerre secrète au Moyen âge, 900-1135, C. Corlet, Condésur-Noireau, 1990, 369 p. Étude quelque peu particulière, donc intéressante, sur un sujet hors du commun, par un ancien officier du renseignement militaire.

HAYWOOD, JOHN, Dark Age Naval Power: a Reassessment of Frankish and Anglo-Saxon Seafaring Activity, Routledge, London, 1991, xii-232 p. Cette étude désormais classique entend montrer que les victimes des vikings n'étaient en rien ignorantes en matière de tradition navale.

PRESTWICH, MICHAEL, Armies and Warfare in the Middle Ages : the English Experience, Yale University Press, New Haven, 1996, 396 p. Cet ouvrage porte surtout sur l'Angleterre à partir du XIIe s. mais constitue néanmoins une synthèse intéressante.

Autres ouvrages cités

BALARD, MICHEL; DUCELLIER, ALAIN (eds.), Coloniser au Moyen Âge, A. Colin, Paris, 1995, VI-400 p.-VIII p. de pl.

CLAUSEWITZ, CARL VON, De la guerre, les Eìd. de Minuit, Paris, 1998, 759 p.

DUDON DE SAINT-QUENTIN, De moribus et actis primorum Normanniæ ducum, Typ. F. Le Blanc-Hardel, Caen, 1865, 322 p.

GAT, AZAR, War in Human Civilization, Oxford University Press, Oxford, 2006, XV-822 p. KEEGAN, JOHN, The Face of Battle, Pimlico, London, 1992, 352 p.

MANDEL, ROBERT, «The Effectiveness of Gunboat Diplomacy», International Studies Quarterly, vol. 30, no. 1, 1986, pp 59-76.

MONTBRIAL, THIERRY DE; KLEIN, JEAN (eds.), Dictionnaire de stratégie, Presses universitaires de France, Paris, 2006, XVI-604 p.

MORILLO, STEPHEN, What Is Military History?, Polity, Cambridge, 2006, 150 p. THUCYDIDE, La Guerre du Péloponnèse, Gallimard, Paris, 2000, XVII-900 p.

ULLMAN, HARLAN; WADE, JAMES, Shock and Awe. Achieving Rapid Dominance, National Defense University, 1996.

WEBER, MAX, The Methodology of the Social Sciences, Free Press, New York, 1997.

précédent sommaire











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut