WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La pratique du suivi evaluation dans les projets de developpement au cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Pierre Kamtchouing Noubissi
Université Senghor d'Alexandrie - Master en Développement (Management de Projets) 2009
  

précédent sommaire suivant

3.3 La méthode de collecte et de traitement des données

Une combinaison de deux méthodes de collecte des données a été retenue. Il y a d'abord celle qui a fait l'objet d'une présentation dans la phase exploratoire.

Les entretiens se sont réalisés auprès de quatre individus faisant partis de la cible de notre étude. Notons que l'objectif de cette phase était d'identifier les éléments qui devaient nous permettre de constituer les variables à étudier et élaborer le questionnaire.

Nous nous sommes enfin référés à une méthode de collecte qui était basée sur une enquête par sondage et dont la finalité était de générer des informations pertinentes répondant aux besoins de l'étude.

Après avoir effectué cette étape, nous nous sommes engagés sur la voie du traitement des donnés par le choix et l'utilisation des outils appropriés.

3.3.1 Choix des instruments de mesure

Selon Perrien et al (1984) « les instruments de mesure peuvent être définis comme les supports matériels nécessaires à la collecte des données ; dans la plupart des cas, il s'agira du questionnaire ». Dans le cadre de notre étude, le questionnaire a été retenu comme instrument de mesure.

Le questionnaire (Annexe 2) élaboré a été adapté de celui utilisé dans les travaux réalisés par Descroix et Leloup (2002) tout en incluant les éléments identifiés lors de la phase exploratoire.

3.3.2 La collecte des données

La collecte des données s'est articulée autour de quatre axes à savoirs : l'élaboration du plan d'échantillonnage, la formation des enquêteurs, l'administration et le contrôle des questionnaires.

A- Le plan d'échantillonnage

La réalisation du plan d'échantillonnage concernait la définition de la population, le cadre et l'unité d'échantillonnage, la taille de l'échantillon et la méthode choisie pour sa constitution.

Ø Définition de la population

Le choix de notre population cible a été guidé par le souci d'intégrer les individus effectivement concernés par le suivi évaluation. C'est ainsi que notre sélection s'est portée vers les personnes physiques intervenant dans les projets de développement, en qualité de responsable de projet ou de suivi évaluation.

Ø Le cadre de l'échantillonnage

L'inexistence d'une base de sondage ne nous a pas permis de constituer un échantillon probabiliste. De plus, la difficulté de rencontrer les individus de notre population nous a amené à limiter les critères de constitution de notre échantillon à la seule pratique du suivi évaluation, entend que responsable de projet ou du suivi évaluation.

Ø Unité d'échantillonnage

Nous avons choisi comme unité de référence de notre échantillon tout individu étant responsable de projet de développement ou du suivi évaluation et capable de répondre au questionnaire pour lui-même.

Ø Méthode d'échantillonnage

Compte tenu de l'absence d'une base de sondage, et selon le type de recherche adopté, nous avons opté pour un échantillon non probabiliste dont la constitution a été effectuée en s'appuyant sur les individus qui étaient susceptibles de nous fournir les informations nécessaires à la réalisation de notre étude. Ces individus étaient, soit des responsables de projets de développement, soit des responsables du suivi évaluation.

Ø Sélection de l'échantillon

Du fait de l'absence d'une base de sondage permettant de constituer un échantillon probabiliste et à cause de la difficulté à trouver les individus faisant l'objet de l'étude, nous avons choisi un échantillon non probabiliste de soixante (60) individus à partir de la liste que nous a proposée la Cadea, en plus de nos propres connaissances. Mais compte tenu des difficultés professionnelles et des techniques d'administration du questionnaire utilisées, quarante huit (48) individus ont effectivement participé à l'enquête. Pour un souci de représentativité, nous avons veillé à ce que les praticiens du suivi évaluation exerçant dans l'agriculture, l'appui à micro entreprise, la construction des infrastructures et la santé soient représentés dans notre échantillon.

Tableau 2 : Répartition de l'échantillon en fonction du poste occupe dans le projet et le secteur d'exécution

Poste dans le projet

Secteur d'exécution du projet

TOTAL

Agriculture

Appui à la micro entreprise

Infrastructures

santé

Responsable du projet

6

6

6

6

24

Responsable du suivi évaluation dans le projet

6

6

6

6

24

TOTAL

12

12

12

12

48

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.