WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La pratique du suivi evaluation dans les projets de developpement au cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Pierre Kamtchouing Noubissi
Université Senghor d'Alexandrie - Master en Développement (Management de Projets) 2009
  

précédent sommaire suivant

4.2.2 Mécanisme de mise en oeuvre et identification des outils

A- Mécanisme de mise en oeuvre du suivi et identification méthodes et des outils

· Mise en oeuvre du suivi dans les projets de développement

Le suivi dans les projets d'intervention des répondants est mis en oeuvre par plusieurs techniques. En effet, pour 33,3% des répondants le suivi est mis en oeuvre dans leurs projets d'intervention par le contrôle de la qualité du déroulement et des réalisations et pour 27,1% des répondants, par le contrôle du déroulement. Par contre, pour 18,8% des répondants, la mise en oeuvre du suivi s'effectue par le contrôle des réactions des bénéficiaires alors que pour 14,6%, il s'effectue par l'analyse du tableau de bord. Enfin, pour 6,3% des répondants, le suivi s'effectue par simple contrôle du déroulement.

Tableau 11 : Mise en oeuvre du suivi dans les projets d'intervention des répondants

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Par le contrôle du déroulement

3

6,3

Par le contrôle des réalisations

13

27,1

Par le contrôle des réactions des bénéficiaires

9

18,8

Par l'analyse du tableau de bord

7

14,6

Par le contrôle de la qualité du déroulement et des réalisations

16

33,3

Total

48

100

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

· Fréquence de réalisation du suivi dans les projets d'intervention des répondants

Dans 64,6% de projets d'intervention des répondants, le suivi est journalier. Par contre dans 16,6% de projets, le suivi est mensuel alors que dans 10,4% de projets, il est hebdomadaire. Enfin dans 4,2% de projets le suivi est trimestriel alors que dans les 4,2% restant, le suivi est annuel.

Tableau 12 : Fréquence de réalisation du suivi dans les projets d'intervention des répondants

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Journalier

31

64,6

Hebdomadaire

5

10,4

Mensuelle

8

16,6

trimestrielle

2

4,2

Annuelle

2

4,2

Total

48

100

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

· Personnel ou personnes impliqués dans la réalisation du suivi

Le personnel ou les personnes impliqué (s0 dans la réalisation du suivi varient d'un projet à l'autre. Mais globalement ont observe que dans 75% de projets, le suivi est mis en oeuvre par l'équipe de suivi du projet alors que dans 10,4% de projets, les consultants externes sont associés à l'équipe de suivi et dans 8,3% de projets, les bénéficiaires sont associées à l'équipe de suivi. Enfin dans 6,3% de projets en plus de l'équipe de suivi, les consultants externes et les bénéficiaires sont associés à l'équipe de suivi du projet.

Tableau 13 : Présentation du personnel ou des personnes impliqués dans le projet

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Equipe de suivi du projet

36

75

Equipe de suivi du projet et bénéficiaires

4

8,3

Equipe de suivi et consultants externes

5

10,4

Equipe de suivi, consultants externe et bénéficiaires

3

6,3

Total

48

100

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

· Méthodes de suivi connues par les répondants

Les méthodes de suivi connues varient en fonction des répondants. Pour 19,2% de répondants, la Marp est la méthode connue par contre pour 15,45% de répondants, c'est plutôt le Focus group qui est la méthode connue. 23,1% de répondants associent à la Marp et au Focus group la Swot alors que 19,2% de répondants associent plutôt la Zopp à la Marp et au Focus group. Enfin pour 11,5% de répondants les méthodes de suivi connues sont la Marp et le Focus groupe alors que pour les 11,5% restant les méthodes de suivi connues sont la Marp, le Focus group, la Swot et la Zopp.

Tableau 14 : Présentation des méthodes de suivi connues par les répondants

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Marp

5

19,2

Focus group

4

15,4

Marp -Focus group - Swot

6

23,1

Marp - Focus group - zopp

5

19,2

Marp- Focus group

3

11,5

Marp- Focus group - Swot- Zopp

3

11,5

Total

48

100

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

· Utilisation de ces méthodes dans le travail des répondants

La majorité des répondants c'est-à-dire 68,8% utilisent ces méthodes dans leur travail. Par contre 20,8% des répondants utilisent certainement ces méthodes alors 10,4% des répondants ne les utilisent pas suffisamment.

Tableau 15 Utilisation des méthodes de suivi connues par les répondants

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Oui

33

68,8

Oui, certainement

10

20,8

Non, pas suffisamment

5

10,4

Total

48

100

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

· Outils de suivi connus par les répondants

La majorité des répondants c'est-à-dire 79,2% connaissent le cadre logique à priori et 6,3% seulement connaissent le tableau de bord. Par contre 97,9% connaissent les indicateurs qualitatifs et quantitatifs et 25% le cadre logique à postériori.

Tableau 16 : Présentation des outils de suivi connus par les répondants

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Cadre logique à priori

38

79,2

Cadre logique à posteriori

12

25

Indicateurs quantitatifs

47

97,9

Indicateurs qualitatifs

47

97,9

Tableau de bord

3

6,3

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

· Présentation détaillée des outils de suivi connus par les répondants

Une analyse fine des outils de suivi connus par les répondants montre que 56,1% connaissent le cadre logique à priori, les indicateurs qualitatifs et quantitatifs alors que 25% des répondants connaissent seulement les indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Par contre, 12,5% des répondants connaissent le cadre logique à priori, le cadre logique à postériori, les indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Enfin, 4,2% des répondants connaissent le cadre logique à priori, le cadre logique à postériori, les indicateurs qualitatifs, quantitatifs et le tableau de bord alors que les 4,2% restants ne connaissent que le cadre logique à priori et le cadre logique à postériori.

Tableau 17 : Présentation détaillée des outils de suivi connu par les répondants

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Cadre logique à priori, cadre logique à postériori, indicateur qualitatif, indicateur quantitatif

6

12,5

Cadre logique à priori, cadre logique à postériori, indicateur qualitatif, indicateur quantitatif, tableau de bord

2

4,2

Cadre logique à priori, cadre logique a postériori

2

4,2

Cadre logique à priori, indicateur qualitatif, indicateur quantitatif

26

56,1

Indicateur qualitatif, indicateur quantitatif

12

25

Total

48

100

Source : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

· Utilisation de ces méthodes dans le suivi des projets d'intervention des répondants

Le tableau ci-dessous montre que la majorité des répondants c'est-à-dire 91,7% utilisent ces outils dans les projets dans lesquels ils interviennent alors 8,3% seulement des répondants les utilisent certainement.

Tableau 18 : Présentation de l'utilisation de ces outils et méthodes par les répondants

Modalités

Fréquence absolue

Fréquence relative %

Oui

44

91,7

Oui, certainement

4

8,3

Non, pas suffisamment

0

0

Non pas du tout

0

0

Total

48

100

Sources : Données terrains recueillies au Cameroun de juin à août 2008

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !