WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Stratégie de croissance économique et environnement de l'investissement au Nord Kivu-RDC, période post conflit

( Télécharger le fichier original )
par Bob Kambale Kighoma
Institut Superieur d'informatique et de Gestion - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

II.3.7. Secteur de l'Energie (électricité, de l'eau)

Ce secteur est monopolisé par deux entreprises de l'Etat Congolais notamment la SNEL et la REGIDESO. Un grand défi s'observe dans ce secteur, la RDC est l'un de pays ayant plus de cour d'eau pour la production électricité. Dans le cas express, la RDC devrait se spécialiser dans la production en énergie. Force est de constater, c'est le pays où l'électricité et l'eau sont presque inexistantes dans les centres urbains et ruraux. Ainsi certains projets communautaires ont été mis en place par les organisations privées, il s'agit de des entreprises telles que la mondo guisto, société d'électrification du Nord-Kivu (SONEKI), l'entreprise WILLOT J.L.A , pour suppléer aux besoins en énergie de la population dans les milieu rural, et villes nouvellement créées (Butembo, Beni, Rutshuru, etc.) et fabriquer de turbines pour des centrales hydro-électriques, Construction de machines de transformation agricole: presse à huile, presse à brique, moulin, décortiqueuses avec Code art, Construction de turbines de type Cross-flow/Banki (débit de 50 a 600l/sec., puissance de 2 à 120 KW et hauteur de chute de 2 à 70 mètres) et de régulations spécifiques pour microcentrales hydro-électriques, Fourniture de groupes électromécaniques complets et d'éléments pour une auto construction.

Au vue de notre analyse, la privatisation et la gestion rationnelle de ce secteur offrirait une satisfaction aux populations de la province,

Par la privatisation nous faisons allusion à la vente ou cession par l'Etat à des investisseurs privés (de tout ou partie) d'une entreprise publique. Aussitôt procéder à la privatisation, une entreprise peut rester sous le contrôle complet ou partiel de l'État si ce dernier choisit de rester actionnaire.

La privatisation des entreprises de ces deux entreprises (SNEL et REGIDESO) permettrait :

- de réduire les monopoles d'entreprises publiques par une concurrence qui contraint l'Etat Congolais à changer la gouvernance de leurs entreprises publiques pour les adapter au libre échange.

- Offrir un le bien et service de qualité à la population du Nord Kivu

- Accroitre la rentabilité parfois absente des entreprises publiques, logique qui peut mener à la suppression de services non rentables lorsque les États ne réglementent ou ne subventionnent pas ces activités. De même, la gestion sociale de l'entreprise peut être profondément remaniée

- Favorise un transfert de compétences et de technologie nouvelle

- Favorise le libéralisme et transparence dans la gestion,

L'inconvénient principal de cette politique de privatisation de ces deux entreprises, serait l'augmentation de la dépendance étrangère suite à l'apport de capitaux extérieurs qui constituent généralement une dette pour les pays en développement comme la RDC, si et seulement si l'exécution du contrat n'a pas été bien discuté par les parties prenantes.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.