WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les entreprises publiques congolaises face à  la crise économique cas de la REGIDESO de 2006 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Charles MBIKAYI TSHIBANGU
Institut supérieur du commerce de Kinshasa - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

QUATRIEME CHAPITRE :

ETUDE DE L'EFFICACITE DE STRATEGIE DE SURVIE APPLIQUEE PAR LA REGIDESO

Ce chapitre est consacré à l'étude des critères de performances de la REGIDESO. Premièrement, nous allons faire la présentation des outils d'analyse dont le bilan et le tableau de formation de résultat de la REGIDESO ;

Deuxièmement, nous allons analyser la structure financière de la REGIDESO à travers certaines grandeurs significatives tirées des bilans successifs et dégager l'influence de l'exploitation sur la structure financière ;

Et enfin en troisièmement, nous traiterons les indicateurs de performances de la REGIDESO qui portera sur l'analyse des tendances.

IV.1. Présentation des outils d'analyse.

L'étude financière d'une entreprise suppose le recensement préalable des documents contenant les informations nécessaires. De ces documents, nombreux sont disponibles et il est alors utile de les grouper. A cet égard, nous pouvons opérer une distinction entre34(*) :

· Les informations comptables ;

· Et les informations extracomptables.

a) les informations comptables.

Les entreprises sont tenues d'établir régulièrement un certain nombre des documents de nature comptable. Notamment, le bilan, le tableau de formation du résultat, ainsi que les documents annexes. Ces documents revêtent un caractère obligatoire dans la mesure où ils constituent les sources d'informations fondamentales en matière d'analyse financière.

b) les informations extra comptables.

Il s'agit, pour la plupart de cas, de l'information statistique de l'entreprise par exemple celles relatives à l'activité commerciale ou au stockage. De même, les informations externes sur le secteur auquel appartient l'entreprise ou sur l'économie nationale.

Pour ce qui est de notre part, nous allons nous appuyer sur les données comptables de la REGIDESO notamment les bilans et les tableaux de formation des résultats des exercices 2006,2007 et 2008 ; et à la fin de notre étude, c'est à dire en conclusion, nous allons tenter de montrer l'apport de la REGIDESO dans l'économie de la République Démocratique du Congo.

IV.1.1. Le bilan.

1. Définition :

Le Bilan ou le patrimoine est la traduction comptable de l'ensemble des ressources d'une entreprise et leur emploi, établie à un instant donné35(*) ; c'est l'inventaire chiffré du patrimoine de l'entreprise à une date donnée. Il exprime les emplois et les ressources de l'entreprise à la date de l'inventaire. Pour l'observateur, le bilan donne le renseignement sur la situation financière de l'entreprise.36(*)

2. Présentation :

Le bilan se présente en deux colonnes ; à savoir :

Ø celle de droite (Passif) répond à la question «  d'où viennent les fonds (ressources) ? » ;

Ø celle de gauche (Actif), répond à la question «  Qu'en a-t-on fait (emplois) ? ».

Dans le bilan, les totaux de chacune de ces colonnes sont égaux.

* 34 BOKA BOMPEMBE : Analyse de la structure financière d'une entreprise publique, cas de la REGIDESO

De 2000 à 2002, T.F.C., ISC-KIN, 2003-2004

* 35 A.CORHAY et M. MBANGALA : op. Cit, p.13

* 36 S. MPEREBOYE MPERE : Note de cours de Séminaire de gestion financière et comptable ;

L2, ISC-KIN, 2009-2010

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.