WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les entreprises publiques congolaises face à  la crise économique cas de la REGIDESO de 2006 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Charles MBIKAYI TSHIBANGU
Institut supérieur du commerce de Kinshasa - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

IV.4. Analyse des politiques de gestion de la REGIDESO

IV. 4 .1. Politique de Financement

Les ressources de financement de la REGIDESO étaient autre fois constituées des fonds provenant de la coopération internationale, du Budget d'investissement et de l'autofinancement. La première source a été suspendue, la deuxième et la troisième sont devenues quasi inexistantes, et actuellement la REGIDESO ne s'appuie plus que sur les ressources générales par son exploitation.

Durant la période sous étude, les capitaux permanents ont connu paradoxalement une baisse due à des résultats déficitaires dégagés en 2006,2007 et 2008. Les charges des résultats déficitaires enregistrées ont été réduites par une plus value de revalorisation en 2007 de 3O37436 FC qui toutefois n'a pas d'impact sur la trésorerie de la REGIDESO durant la période sous étude.

IV.4.2. Politique d'investissement

Depuis la suspension de la coopération au plan international, la REGIDESO a interrompu ses gros investissements depuis 1994, tous les chantiers en cours ont été fermé faute de liquidités. Actuellement, les investissements se limitent principalement aux maintiens des immobilisations existantes.

En 2008, la capacité de production de la REGIDESO était de 366.623.520m/ an dont 66,3% d'eau de surface et 33,7% d'eau souterraine ; et ses immobilisations nettes ont augmentées de 105867051637 FC due probablement à la réévaluation car l'eau fait partie du chantier énergie du gouvernement de la république.

précédent sommaire suivant