WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les entreprises publiques congolaises face à  la crise économique cas de la REGIDESO de 2006 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Charles MBIKAYI TSHIBANGU
Institut supérieur du commerce de Kinshasa - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION

Nous voici arrivé à la fin de notre travail intitulé « les Entreprises publiques Congolaises face à la crise » cas de la REGIDESO pour une période allant de 2006 à 2008. En tant qu'analyste externe, la réalisation de cette étude n'a pas été aisée car la confidentialité qui caractérise la plupart des entreprises publiques en général et particulièrement de la REGIDESO n'a pas été de nature à nous faciliter l'accès à certaines informations. Nous pensons, néanmoins, que les informations recueillies suffisent et nous aide pour répondre aux exigences scientifiques.

En effet, notre interrogation majeure a été de connaître comment et pourquoi la REGIDESO arrive à survivre malgré la présence de la crise économique. Par ailleurs, la problématique qui nous a guidé dans ce travail était de savoir pourquoi certaines entreprises publiques congolaises survivent à cette crise.

Nous avons subdivisé ce travail en quatre chapitres qui sont : premièrement, considérations sur les concepts : entreprise et entreprise publique ; deuxièmement, l'état des lieux de l'économie congolaise et entreprises publiques ; troisièmement, présentation de l'entreprise REGIDESO et quatrièmement, l'étude de l'efficacité de stratégies de survie appliquée par la REGIDESO.

Au premier chapitre, nous avons données quelques explications sur les considérations générales des concepts entreprises et entreprises publiques ;

Au deuxième chapitre, nous avons fait une analyse ayant trait à la situation de l'économie congolaise et des entreprises publiques. Cette étude, nous a permis de constater que la situation économique du pays ne s'est pas améliorée jusqu'à ce jour ; la reforme des entreprises publiques tardent suite à la mégestion qui leurs caractérisent. Le mal qui gangrènes ces entreprises publiques depuis plus de cinq décennies n'a toujours pas de remède efficace : la REGIDESO ne fait pas exception à cette réalité ;

Au troisième chapitre, nous avons présenté la REGIDESO à travers son historique, son objet social, sa localisation ses activités ainsi que sa structure organique et son fonctionnement ;

Et enfin au quatrième chapitre, nous avons fait l'étude de l'efficacité et stratégie de survie appliquée par la REGIDESO à travers l'analyse de la structure financière de la REGIDESO et l'analyse des indicateurs de performances qui nous ont permit d'aboutir aux résultats suivants :

Ø Le Fonds de Roulement et les Besoins en Fonds de Roulement sont négatifs, et cela suite au manque des ressources de financement ;

Ø Avec une trésorerie positive, la liquidité de la REGIDESO est alimentée par les dettes à court terme étant donné que les ressources cycliques sont inférieures aux besoins cycliques. cette trésorerie positive de la REGIDESO ne traduit pas une bonne gestion ;

Ø La REGIDESO se trouve dans l'incertitude quant au financement de ses actifs fixes. Il n'y a pas d'équilibre financier car le Fonds de Roulement sont négatifs et insuffisants ;

Ø Le ratio de liquidité générale, réduite et immédiate inférieur à l'unité. le résultat net de la période à affecter est négatif durant la période sous étude ;

Ø La REGIDESO n'est pas performant sur le plan commercial, économique et financière : cela suite aux cumuls déficitaires des résultats au cours de ces trois années sous études ; la REGIDESO n'a aucune source d'investissement à long terme ; et ses résultats déficitaires constituent une charge de plus. Les charges sociales inférieures à la production ne favorisent pas une bonne productivité.

De tout ce qui précède, nous affirmons que la REGIDESO n'a pas la capacité de mettre en place des stratégies efficaces de survie, parce que nous remarquons : les indicateurs de performance aussi bien que la structure financière de la REGIDESO n'étaient pas actifs de 2006 à 2008.

Ainsi, si la REGIDESO continue de vivre, c'est grâce aux différents aides des partenaires internationaux et subventions qu'accordent l'Etat Congolais pour faire face à la crise qui sévît au pays depuis plusieurs décennies.

Pour palier à cette situation précaire et l'améliorer, nous suggérons aux dirigeants de la REGIDESO les mesures suivantes :

Ø La REGIDESO doit renforcer sa politique commerciale en s'approchant d'avantage de la population, en renforçant les dispositifs de sécurité des encaissements pour éviter des vols et de restructurer son haut du bilan en vue de soutenir le Fonds de Roulement ;

Ø L'Etat doit se comporter en vrai propriétaire, en vue d'aider la REGIDESO à améliorer sa rentabilité, l'Etat doit laisser la REGIDESO fixer ses tarifs en s'adaptant à l'évolution de l'environnement macro-économique.

Ø L'Etat doit également se comporter comme tout client en payant régulièrement les factures de consommation de ses services

Pour clore, ce travail est susceptible d'être enrichi par d'autres recherches car certaines données dont nous avions besoins pour mieux exploiter notre thème n'était pas disponibles.

Nous n'avons pas non plus la prétention d'avoir réalisé une analyse exhaustive. Ainsi, nous sollicitons l'indulgence de tous lecteurs pour les imperfections qui se seraient glissées.

précédent sommaire suivant









Aidez l'hopital de Montfermeil

Moins de 5 interactions sociales par jour