WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sur le tissu productif des biens et services au Maroc

( Télécharger le fichier original )
par Ghynel NGASSI NGAKEGNI
INSEA Rabat - Ingenieur d'Etat en Statistique et Economie (Majeur: Statistique) 2010
  

sommaire suivant

On change le modèle

Stationnariser la série

En estimer les paramètres

Le modèle est-il valable

Prévisions

Identifier un modèle

PREVISION

-----------------------------------------------------------

Prévision

Décide

Origine de la prévision

Pas de la prévision (avance)

Limites de probabilité

---------------------------------------------------------

GENERER LES PREVISIONS

--- exige un jugement

Exige un calcul numérique

ACF : fonction d'autocorrélation

PACF : fonction d'autocorrélation partielle

Adéquate

Inadéquate

ACF et PACF des séries différenciées et de base

D(NB_100_HAB) = - 0.002604703503 * ( NB_100_HAB(-1) + 8.184148154 * TX_CH(-1) + 52.54643062 * TX_INSC_ET(-1) - 611.3253656 ) - 0.0001135446481 * ( PIB__HAB(-1) + 20606.89428 * TX_CH(-1) + 127395.8845 * TX_INSC_ET(-1) - 1489306.018 ) - 0.04385808571 * ( DEP_EDUC(-1) - 0.3193478238 * TX_CH(-1) - 2.081327994 * TX_INSC_ET(-1) + 17.53425252 ) + 0.0001658189893 * ( TAILLE_POP_URB(-1) + 14335.72309 * TX_CH(-1) + 90046.33564 * TX_INSC_ET(-1) - 1056816.298 ) + 0.3832472227 * D(NB_100_HAB(-1)) + 5.0709465e-005 * D(PIB__HAB(-1)) - 1.064285821 * D(DEP_EDUC(-1)) - 0.0001372465327 * D(TAILLE_POP_URB(-1)) - 0.03092875412 * D(TX_CH(-1)) - 0.6224544642 * D(TX_INSC_ET(-1)

D(NB_100_HAB)= a1*CE1 + a2*CE2 + a3*CE3 + a4*CE4 + 0.383247* D(NB_100_HAB(-1)) +5.07E-05* D(PIB__HAB(-1)) -1.064286* D(DEP_EDUC(-1)) -0.000137* D(TAILLE_POP_URB(-1)) -0.030929* D(TX_CH(-1)) -0.622454* D(TX_INSC_ET(-1))

NLT_100_Habt=f (Tx_Ch, Taille_Pop_Urb, Dép_Educ, PIB_Hab, Tx_Insc_ET,NLT_100_Habt-1 ) (*)

Contribution du progrès technique (non contenu dans la contribution TIC)

Contribution du facteur travail

Contribution du capital hors TIC

Contribution du capital TIC

Taux de croissance de la production

Log (Yt) = Log (At) + a1 Log (KTICt) + a2 Log ( KHTICt) + â Log ( Lt ) 

Impact des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sur le tissu productif des biens et services au Maroc

ROYAUME DU MAROC

*-*-*-*-*-*-*-*

HAUT COMMISSARIAT AU PLAN

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

INSTITUT NATIONAL

DE STATISTIQUE ET D'ECONOMIE APPLIQUEE

Projet de Fin d'Etudes

*****

Préparé par : M. NGASSI-NGAKEGNI Ghynel

M. SAKANDE Souleymane

Sous la direction de : M. Abdessalam FAZOUANE (INSEA)

M. Abdallah BERRADA (EDESA)

Soutenu publiquement comme exigence partielle en vue de l'obtention du

Diplôme d'Ingénieur d'Etat

Option : Statistique

Devant le jury composé de :

· M .Abdessalam FAZOUANE (INSEA)

· M .Faissal GUEDIRA (INSEA)

· M. Abdallah BERRADA (EDESA)

Juin 2010.

RESUME

Dans de nombreux débats et analyses, les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont présentées comme un vecteur de plus en plus important de la croissance économique. Le cas de l'économie américaine, où la croissance soutenue des années récentes coïncide avec une diffusion accélérée des TIC, est souvent donné comme l'exemple premier.

Ces technologies de l'information et de la communication (TIC) sont à l'origine de grandes innovations dans tous les secteurs d'activité à travers le monde entier.

« Les changements spectaculaires intervenus quant à l'importance et la portée des moyens techniques d'information ont été le fait marquant des années 90 et continuent de l'être » (Isaacs, 2 Broekman & Mogale, 2005 : 1).

De ce fait les TIC marquent un impact considérable dans tous les secteurs au niveau mondial en général et du Maroc en particulier.

En effet, vu l'embellie qu'a connue le Maroc et la place prépondérante qu'il occupe toujours dans le secteur des TIC1(*), ce dernier pourrait contribuer largement à l'amélioration de certains indicateurs du pays, en l'occurrence l'Indice du développement humain(IDH).Dans cette perspective, l'intégration d'un nouvel indicateur sur les TIC aux trois autres indicateurs2(*) de l'IDH pourrait hisser le rang du Maroc dans le classement du PNUD.

C'est dans cette optique que le présent travail a pour objet de mettre en évidence l'impact et l'importance du secteur des TIC dans le développement économique et social du pays.

Ainsi avons-nous d'une part construit un premier modèle économétrique qui a permis l'évaluation de l'impact du secteur des TIC sur la croissance économique au Maroc et d'autre part un deuxième modèle économétrique qui a mis en évidence les variables socio-économiques et démographiques ayant une influence sur l'accès des TIC par la population marocaine. Nous nous sommes également appesantis sur des prévisions de l'évolution des TIC que nous avons réalisées jusqu'à l'horizon 2020 à travers la méthode de Box and Jenkins.

Les résultats obtenus à partir des données annuelles de 1980 à 2008 montrent que le premier modèle est globalement significatif. Dans la suite du travail, partant de l'hypothèse selon laquelle, il existerait une relation entre l'évolution des TIC et certaines variables socio-économiques et démographiques ; nous avons pu mettre en évidence ce lien à travers un modèle vectoriel à correction d'erreur(VECM) dont notre variable endogène a été un indicateur de l'évolution des TIC qui est le nombre de lignes téléphoniques pour 100 habitants. Ce modèle, quoique moins satisfaisant fait état d'existence de relation à court terme entre certaines variables et d'une autre de long terme entre d'autres variables. Enfin, avec l'idée selon laquelle, les TIC connaissent une expansion prodigieuse, nous avons pu constater cela à travers chacun des modèles de prévisions valides pour chacun des deux indicateurs des TIC à savoir le nombre de lignes téléphoniques pour 100 habitants et le nombre d'ordinateurs personnels pour 100 habitants.

De façon globale, les résultats obtenus dans ce travail ont été plus ou moins satisfaisants et il convient de signaler que des problèmes liés aux données utilisées étaient en partie la cause de l'obtention de certains résultats non attendus.

MOTS CLES : TIC, Modèle Vectoriel à Correction d'Erreur, Stationnarité, Cointégration, Croissance Economique.

Dédicace

Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux !

Je dédie cet évènement marquant de ma vie :

A la mémoire de mes grands-parents qui nous ont devancé dans l'autre monde.

A mes très chers parents qui ont beaucoup fait pour moi. Mes chers parents que je ne peux en remercier jamais suffisamment, si aujourd'hui j'accomplis de choses, je sais que c'est sur vous qu'il faudra que je pose les lauriers qui me seront décernés. Mes chers parents que j'aime infiniment, sachez que partout à la ronde, je veux que vous soyez si fiers de moi, et aussi être ce symbole que vous êtes pour moi.

A tous mes chers frères et soeurs de sang, en particulier SAKANDE Abdoul Razack et SAKANDE Aboubacar Sidiki qui honorent la famille par leurs efforts dans les études.

A tous mes grands parents, mes tantes et mes oncles, en particulier SAKANDE Bibata et El hadj SANFO Saïdou qui ne se lassent de m'apporter leur soutien.

A chaque cousin et cousine.

A tous mes meilleurs amis en particulier ZONGO André avec qui, nous avons passé les moments inoubliables d'enfance.

A tous les frères et soeurs du groupe SEFI.

A tous les frères, soeurs et camarades de l'INSEA, en particulier SADAT avec qui nous avons passé ensemble les nuits de labeur durant les trois années d'études à l'institut.

J'ai encore une infinie liste de personnes et je ne ferai pas le pari de les énumérer sans risque d'en omettre certains. Je m'astreins à un devoir de reconnaissance à l'égard de tous.

SAKANDE Souleymane.

Dédicace

Je dédie ce modeste travail

A mes très chers parents,

Que nulle dédicace ne puisse exprimer ce que je vous dois, pour votre bienveillance, affection et soutien... Trésors de bonté, de générosité et de tendresse, en témoignage de mon profond amour et ma grande reconnaissance, j'espère que vous trouverez à ce travail l'accomplissement de l'effort déployé.

A mes frères et soeurs,

En témoignage de mes sincères reconnaissances pour l'amour et soutien que vous m'apportez et ce depuis toujours et ce malgré la distance qui nous sépare.

A mes très chers oncles,

En particulier à Albert DIMI, Antoine NGAKEGNI, Jonas NGAKEGNI et Marti OSSERE.

Aucun mot, aucune dédicace ne saurait exprimer mon respect, ma considération et l'amour éternel pour les sacrifices que vous avez consentis pour mon instruction et mon bien être.

A tous mes ami(e)s,

En particulier à Boris OLENGOBA IBARA, Darcin OTSESSA, Fabrice VOUIDIBIO, Michael ITOUA MOUBOULA, Milan OBA SAMOUSSA,.... Je vous suis infiniment reconnaissant pour votre appui et encouragement.

Je ne saurai finir cette dédicace sans souligner ma profonde gratitude à Dieu notre père céleste qui m'a aidé à surmonter toutes épreuves auxquelles j'ai été confronté durant mon parcours scolaire.

NGASSI NGAKEGNI Ghynel.

Remerciements

Louange à Dieu, l'Unique, Seigneur de l'univers, Celui par qui tout se réalise !

La réalisation de ce projet de fin d'études fut une occasion merveilleuse de rencontrer et d'échanger avec de nombreuses personnes. Nous ne saurons pas les citer toutes sans dépasser le nombre de pages raisonnablement admis dans ce genre de travail. Nous reconnaissons que chacune a, à des degrés divers, mais avec une égale bienveillance, apporté une contribution positive à sa finalisation. Nos dettes de reconnaissance sont, à ce point de vue, énormes à leur égard.

Ainsi, nous tenons à remercier vivement notre professeur Abdessalam FAZOUANE pour avoir accepté de nous encadrer ainsi que le temps qu'il nous a consacré pendant toute la période du stage.Nous tenons à adresser également nos plus sincères remerciements au Pr Abdallah BERRADA responsable du cabinet d'Etudes Démographiques Economiques et Statistiques Appliquées (EDESA), qui en nous proposant un sujet de Projet de Fin d'Etudes d'actualité et en nous offrant l'opportunité d'effectuer ce projet au sein de son cabinet, nous a permis de mettre en application l'essentiel des connaissances et techniques acquises durant notre formation d'Ingénieurs d'Etat à l'Institut National de Statistique et d'Economie Appliquée(INSEA).

Vos orientations nécessaires et vos conseils pertinents nous ont été d'un appui considérable dans notre démarche.

Nous présentons aussi nos remerciements à notre Pr Faissal GUEDIRA, professeur à l'INSEA qui nous a fait l'honneur d'accepter de juger notre travail.

Notre gratitude s'adresse également à Mr Ilyes BOUMAHDI du Ministère de l'Economie et des Finances pour tout le temps qu'il a bien voulu consacrer pour répondre à nos besoins de données. Il en est de même pour tous les personnels des différents organismes qui nous ont fourni les informations utilisées dans cette étude, notamment ceux de l'ANRT.

Nous ne saurions oublier dans nos remerciements tout le corps professoral de l'INSEA pour la formation qu'il nous a prodiguée.

Que tous ceux qui nous ont aidé de près ou de loin, trouvent ici l'expression de notre profonde gratitude.

Table des matières

Le graphique présentant les diagrammes de dispersion des variables deux à deux, laisse entrevoir l'existence d'une relation linéaire entre le Ln_PIB et les autres variables : Ln_KTIC, LnKHTIC et Ln_L. 31

Ces résultats suggèrent un modèle de régression linéaire multiple expliquant le PIB en fonctions des trois variables explicatives. 31

Test de Dickey Fuller 64

Figure 30 : Stratégie du test ADF. 64

* 1

D'après le rapport 2008-2009 du Forum économique mondial(FEM), le Maroc se positionne au 86ème rang parmi les 134 pays, en perdant 12 rangs par rapport au classement précédent. Comparé à de nombreux pays émergents, le Maroc est devancé par la Tunisie (38ème), le Chili (39ème), la Chine (46ème), l'Inde (54ème), la Turquie (61ème), le Mexique (67ème) et l'Egypte (76ème). Il est, par contre, mieux positionné que certains pays tels que l'Argentine (87ème) et l'Algérie (108ème).

* 2

Les trois indicateurs utilisés actuellement par le PNUD sont : l'espérance de vie à la naissance, le niveau d'instruction et le PIB réel par habitant.

sommaire suivant