WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique urbaine a Nouakchott (Mauritanie) : évolution spatiale des dépressions salées (sebkha)

( Télécharger le fichier original )
par khadijetou SENEH
UCAD - DEA 2006
  

sommaire suivant

Année universitaire 2005 - 2006

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES
INSTITUT DES SCIENCES DE L'ENVIRONNEMENT

Diplôme d'Etudes Approfondies (DEA)

DYNAMIQUE URBAINE A NOUAKCHOTT (MAURITANIE) :
EVOLUTION SPATIALE DES DEPRESSIONS SALEES
(SEBKHA)

Présenté par :

Khadijetou SENEH

Soutenu publiquement le 31/03/06 devant le jury :

Président : Amadou Tidiane BA, Professeur titulaire, Directeur de l'Institut des Sciences de l'Environnement (UCAD)

Rapporteur : Cheikh MBOW, Maître-Assistant, Institut des Sciences de l'Environnement (UCAD)

Membres :

- Amadou Tahirou DIAW, Maître de Conférence, Département de Géographie (UCAD)

- Demba MARICO, Maître-Assistant, Département de Géographie, Université de Nouakchott

- Cheikh Ibrahima NIANG, Maître-Assistant, Institut des Sciences de l'Environnement (UCAD)

AVERTISSEMENT :

« Par délibération la Faculté des Sciences et Techniques et l'Institut des Sciences de l'Environnement ont décidé que les opinions émises dans les dissertations qui leur sont présentées doivent être considérées comme propres à leurs auteurs et qu'ils n'entendent leur donner aucune approbation ni improbation. »

DEDICACES

Je dédie ce travail à :

Ma mère, mon père, mes oncles, mes tantes, mes frères et soeurs.

REMERCIEMENTS

Ce travail n'aurait pas pu être réalisé sans le soutien du projet AUF/ PCSI/ LERG, Projet N° 04 242. Ainsi, je remercie Monsieur Amadou Tahirou Diaw, Maître de Conférence au Département de Géographie, responsable du LERG, qui a bien voulu m'accepter au sein de son équipe de recherche.

Je remercie le Directeur de l'Institut des Sciences de L'Environnement (ISE), le Professeur Amadou Tidiane Ba pour avoir accepté de présider ce jury.

Je voudrais exprimer ma profonde gratitude à Monsieur Cheikh Mbow, Maître-Assistant à l'Institut des Sciences de L'Environnement (ISE) qui a dirigé ce travail avec une patience, une rigueur et une disponibilité sans faille.

Mes remerciements vont aussi à Monsieur Demba Marico, Maître-Assistant à l'Université de Nouakchott. Son soutien, ses conseils, ses critiques et ses suggestions ont été déterminants dans la réalisation de ce travail.

Je remercie également Monsieur Cheikh Ibrahima Niang, Maître-Assistant à l'ISE pour ses critiques et suggestions qui ont beaucoup contribué à enrichir ce travail.

Je tiens à remercier tout le personnel administratif de l'ISE ainsi que les chercheurs du LERG, pour avoir facilité mon intégration au sein de l'équipe de recherche, soutenue et encouragée. Je voudrais aussi remercier Monsieur Mamadou Mar Faye et tout le personnel du Programme SAHARA, pour leur esprit d'ouverture et leurs critiques.

Je souhaite également remercier toutes les personnes en Mauritanie qui ont contribué de près ou de loin à ce modeste travail. Je ne saurais passer sous silence l'apport de l'ADU, de Monsieur Aboubakry Thiam, de la Direction de la Marine Marchande, de la DATAR (Cellule de l'Aménagement du Littoral), du Ministère de l'Equipement et des Transports, du BSA et de la Mairie de Nouakchott qui ont bien voulu mettre des documents à ma disposition.

Je n'oublie pas l'apport des populations des arrondissements d'El Mina, de Sebkha et de Tevragh Zeina pour leur ouverture d'esprit et leur patience pendant la collecte des données de terrain.

TABLE DES MATIERES

LISTE DES CARTES, FIGURES, PHOTOS ET TABLEAUX

 

6

SIGLES ET ABREVIATIONS

 

7

RESUME

 

9

INTRODUCTION

 

10

PREMIERE PARTIE : CADRE DE L'ETUDE

 

13

1. CADRE CONCEPTUEL ET METHODOLOGIQUE

 

14

1.1. Cadre conceptuel

14

 

1.2. Méthodologie

16

 

2. CADRE PHYSIQUE

 

20

2.1. Situation géographique

20

 

2.2. Climat

21

 

2.3. Géologie

23

 

2.4. Géomorphologie

24

 

2.5. Sols et végétation

25

 

3. CADRE HUMAIN

 

27

3.1. Caractéristiques démographiques

27

 

3.2. Caractéristiques socio-économiques de la zone d'étude

28

 

3.3. Activités économiques

29

 

DEUXIEME PARTIE : EVOLUTION DE L'OCCUPATION DU SOL

 

30

1. EVOLUTION SPATIALE DE LA ZONE D'ETUDE

 

31

1.1. Historique de l'urbanisation de Nouakchott

31

 

1.2. Evolution spatiale de la dépression salée de la sebkha (1980-2002)

32

 

1.3. Evolution spatiale de l'habitat

36

 

2. DYNAMIQUE DE L'HABITAT

 

39

2.1.1. L'habitat des bidonvilles d'El Kebba

39

 

2.1.2. Les quartiers populaires de Sebkha et d'El Mina

42

 

2.1.3. Les quartiers résidentiels de Tevragh Zeina

45

 

3. DYNAMIQUE DE L'EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES ET LEURS

 
 

IMPACTS SUR L'ENVIRONNEMENTS

 

46

3.1. Extraction du sel

46

 

3.2. Extraction du sable

49

 

3.3. Extraction des coquillages

50

 

3.4. Exploitation des ressources halieutiques

50

 

4. DECHETS ET RISQUES SANITAIRES

 

52

4.1. Ordures ménagères solides

54

 

4.2. Déchets liquides

56

 

4.3. Déchets industriels

58

 

5. RISQUES D'INONDATIONS

 

62

CONCLUSION

 

65

BIBLIOGRAPHIE

 

68

ANNEXES

 

71

LISTE DES CARTES, FIGURES, PHOTOS ET TABLEAUX Liste des cartes

Carte 1 : Localisation de la zone d'étude 20

Carte 2 : Occupation du sol à Nouakchott en 1980 33

Carte 3: Occupation du sol à Nouakchott en 2002 35

Carte 4 : Types d'habitat dans la zone d'étude en 1980 37

Carte 5 : Types d'habitat dans la zone d'étude en 2002 37

Carte 6 : Site des principales activités économiques exercées dans la sebkha 48

Carte 7 : Sites de dépotoirs des ordures dans la zone d'étude 53

Liste des figures

Figure 1 : Diagramme conceptuel de l'occupation du sol 14

Figure 2 : Diagramme conceptuel des facteurs associés à l'occupation du sol 15

Figure 3 : Evolution inter annuelle des pluies à Nouakchott (1970-2003) 22

Figure 4 : Coupe géomorphologique de l'Aftout Es Saheli 24

Figure 5 : Répartition de la population de Nouakchott par arrondissement en 1995 et en 2000

27

Figure 6 : Répartition par sexe de la population dans les arrondissements étudiés 28

Figure 7 : Evolution des types d'habitat de la sebkha entre 1980 et 2002 38

Liste des planches photographiques

Photo 1 : Habitats précaires dans le quartier Kebba d'El Mina, mai 2005 41

Photo 2 : Habitats affectés par les effets du sel dans le quartier de Sebkha, mai 2005 44

Photo 3 : Nuisances et habitats dans le quartier de Sebkha, mai 2005 55

Photo 4 : Site d'extraction du sel à Tevragh Zeina, mai 2005 61

Liste des tableaux

Tableau 1 : Inventaire de 5 majeurs sites de pollution du littoral de Nouakchott 54

Tableau 2 : Principaux produits et rejets par industrie à Nouakchott 59

SIGLES ET ABREVIATIONS

- ADU : Agence de Développement Urbain

- AUF : Agence Universitaire de la Francophonie

- BM : Banque Mondiale

- BSA : Bouamatou Société Anonyme

- BU : Bibliothèque Universitaire

- CIDS : Centre de Traitement de Documents Scientifiques - CCF : Centre Culturel Français

- DATAR : Direction de l'Aménagement du Territoire

- DEAR : Direction de l'Environnement et de l'Aménagement Rural

- GPS : Système Global de positionnement par satellites (Global Positioning System)

- IGN : Institut Géographique National, France

- IRC : Innovation Relay Center

- ISE : Institut des Sciences de l'Environnement

- LERG : Laboratoire d'Enseignement et de Recherche en Géomatique - MDRE : Ministère du Développement Rural et de l'Environnement

- MPEM : Ministère des Pêches et d'Economie Maritime - ONS : Office National de la Statistique

- PANPA : Port Autonome de Nouakchott / Port de l'Amitié - PCSI : Projet de Coopération Scientifique Inter-Universitaire - PDALM : Plan Directeur de l'Aménagement du Littoral Mauritanien

- PIB : Produit Intérieur Brut

- PNUE : Programme des Nations Unies pour l'Environnement

- PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement

- PRCM : Programme Régional de Conservation Marine et Côtière - RN : Ressources Naturelles

- SDAU : Schéma Directeur d'Aménagement Urbain

- SONELEC : Société Nationale d'Electricité

- SPOT : Satellite Pour l'Observation de la Terre - UCAD : Université Cheikh Anta Diop

- UICN : Union Mondiale pour la Nature - UTM : Universe Transversal Mercator

RESUME

La ville de Nouakchott est caractérisée par une urbanisation rapide et incontrôlée. Ce phénomène est essentiellement dû à la sécheresse des années 1970. La dynamique urbaine est particularisée par une occupation anarchique des zones non aedificandi notamment les dépressions salées (sebkha). Les populations, à majorité pauvres, font des constructions non réglementées par le code de l'urbanisation. L'Etat de son coté ne parvient pas à appliquer une véritable politique de contrôle et de gestion de la ville. Dans ce contexte, l'étude de l'évolution spatiale des quartiers dans les dépressions salées devient opportune pour la planification et la gestion de l'agglomération.

Cette recherche a été entreprise pour améliorer les connaissances sur la dynamique urbaine de Nouakchott. La méthodologie utilisée combine des outils géographiques et des approches socio-anthropologiques. L'approche géographique consiste à faire une cartographie diachronique de 1980 à 2002. La méthode socio-anthropologique a nécessité essentiellement l'intégration d'interviews semi-structurées.

Les résultats montrent que la sebkha est une vaste dépression, avec une nappe phréatique subaffleurante et des sols salés. Les quartiers qui se trouvent dans la sebkha abritent actuellement près de 40 % de la population de Nouakchott. Ces quartiers ont connu une forte extension spatiale. En 1980, la sebkha couvrait 61,33 % (15584 ha) de la zone d'étude et 29 % (6368 ha) de la superficie totale de Nouakchott. En 2002, elle n'occupait plus que 25 % de la superficie étudiée et 12 % de la ville.

Cette rapide occupation des dépressions salées pose un certain nombre de problèmes environnementaux dans un contexte d'absence de politique urbaine et foncière adéquate. Les populations sont confrontées à des problèmes de logement, de manque d'infrastructures d'assainissement, d'eau potable, d'électricité et de santé publique. La situation des ordures dans la sebkha peut engendrer la pollution de la nappe phréatique et des eaux marines, exposant ainsi les populations à des risques sanitaires. Les risques d'inondations, lors des fortes précipitations ou lors des incursions marines à travers un cordon littoral très fragile, sont considérables. L'équilibre de ce cordon littoral est souvent compromis par une forte dégradation de la végétation déjà très compromise par l'exploitation anarchique des carrières de sable ou des stratégies d'aménagements inadaptées. Les habitats côtiers et marins sont aussi physiquement atteints et biologiquement dégradés, notamment par une pêche commerciale intensive.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.