WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les contes égyptiens anciens et les contes de l'Afrique subsaharienne: essai d'une analyse comparée


par David Elysée Magloire TESSOH
Université Yaoundé 1 - Master en littérature et civilisations africaines 2011
  

précédent sommaire suivant

II - 6- Analyse typologique des contes Négro-africains

Dans notre corpus, à l'exception du conte n° 30 "l'histoire de Raboutity", tous les contes Négro-Africains obéissent à la typologie des contes proposée par Denise Paulme, il s'agit plus exactement des types ascendant, descendant, cyclique, en spirale, en sablier, et en divergence.

Relèvent du type ascendant les contes  n°s : n° 12 " La jeune fille et le lion" à la situation initiale la jeune Warimangan est régulièrement épouvantée et menacée de mort par un lion féroce. A la situation finale le lion est tué. La mort du lion est une libération pour la jeune fille qui n'aura plus à vivre le cauchemar que lui faisait vivre le lion.

n° 15 "La femme de Mesha'atsang" au début du récit Mesha'atsang est célibataire , à la fin il a une épouse.

n° 16 "le fils de Nkan" à l'entame du conte, le fils est jeté dans un tas de fournis par son géniteur qui veut le tuer, fort heureusement pour lui est sauvé par l'antilope naine, à la fin du récit l'enfant est grand et renie son géniteur et choisit comme père l'antilope.

n° 17 "Les épouses de Kalak" dans ce récit Kalak est au début dans une situation de doute parce qu'il ne sait pas laquelle de ses épouses l'aime vraiment. A la fin du conte il est dans une situation de certitude dans la mesure où il sait desormais celle qui l'aime.

n° 18 "Metsùt- le- lièvre épouse la fille du roi".

Mesût le lièvre va utiliser sa ruse pour épouser la fille du roi. Homme célibataire au début du récit, homme marié à la fin.

n° 19 "Mesùt le lièvre sauve un chasseur"

Grâce à l'intelligence de Mesùt le lièvre le chasseur qui était à la quête du gibier réussit à abattre le crocodile et ses enfants.

n°21 "La dette de kimanga la tortue"

Endettée, la tortue va utiliser son intelligence pour se désendetter sans rien payer à son créancier.

n° 24 "Pourquoi y a-t-il tant d'idiots de par le monde"

Au début du conte les idiots sont célibataires , à la fin ils sont mariés et ont des enfants.

n°26 "les trois antilopes "

Incapables de se reproduire à l'entame du récit, les antilopes sont à la fin du conte innombrables.

n° 27 "Comment le tambour est arrivé sur la terre"

Absence de tambour sur terre au début du conte, présence d'un tambour à la fin.

n° 28 "Le prince de la pluie "

Le personnage principal le prince est au début du récit pauvre et célibataire, à la fin du récit il est marié et riche.

Relèvent du type descendant les contes  n°s :

n° 10 "le cultivateur , sa femme et les génies" Le cultivateur et sa femme sont au départ dans une situation satisfaisante ils ont des champs des moutons, des chèvres, des poules et des pintades. A la fin, ils s'enfuient et laissent tout aux génies.

n° 22 "l'origine du divorce" Au début du récit l'homme et la femme sont mariés et mènent une vie heureuse, à la fin du récit la femme quitte son mari.

n° 24 "Et le ciel recula" Le ciel et la terre vivent une relation de bon voisinage, ils sont des amis qui se partagent tout, mais la maladresse d'une femme va mettre fin à cette amitié, ainsi, la situation de proximité du départ s'est dégradée pour laisser place à la distanciation.

Appartiennent au type en spirale les contes n°s :

n° 9 "Le prince"

Le prince qui est le personnage principal de ce conte vit avec son père et sa mère dans l'opulence, ils ne les manque rien d'essentiel (situation satisfaissante). Mais à la mort de son père, ils dilapident tous les biens et la misère commence (dégradation). Grâce à l'aide de son ami le petit charognard ils redeviennent riche (amélioration). Sa femme le trahit, le roi voisin récupère la bague magique et le fait prisonnier (nouvelle détérioration). Le petit chat le libère et récupère la bague magique, le prince redevient riche (situation finale satisfaisante et semblable à la situation initiale).

n° 14 "L'ingratitude"

L'homme le héros du conte est au début dans une situation d'affamée (manque) quelques temps après le singe et le lion qu'il avait sauvé lui donnent des provisions (manque comblé). Les provisions finissent et il va ç la quête de nourriture mais l'homme ingrat le fait arrêté (dégradation) grâce au serpent il est libéré et aura ce qu'il désire (situation satisfaisante) relèvent du type cyclique les contes n°s :

n° 11 "Les coépouses" Au début du récit la situation du polygame est enviable, il a ses deux femmes, ils vivent en paix et la joie règne dans la famille (situation normale). Mais la jalousie de la première l'amène à enfermer sa coépouse et son fils dans un arbre (situation dégradante pour le polygame qui perd sa femme et son fils). Fort heureusement pour lui un chasseur surprend la première femme, cette dernière passe aux aveux et libère sa coépouse (retour à la situation normale).

n° 29 "Les trois soeurs et Itrimoubé"

La jeune Ifara le personnage central de ce récit mène une vie paisible, il ne lui manque rien d'essentiel, elle vit avec son père, sa mère et ses deux grandes soeurs (situation satisfaisante). Mais sa beauté va rendre ses grandes soeurs jalouses, elles vont entraîner Ifara dans les filets du monstre Itrimoubé qui la fera prisonnière (situation dégradante). Grâce à une petite souris et un pigeon elle retourne chez eux et mène une vie heureuse avec ses parents. (Situation finale semblable à la situation initiale)

Relèvent du type sablier les contes  n°s:

n° 20 "La destitution de Memvù le chien"

Au début du récit le chien est en bonne posture pour être le chef des animaux, il le devient après un conseil (situation satisfaisante). A rebours du chien, le lièvre est au départ dans une situation de manque car il aspirait au trône mais c'est le chien qui a été désigné. Force lui est donné de recouvrir à un stratagème qui lui fera bénéficier des égards des autres animaux qui le préféreront au chien. A la fin du récit on assiste à une permutation de place entre le chien et le lièvre.

n° 25 "Le roi qui voulait marier sa fille"

Au début du récit le roi est dans une situation satisfaisante, il est un roi respecté qui a une belle fille qu'il propose en mariage. Par contre, l'écureuil au début du conte est dans une situation de manque car il n'a pas d'enfant. Mais grâce à la sottise du roi qui se croyait malin en enfermant sa fille, l'écureuil va engrosser cette dernière et deviendra papa. La paternité de l'écureuil sera pour le roi une très grande humiliation (détérioration).Ainsi, le roi qui était au départ heureux se trouve à la fin malheureux et l'écureuil qui était dans une situation de manque est à la fin dans une situation satisfaisante.

Appartient au type divergence le conte n° 13 "le lièvre et l'hyène "

Les deux personnages principaux, lièvre et l'hyène vont ensemble à la quête des termites (situation de manque pour les deux) en cours de route l'hyène se moque du lièvre qui décide de se venger en mettant le lionceau dans le panier de l'hyène. A la fin du récit l'hyène est pourchassée par les animaux tandis que le lièvre à son panier de termites, on assiste donc à une situation ascendante pour le lièvre à la fin et descendante pour l'hyène.

A l'instar des contes Négro-africains, les contes Egyptiens peuvent faire l'objet d'une étude typologique.

précédent sommaire suivant