WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les contes égyptiens anciens et les contes de l'Afrique subsaharienne: essai d'une analyse comparée


par David Elysée Magloire TESSOH
Université Yaoundé 1 - Master en littérature et civilisations africaines 2011
  

précédent sommaire suivant

II-7- Classification typologique des contes Egyptiens

A l'exception du conte n° 4 "l'amitié des deux chacals" où l'on assiste à une situation satisfaisante du début à la fin du récit sans qu'il ait transformation, tous les contes Egyptiens appartiennent à une typologie, il s'agit notamment des types ascendant, descendant, cyclique, en spirale et en sablier.

Relèvent du type ascendant les contes n°s :

n° 2 "Le conte de Rhampsinité" Dans ce récit le fils du maçon est au départ célibataire mais grâce à sa ruse il va à la fin du récit épousé la fille du roi.

n° 7 "Le pharaon et le tisserand" Comme le conte précédent, le tisserand est au début du récit célibataire mais grâce à sa bonté il épousera Baiti à la fin du conte.

n° 8 "Le prince prédestiné" Le personnage principal de ce conte, le prince est comme les deux héros précédents célibataire à la situation initiale, il va braver une épreuve et épousera la fille du prince de Naharinna.

Appartient au type descendant le conte n°5 "La femme adultère" contrairement aux trois contes précédents, Oubaoner le personnage principal de ce récit est au début marié. Mais il va vivre une double dégradation, il sera cocufié par un homme vil et à la fin du récit le roi fera brûlé sa femme.

Relève du type en spirale le conte  n° 1 "La légende des deux frères" Baiti le héros mène au début une vie paisible avec son grand frère (situation normale). La femme de son grand frère l'accuse, son frère veut sa mort (dégradation). Il s'enfuit et s'installe au val de l'acacia, les dieux lui donne une femme (amélioration). Sa femme lui désobéit et le trahit (nouvelle détérioration). A la fin du récit il devient pharaon, se venge et vit avec son frère (retour à la situation satisfaisante du départ).

Relève du type cyclique le conte  n° 6 "La boucle de la rameuse"

A l'entame du récit le roi n'a pas de distraction (manque). Il organise une partie de bateau (manque comblé). La boucle de la commandante tombe dans l'eau et les rameuses arrêtent de ramer (dégradation). Le prêtre lecteur retrouve la boucle et elles se remettent à ramer (situation finale satisfaisante).

Relève du type en sablier le conte n° 3 "Le duel de Vérité et de Mensonge"

Dans ce conte on assiste à une permutation de place entre le héros vérité et l'anti-héros mensonge. Au début du récit vérité est dans une situation insatisfaisante, il est aveuglé et est portier devant la maison de mensonge. A la fin du récit, c'est mensonge qui est aveuglé et devient le portier de vérité.

Au regard de cette étude typologique, nous constatons que dans les contes des types ascendant et descendant on assiste à une seule transformation qui peut être une amélioration ou une dégradation. Ce qui n'est pas forcément le cas pour les autres typologies où l'on peut avoir au moins deux transformations.

Après cette étude sémiotique et morphologique des contes Négro-africains et Egyptiens, il semble important que nous poursuivions notre travail en analysant les personnages et leur action.

précédent sommaire suivant