WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des protocoles de sécurité dans le réseau internet

( Télécharger le fichier original )
par Fils NZALANKUMBU DIALEMBA
Institut supérieur de techniques appliquées Kinshasa - Ingénieur en informatique appliquée 2007
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE IV. CONNECTIVITE DANS LES INFRASTRUCTURES
CRITIQUES

IV.1.INTRODUCTION 9

On trouve aujourd'hui des gros systèmes critiques informatiques dans les domaines de l'aéronautique, aérospatiale, du contrôle du procédé industrielle, de supervision de centrales nucléaire, voire de gestion de salles de marché ou de télémédecine. Pour ces exemples, une des caractéristiques est que le système informatique se voit confier d'une grande responsabilité en termes de vie humaine, de conséquence sur l'environnement. On parle alors des systèmes critiques, qui sont alors soumis à des contraintes de fiabilité et de sécurité.

La prise de contrôle d'infrastructures critiques semble être un des objectifs du cyber terrorisme, la preuve en est la recrudescence de scans (Tests de systèmes informatiques pour découvrir leurs vulnérabilités afin de pouvoir les pénétrer ultérieurement) dirigés sur des ordinateurs d'organisations gérant des infrastructures critiques (Eau, électricité, transport).

Les réseaux convergent aujourd'hui vers une architecture commune exploitant le protocole Internet. Ce protocole conçu pour le transport asynchrone des données informatiques n'a cependant pas été prévu pour des applications présentant des contraintes temps réel. Les défauts rencontrés sur les réseaux IP (Délai, gigue, perte des paquets et variation de la bande passante) ne pourront être surmontés sans une rénovation profonde de l'architecture et son adaptation aux nouvelles applications téléphonie, audio, vidéo à la demande. Le problème qui se pose : comment faire la connectivité des infrastructures critiques pour assurer un bon fonctionnement en respectant les contraintes du temps et de la qualité de service et en augmentant la sécurité pour lutter contres les attaques et les menaces ?

IV.2. UN DEBIT ELEVE ET LA TECHNOLOGIE MULTIPLEXAGE EN LONGUEUR D'ONDE

Pour réaliser une performance, il faut relier des routeurs nouvelles générations ou giga routeurs, par des canaux de transmission optiques haut débit en exploitant la technologie dite multiplexage en longueur d'onde, qui permet d'utiliser plusieurs canaux, ou longueur d'onde en parallèle dans la fibre optique. Avec cette architecture, on peut atteindre un débit potentiel de 40 Gigabits par seconde en coeur du réseau. Grâce à cette capacité en débit exceptionnel, le réseau permet de :

1' Favoriser l'enseignement a distance ;

1' Développer les techniques nécessaires a l'apprentissage du geste médical à distance ;

1' Atteindre les potentialités attendues du calcul informatique distribué ;

1' Permettre la sauvegarde en ligne de très grosses bases de données.

Tout en assurant une excellente qualité de service et en qualifiant le comportement du réseau à des applications très haut débit.

Pour atteindre ce débit, il faut utiliser la technologie dite multiplexage de longueur d'onde (Utilisée par France Télécom avec le réseau VTHD). Celle-ci permet d'utiliser simultanément plusieurs longueurs d'onde pour faire circuler des informations en parallèle dans une même fibre optique. Un des attraits majeurs de cette technologie est de permettre l'accroissement progressif des capacités de transmission d'une fibre par ajout progressif de longueurs d'onde supplémentaires. Mais le débit de transfert des informations ne dépend pas seulement de la fibre optique mais aussi des routeurs et des cartes interfaces entre fibres et routeurs (Pour le réseau VTHD, France Télécom n'a donc pas eu besoin d'installer de nouvelles fibres optiques : elle a simplement installé sur son réseau un matériel de dernier génération, des giga routeurs capables, via un laser, d'expédier sur une fibre une quantité colossale d'information, de l'ordre de 2,5 Gbits/s par longueur d'onde).

Avec cette technologie, on peut élaborer les garanties de qualité de service pour répondre aux attentes en termes de sécurité et de fiabilité.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy