WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'intégration des valeurs traditionnelles congolaises dans l'amélioration du système éducatif moderne en RDC. Cas de l'initiation traditionnelle Lega de 1905 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Spartacus KABALA MUNYEMO
Université pédagogique nationale - Diplôme d'études approfondies 2012
  

précédent sommaire suivant

I.1.2. Système éducatif moderne:

Par système éducatif moderne, nous faisons allusion à un enseignement qui focalise son attention sur l'ensemble des valeurs positives, non propres à une société particulière, mais plutôt partagées par la société universelle. Etant donné que les valeurs sociétales universelles sont dynamiques, l'éducation moderne déploie d'amples efforts pour l'être également. En ce jour, ce système éducatif établit des liens avec un enseignement de culture générale, de l'outil informatique (ordinateur) et des technologies nouvelles, surtout celles de l'information et de la communication. Il s'agit donc d'un système qui représente les tendances contemporaines en étant à la pointe du progrès.

Ce système met une corrélation étroite avec l'apprentissage de ce qu'on pourrait appeler "l'ordinateur auxiliaire du travail intellectuel"22(*)où figurerait en bonne place, l'utilisation raisonnée de l'ordinateur et des technologies associées (CD-ROM, Flash disc, rétroprojecteur...). Il nourrit les ambitions de faciliter l'auto-apprentissage, de rendre l'apprenant actif et créateur.

Pour les enseignants, ces technologies constituent à présent des instruments indispensables à l'exercice de leur profession et offrent des possibilités de recherche et d'investigation dans le domaine de la transmission des connaissances qu'aucune des technologies antérieures, prise isolément, ne permet.

A côté des aspects positifs reconnus à ce système, les innovations auxquelles il recourt posent des défis nouveaux à nombre d'activités éducatives. En effet, ces nouvelles technologies ne permettent pas seulement la réunion, sur un support unique, d'informations habituellement véhiculées sur des supports différents tels que les manuels ; elles impliquent aussi des démarches intellectuelles qualitativement nouvelles. En outre, elles ont tendance à émousser l'autonomie de l'apprenant (élève ou étudiant) qui doit apprendre à apprendre. Ajoutons qu'une insuffisante maîtrise des technologies modernes dans un monde de plus en plus complexe risque de créer de nouveaux exclus. Aux handicaps liés à la lecture, s'ajouteraient ceux liés à la technique mal maîtrisée.

En regard des considérations précédentes, il nous paraît logique que le système éducatif moderne, vu dans cette acception, se donne le devoir de préparer les jeunes à leur avenir marqué, sans aucun doute, par le développement considérable des technologies. Sans renier ses missions traditionnelles, il doit aussi transmettre de nouveaux savoirs et savoir-faire, proposer de nouvelles attitudes, de nouvelles habiletés dans les approches de la connaissance permises par ces technologies. Ainsi, de l'école élémentaire jusqu'à l'université, les "savoirs fondamentaux" doivent améliorer la perception que l'élève, futur citoyen, aura de la machine, de l'aider à mieux en percevoir les limites, de la lui rendre plus familière.

Etant donné que notre investigation met les valeurs traditionnelles en vedette au service de l'éducation, le rôle du service public d'éducation est donc de porter un regard critique et constructif sur le système éducatif moderne. Certains parents se plaignent déjà de la dérive d'Internet qui est un système d'enseignement ou d'éducation ouvert permettant de larges initiatives aux utilisateurs (élèves, étudiants, chercheurs...), car les opérateurs, constatons-nous, sont plus soucieux de chiffre d'affaire que de la qualité de contenus à faire consommer aux utilisateurs.

Les dérapages suivants de l'Internet peuvent être évoqués : l'initiation, surtout des jeunes, à l'occultisme (magie), à la pornographie, à la violence, à l'homosexualité, bref, à plusieurs maladresses dans le comportement.

En apportant des progrès considérables à l'éducation, le système éducatif moderne s'accompagne de nombreux bouleversements. A cet effet, la reforme des programmes d'enseignement est indispensable et urgente avant qu'il ne soit tard.

* 22 www.epie.asso.fr, Pour une évolution du système éducatif à l'aube du XXIe siècle, Revue de l'EPI  n° 76, Paris, France, 1994

précédent sommaire suivant