WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les déterminants du salaire au Maroc

( Télécharger le fichier original )
par Younès EL MENYARI
Université Mohamed V Rabat - Agdal - Maroc - Master en sciences économiques 2007
  

sommaire suivant

UNIVERSITE MOHAMED V

FACULTE DES SCIENCES
JURIDIQUES, ECONOMIQUES
ET SOCIALES

RABAT - AGDAL.

MEMOIRE

En vue de l'obtention du Diplôme de Master Es - sciences économiques

Préparé par :

Younes El Menyari

Sous la direction de l'équipe pédagogique du Master Econométrie

ANNEE UNIVERSITAIRE

2007 - 2008

RESUME

Ce travail se propose une modélisation des déterminants du salaire pour l'économie marocaine. La méthode d'estimation consiste à utiliser plusieurs techniques économétriques compte tenu de degré d'intégration et de stationnarité des variables. En effet, l'équation du taux de salaire, retenue dans le cadre de cette étude, indique une sous-indexation des salaires sur les prix à la consommation de l'ordre de 0,72. Cette équation montre également que le taux de salaire moyen du secteur industriel dépend positivement de la productivité apparente du travail et négativement du taux de chômage.

Par ailleurs, nous avons montré, à l'aide d'une régression, qu'une augmentation du SMIG aura un effet positif et statistiquement significatif sur le salaire moyen du secteur industriel.

Mots-clés : formation des salaires, causalité, cointégration, indexation.

Table des matières

INTRODUCTION 3

I : LE CADRE THEORIQUE DE L'ETUDE 4

1. La courbe de Phillips originelle 4

2. L'explication de Lipsey 5

3. La critique de la courbe de Phillips 6

3.1 La vision des monétaristes 6

3.2 La nouvelle école classique (NEC) 8

4. La spécification de Wage Setting (WS) 8

II : EVOLUTION DES SALAIRES AU MAROC 9

III : ETUDE EMPIRIQUE 12

1. La spécification empirique des équations 12

2. Choix des variables et présentation des données 13

3. L'étude des propriétés statistiques des séries 15

4. Modélisation du salaire 17

4.1. Effet du SMIG 18

4.2. L'équation de salaire 19

4.2.1 La détermination du nombre de retard « p » 19

4.2.2 Résultats du test de cointégration 20

4.2.3 Estimation d'un VECM : résultats et interprétations 20

5. Analyse de causalité 23

CONCLUSION 24

BIBLIOGRAPHIE 26

ANNEXES 28

INTRODUCTION

La question de la détermination des salaires et de leur évolution au cours du temps est au centre de nombreuses théories macro-économiques. Cette détermination repose sur deux spécifications alternatives : une relation de Phillips augmentée, expliquant le taux de croissance des salaires par celui des prix et par le taux de chômage, ou bien une relation de WS (wage Setting), inspirée des modèles de négociation salariale, liant le niveau des salaires réels par le taux de chômage et éventuellement d'autres variables.

Notre étude constitue une tentative de réconciliation de ces deux approches. Elle sera appliquée à l'économie marocaine pour la période allant de 1980 à 2006.

En effet, La formulation de l'équation du salaire permet d'apporter des éléments d'explications à plusieurs questions pertinentes en termes de politique économique. Quel est le degré d'indexation des salaires sur les prix à la consommation ? Quel est l'impact des gains de productivité sur le niveau de rémunération et donc de l'emploi ? Et Quel est le rôle du taux de chômage dans la formation des salaires au Maroc ?.

Parallèlement à l'estimation de l'équation du salaire, nous allons essayer de répondre à la question suivante : Le salaire minimum contribue-t-il à relever d'une manière significative le niveau du salaire moyen dans le secteur industriel ?.

La méthode d'estimation consiste à utiliser plusieurs techniques économétriques compte tenu de l'ordre d'intégration et de stationnarité des variables. Si les séries sont cointégrées selon le test de Johansen, nous effectuerons un modèle vectoriel à correction d'erreurs (identifié par le sigle VECM, de l'expression Vector Error Correction Model) qui permet la prise à la fois du court et de long terme. L'avantage de ce modèle est de mettre en évidence les comportements de long terme qui gouvernent la dynamique des salaires en les différenciant des ajustements de court terme.

Enfin, nous appliquerons le test de Granger afin de répondre à la question cruciale : Existe-t-il une relation de causalité dans les deux sens entre les prix à la consommation et les salaires au Maroc ?.

Notre article s'articule autour de trois axes : Le premier passe en revue le cadre théorique de l'étude, le deuxième examine l'évolution des salaires au Maroc. Enfin, le troisième axe est réservé à l'analyse empirique de la formation des salaires au Maroc.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.