WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'évaluation de la qualité physico-chimique et bactériologique de lait cru et diagnostique de brucellose et mammites dans la région de Tlemcen en Algérie

( Télécharger le fichier original )
par Abdelatif Bensalah
Université Abou Bekr Belkaid - Ingénieur d'état en agronomie 2010
  

précédent sommaire suivant

Chapitre IV : les mammites

1. définition :

La mammite est une Inflammation de la glande mammaire se traduisant par la présence dans le lait de germes pathogènes et de cellules d'origine sanguine ou mammaire, ainsi que par des modifications physiques, chimiques et biochimiques de lait. (Marcel Mazyoyer ,2007)

2. Les différents types de mammites et caractéristiques pathologiques:

Selon les stades d'évolution de la mammite, on distingue :

2.1. Mammite latente:

Caractérisée par la présence de microorganismes dans le lait. Elle ne s'accompagne d'aucun signe clinique, mais elle peut occasionner une faible perte de production de l'ordre de 7 % et une légère augmentation du taux cellulaire dans le lait.

2.2. Mammite sub-clinique :

Caractérisée par une baisse de la sécrétion lactée de 10% et par une hyper leucocytose. La vache apparaît en bonne santé, néanmoins certaines modifications telles que mèches et grumeaux qui apparaissent en fin d'évolution.

2.3. Mammite clinique:

Caractérisée par des symptômes visibles de l'inflammation ainsi qu'un lait d'aspect anormal (coagulation, présence de sang, décoloration), Des carences de sélénium et de vitamine A et E entraînent une augmentation des nouvelles infections et des cas de mammites cliniques. Le rôle du sélénium est considéré comme important dans le cas des mammites infra cliniques.

Des teneurs élevées des autres éléments, comme l'iode par exemple réduisent la résistance aux infections. (N'Diweni et al, 1991).

Tableau 08: Caractéristiques des différents types de mammites (Jean Duval 2008) :

Type de mammite

Symptômes caractéristiques

Clinique aiguë

Inflammation de la mamelle, fièvre de plus de 39C°, sujet faible et déprimé, manque d'appétit. Rendement laitier baisse drastiquement. Suit souvent le vêlage et, de façon moins grave, le tarissement.

Clinique suraiguë

Quartier enflé, chaud, rouge, douloureux. Le lait passe difficilement. Fièvre de plus de 41C°, la vache n'a pas d'appétit, frissonne et perd du poids rapidement. La lactation est souvent intérrompue.

Clinique subaiguë

Aucun changement apparent du pis, présence de caillots dans le lait, surtout dans les premiers jets. Sujet bien portant.

Infra clinique

Aucun symptôme.15 à 40 cas pour un cas clinique. Le lait est d'apparence normale. Le seul changement est la détection de l'agent pathogène à l'analyse et l'accroissement du compte somatique. Surtout causée par Staphylococcus aureus.

Chronique

Attaques cliniques répétées mais peu fortes, généralement sans fièvre. Lait grumeleux, quartiers enflés parfois. Le quartier peut devenir dur (indurations fibreuses). Les traitements antibiotiques ne fonctionnent souvent pas.

Gangréneuse

Le quartier affecté est bleu et froid au toucher. La décoloration progresse du bas vers le haut. Les parties nécrotiques tombent du corps. La vache en meurt souvent.

Contagieuse

Mammite provoquée par des bactéries comme Staphylococcus aureus et Streptococcus agalactiae, dont les vaches infectées sont la source principale.

Environnementale

Mammite provoquée par des bactéries comme les coliformes (E. coli, etc.), dont la source principale est un environnement contaminé le plus souvent par du fumier.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy