WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Automatisation du secteur bancaire et sécurisation des transactions: de la monnaie fiduciaire à  la monnaie électronique

( Télécharger le fichier original )
par Naima A.
INSAG - Ingénieur commercial. 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Figure 7

Source : http://www-ensimag.imag.fr

Figure 8

Source : http://www-ensimag.imag.fr

Structure du chapitre II :

1) Mise en oeuvre du système de la carte.................................p.40

1.1) Compensation et règlement......................................................p.43

1.2) Pilotage et suivi du risque.........................................................p.43

1.3) Le modèle économique.............................................................p.43

2) L'architecture fonctionnelle du RMI.................................p.45

2.1) Principe du retrait interbancaire...................................................p.45

2.1.1) Composition du RMI...............................................................p.48

2.1.2) Le gestionnaire du RMI............................................................p.48

2.2) Principe du paiement interbancaire............................................p.48

2.2.1) Le TPE...............................................................................p.48

2.2.2) L'autorisation et la réception des transactions.............................p.49

2.2.3) Architecture du système de paiement par TPE............................p.50

3) Régime juridique entre les différents acteurs d'une transaction par carte bancaire........................................................................p.53

3.1) Relation entre émetteur et porteur de la carte................................p.53

3.2) Les obligations de l'émetteur......................................................p.54

3.3) Les obligations du titulaire.........................................................p.54

3.4) La relation entre émetteur de la carte et commerçant......................p.54

3.5) La relation entre porteur de la carte et commerçant........................p.55

4) Impact de la carte de paiement sur le système bancaire...........p.56

4.1) Naissance de nouveaux risques...................................................p.56

4.2) La sécurisation, pierre angulaire du système...................................p.57

4.2.1) Les types de fraude..................................................................p.57

4.2.2) Les parades à la fraude............................................................p.58

4.2.2.a) La prévention...................................................................p.58

4.2.2.b) La détection. ................................................................p.59

5) Avantages et inconvénients de l'utilisation de la carte...............p.60

5.1) Pour les banques........................................................................p.60

5.2) Pour le porteur de la carte............................................................p.61

5.3) Pour le commerçant....................................................................p.61

6) Les contraintes de développement du paiement par carte bancaire...p.62

6.1) Un système bancaire non-compatible...................................................p.62

6.1.1) Les modalités de paiement..................................................................p.62

6.1.2) Le retard dans la transmission............................................................p.63

6.1.3) Une économie dominée par l'informel. .................................................p.63

6.2) La réglementation et la législation. .............................................................p.63

6.3) Les contraintes culturelles.........................................................................p.65

6.4) Les contraintes techniques......................................................................p.66

6.5) Les contraintes commerciales..................................................................p.66

6.6) Les contraintes sécuritaires.....................................................................p.66

Le secteur bancaire en Algérie se modernise. Cette évolution se confirme notamment en matière de systèmes de paiement. Ainsi, la Société d'Automatisation des Transactions Interbancaires et de Monétique (SATIM), a annoncé, que près de 175 000 cartes de paiement et de retrait interbancaires (CIB) sont actuellement en circulation. Mais comment cela a commencé ? Qu'en est-t-il de l'organisation, des moyens mis en oeuvres, des risques et des contraintes ? Tout cela, je tenterai d'y répondre dans ce chapitre.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy