WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Protection civile et prévention des risques au Cameroun


par Séverin Fabrice Aubin KIMPOUTOU
Université catholique d'Afrique Centrale Yaoundé - Master droits de l'homme et action humanitaire 2008
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION

Il ne se passe plus un jour sans qu'une partie du monde soit frappée par un fléau qui laisse des centaines, voire des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants dans une situation de vulnérabilité désespérante. Inondations, naufrages, éruptions volcaniques, ouragans, tremblements de terre, etc. sont autant de phénomènes dont l'homme, en victime résignée, se trouve frappé physiquement et moralement. Si au premier abord les situations qui conduisent à la vulnérabilité à grande échelle des populations constituent des phénomènes circonscrits dans un espace donné, au cours d'une période donnée et concernent une population donnée, il reste que ces situations mettent en exergue des insuffisances ainsi que des limites auxquelles l'homme doit faire face dans sa vie quotidienne.

Par ailleurs, la survenance de l'un des phénomènes sus- cités donnent lieu à des situations de vulnérabilité à grande échelle qui focalisent les émotions, sans oublier qu'elle perturbe la vie des Nations toute entière. Plus grave, hormis les pertes en vies humaines et en biens qu'ils engendrent, ces phénomènes des conséquences directes sur l'économie de l'Etat. Aussi, peut-on déduire que tout phénomène qui crée des situations de vulnérabilité à grande échelle constitue une catastrophe. Une catastrophe peut être définie comme un évènement généralement soudain, qui cause des dommages considérables que la maîtrise de ceux-ci dépasse la capacité des moyens ordinairement disponibles de la communauté publique sinistré. Ainsi, l'homme se doit de mobiliser tous les moyens, en tout lieu et en tout temps, lui permettant de se mettre à l'abri de ces phénomènes et de prémunir de leurs conséquences.

Au Cameroun, la prévention et la gestion des phénomènes catastrophiques sont fortement inscrites dans le registre des préoccupations gouvernementales. Ce pays a, par ailleurs, adhéré à un grand nombre de conventions internationales au respect des normes humanitaires telles que les conventions de Genève de 1949, et leurs protocoles additionnels de 1977.

Il s'agit dans ce présent travail de s'interroger sur l'opportunité de la création d'un fonds pour la protection civile et la prévention des risques de catastrophes au Cameroun. En d'autres termes, il est question de démontrer en quoi la thèse en faveur de la création d'un fonds pour la protection civile et la prévention des risques catastrophiques est-elle pertinente ? Pour ce faire, il conviendra d'abord de faire un état des lieux de la protection civile au Cameroun (I), avant d'envisager la discussion de la pertinence de la création d'un tels fonds (II).

précédent sommaire suivant