WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'optimisation complexe par des techniques de swarm intelligence

( Télécharger le fichier original )
par Lamia Benameur
Université Mohamed V Agdal Rabat Maroc - Ingénieur spécialité : informatique et télécommunications 0000
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.2.2 La logique floue (Fuzzy Logic)

La théorie des sous ensembles flous a été introduite par Lotfi Zadeh en 1965 [Zadeh, 1965] et utilisée dans des domaines aussi variés que l'automatisme, la robotique (reconnaissance de formes), la gestion de la circulation routière, le contrôle aérien, l'environnement (météorologie, climatologie, sismologie), la médecine (aide au diagnostic), l'assurance (sélection et prévention des risques) et bien d'autres. Elle constitue une généralisation de la théorie des ensembles classiques, l'une des structures de base sous-jacente à de nombreux modèles mathématiques et informatiques [Bezdek, 1992].

La logique floue s'appuie sur la théorie mathématique des sous ensembles flous. Cette théorie, introduite par Zadeh, est une extension de la théorie des ensembles classiques pour la prise en compte des sous ensembles définis de façon imprécise. C'est une théorie formelle et mathématique dans le sens oil Zadeh, en partant du concept de fonction d'appartenance pour modéliser la définition d'un sous-ensemble d'un univers donné, a élaboré un modèle complet de propriétés et de définitions formelles. Il a aussi montré que la théorie des sous-ensembles flous se réduit effectivement à la théorie des sous-ensembles classiques dans le cas oil les fonctions d'appartenance considérées prennent des valeurs binaires (0, 1).

À l'inverse de la logique booléenne, la logique floue permet à une condition d'être en un autre état que vrai ou faux. Il y a des degrés dans la vérification d'une condition. La logique floue tient compte de l'imprécision de la forme des connaissances et propose un formalisme rigoureux afin d'inférer de nouvelles connaissances.

Ainsi, la notion d'un sous ensemble flou permet de considérer des classes d'objets, dont les frontières ne sont pas clairement définies, par l'introduction d'une fonction caractéristique (fonction d'appartenance des objets à la classe) prenant des valeurs entre 0 et 1, contrairement aux ensemble "booléens" dont la fonction caractéristique ne prend que deux valeurs possibles 0 et 1.

La capacité des sous ensembles flous à modéliser des propriétés graduelles, des contraintes souples, des informations incomplètes, vagues, linguistiques, les rend aptes à faciliter la résolution d'un grand nombre de problèmes tels que : la commande floue, les systèmes à base de connaissances, le regroupement et la classification floue, etc.

Mathématiquement, un sous ensemble floue F sera défini sur un référentiel H par une fonction d'appartenance, notée u, qui, appliquée à un élément u ? H, retourne un degré d'appartenance uF(u) de u à F, uF(u) = 0 et uF(u) = 1 correspondent respectivement à l'appartenance et à la non appartenance.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy