WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Amélioration du pouvoir d'achat des populations vulnérables de la commune d'Abobo: création d'une coopérative de consommateurs

( Télécharger le fichier original )
par Assémien KONIN
Institut des technologies d'Abidjan - Master en management des projets 2011
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

05/08

15/10

0

B5

50

05/08

15/10

INTRODUCTION

Contexte et justification

Depuis quelques années, de nombreux pays sont confrontés à la double envolée des prix des aliments et des combustibles qui menace leur stabilité macro-économique et leur croissance économique. Les consommateurs pauvres des villes et des zones rurales, qui consacrent une grande partie de leurs revenus à l'alimentation, sont les plus touchés.
On ne parle plus de hausse passagère des prix, mais structurelle, si bien que des millions de personnes sont, encore plus qu'avant, plongées dans l'insécurité alimentaire. Le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) a estimé que pour chaque augmentation de 1% du prix des denrées de base, 16 millions de personnes supplémentaires sont plongées dans l'insécurité alimentaire. Partout, on évoque «la vie chère«, conséquence de l'explosion des prix alimentaires (près de 40% en 2007) sous l'effet de la hausse générale des matières premières agricoles... alors que les revenus des populations pauvres n'ont pas progressé autant. En deux ans, le cours du blé, du maïs, du riz, du soja, du colza et l'huile de palme ont doublé, voire triplé.

.Intérêt du thème

Ce thème est d'une importance capitale tant pour nous que pour les populations bénéficiaires du projet. En effet, il nous permettra d'abord en validant notre diplôme de maitriser les différentes techniques de montage d'un projet, et permettra ensuite aux populations de rompre avec les habitudes qui voudraient que l'Etat trouve des solutions à tous les problèmes. Il leur permettra de développer leur esprit de créativité en se prenant en charge désormais sans toutefois attendre forcément l'aide de l'extérieur.

Problématique

Depuis plusieurs décennies, la situation alimentaire mondiale est de plus en plus préoccupante. La plupart des pays pauvres, ne pouvant s'auto suffire dans le domaine alimentaire, sont tributaires des pays riches. Selon le Programme Alimentaire Mondial (PAM), environ 3/4 de la population mondiale vivant avec moins d'un dollar US par jour dépendent directement de l'agriculture. Cette agriculture qui subit les conséquences des aléas climatiques est désormais mise à contribution avec l'avènement du biocarburant. En effet, face à la diminution de la quantité de pétrole, certains pays développés s'orientent de plus en plus vers la fabrication de carburants à base de céréales réduisant considérablement la part réservée à la consommation des populations. Cette situation a entrainé une pénurie alimentaire mondiale. La demande devenant de plus en plus forte, les différents acteurs de la filière se sont adonnés à une spéculation sur les prix des produits alimentaires. Les populations démunies, voyant leurs pouvoirs d'achat s'amenuiser ont exprimé à travers des mouvements de protestation, leurs ras-le bol suite aux augmentations successives des prix des produits de première nécessité en général et des produits alimentaires en particulier.

Objectifs

· De développement

Le projet de création d'une coopérative de consommateurs vise à contribuer à la paix sociale par le biais d'une amélioration du pouvoir d'achat des populations vulnérables.

· Immédiat

De manière spécifique, il s'agira de :

· Permettre aux populations de se prendre en charge

· Maitriser les prix des produits alimentaires en Cote d'Ivoire par la réduction des différentes marges.

Elucidation du thème : « Amélioration du pouvoir d'achat des populations vulnérables de la commune d'ABOBO » 

Pour mieux circonscrire notre thème, nous procéderons à l'élucidation des différents termes qui le composent. Ainsi, selon « LE PETIT LAROUSSE » :

ü L'amélioration, c'est l'action d'améliorer, de rendre meilleur, de changer en mieux.

ü Le pouvoir d'achat d'un individu, c'est la quantité de biens ou de services que permet d'obtenir, pour cet individu, une somme d'argent donnée.

ü Les populations vulnérables, ce sont les populations touchées ou susceptibles d'être directement touchées par le problème donc exposées ou exposables.

Méthode de collecte des informations

· Plan d'investigation

Le plan d'investigation est la stratégie de recueil d'informations que le concepteur pense pouvoir mettre en oeuvre pour obtenir les informations nécessaires à la résolution du problème posé. Il s'agira en fonction de la nature connue ou supposé des informations à recueillir, de choisir les outils et techniques nécessaires à leur obtention.

Différentes approches méthodologiques ont guidé nos recherches dont les principales sont l'observation, la recherche documentaire et l'enquête :

· L'observation

Les premiers outils de recherche sont nos yeux. Ainsi, sur le terrain nos observations personnelles nous ont permis de faire des constats quant aux conditions de vie difficiles des populations vulnérables et les manifestations de rues qui s'en sont suivies en avril 2008.

· La recherche documentaire

Il s'agit ici de rechercher des informations qui peuvent nous aider dans notre étude. Pour ce faire, nous avons eu à exploiter des ouvrages en bibliothèque, des revues spécialisées, des journaux, l'Internet, etc.

· L'enquête

Elle constitue une méthode d'investigation qui consiste à recueillir des informations sur les opinions, les valeurs et les aspirations d'une population cible. Dans notre cas, deux types d'enquêtes ont retenu notre attention, à savoir l'entretien individuel et le questionnaire

ü L'entretien individuel

Dans le souci de recueillir les attentes des populations en profondeur, nous avons opté pour les entretiens semi directifs et non directifs. Ils consistent à poser des questions aux populations vulnérables identifiées et leur laisser le temps de s'exprimer librement.

ü Le questionnaire

C'est une série de questions écrites dans un ordre et cadre préétablis qui prend en compte tous les aspects du problème posé. Une plage de réponses est proposée pour les uns mais, pour les autres, la possibilité est donnée à l'enquêté de développer son idée.

· Le plan d'échantillonnage

C'est la stratégie que nous avons mise en oeuvre pour sélectionner les individus à étudier selon des principes précis. Le respect de ces principes nous a permis à terme d'extrapoler les résultats obtenus à la totalité de la population cible.

Ici, notre échantillon est constitué des habitants du quartier ABOBO-BC. N'ayant pas de données fiables sur cette population, nous avons opté pour la méthode probabiliste.

Estimées à environ 300 personnes, l'enquête a porté sur une trentaine d'entre eux.

· Le traitement des données

Il a consisté à l'analyse et à l'interprétation des résultats obtenus après dépouillement.

L'analyse nous a permis de présenter les résultats de l'enquête. L'interprétation quant à elle, nous a permis de recouper les informations et d'en tirer les conclusions pouvant nous guider dans la suite de l'étude. De plus, les interviews accordées sont venus en appui aux résultats du dépouillement.

Il faut signaler à toutes fins utiles que nos données ont été traitées manuellement

· Les limites de l'étude

Notre étude présente des limites tant sur le plan organisationnel que financier.

Sur le plan organisationnel, le caractère purement social de notre projet ne nous a pas permis de mettre en place une organisation formelle proprement dite.

Sur le plan financier, la précarité dans laquelle vivent les populations concernées ne nous a pas permis également de fixer des objectifs ambitieux.

· Le plan de l'étude

Les fruits de nos recherches sont présentés sous trois grandes parties :

· La première partie traitera de l'approche prospective de l'étude qui comporte les généralités, la méthodologie de collecte des données, l'identification, la définition et la validation du projet ;

· La deuxième partie présentera l'aspect planification en faisant ressortir les planifications structurelle, organisationnelle et financière du projet ;

· La troisième partie quant à elle se consacrera à la mise en oeuvre du projet en traitant des aspects de suivis, d'évaluations et de perspectives à long terme.

05/08

15/10

0

B5

50

05/08

15/10

sommaire suivant