WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eléments d'une philosophie de l'espace chez Ernest Cassirer

( Télécharger le fichier original )
par Marcellin Tibérius KALOMBO MBUYAMBA
Université catholique du Congo - Diplôme d'études approfondies  2012
  

précédent sommaire suivant

II.2.3.2.4. Bernhard RIEMMANN : la géométrie Elliptique

C'est Riemann qui a donné une nouvelle orientation à la géométrie. Bien que Gauss pensa réaliser un espace elliptique, et que par la suite sa géométrie était considérée comme hyperbolique. C'est Riemann, qui avait donné une nouvelle formulation à la géométrie Euclidienne. Son point de départ révolutionnaire réside dans son oeuvre même. Il écrit : « des hypothèses qui sont au fondement de la géométrie »71(*).

D'après Cassirer, le titre parait révolutionnaire dans «la manière de penser accomplie au coeur des mathématiques »72(*). Ainsi, pour Cassirer, Riemann voit des vérités hypothétiques là où l'on voyait des principes absolus et nécessaires, c'est-à-dire dans les axiomes d'Euclide. Raison pour laquelle, il a préféré parler des hypothèses que des axiomes. En effet, nous devons encore dire que, c'est plus la physique qui a déterminé la validité d'une telle géométrie que la logique ou les mathématiques. C'est Albert Einstein qui a appliqué l'espace elliptique dans la construction de sa théorie de la relativité générale, à partir des équations gravitationnelles. Dans l'esprit de la géométrie sphérique, par un point situé dans un plan, ne peut passer aucune parallèle. Il y a possibilité de Zéro parallèle. Par sa contribution, Riemann introduit les espaces très généraux. Cet apport sera bien expliciter quant nous ferons le rapport entre la physique et la géométrie.

Tableau synthétique concernant les différentes géométries

Type de géométrie

Nombre de parallèles

Somme des angles d'un triangle

Proportion entre la circonférence d'un cercle et son diamètre

Mesure de la courbure

Euclide

1

180°

 

0

Lobatchevsky

infini

180°

 

0

Riemann

0

180°

 

0

* 71 RIEMANN, OEuvres mathématiques, Paris, J. Gabay, 1990.

* 72 E.CASSIRER, Le problème de la connaissance t4, p.31

précédent sommaire suivant