WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Quelle est la génération de suisse romande la plus propice au tourisme durable?


par Julie Porchet
Ecole hôtelière de Lausanne  - Bachelor of Science in International Hospitality Management 2013
  

précédent sommaire suivant

Méthodologie de la recherche quantitative:

Grâce aux résultats de la recherche qualitative, il a été possible de préciser et de modifier le questionnaire établi pour la recherche quantitative de type descriptive. Les hypothèses àprésent confirmées, par rapport aux recherches secondaires et primaires, restent identiques à celles présentées dans la conceptualisation. Cette recherche quantitative descriptive est de type ponctuelle, car le recueil d'information a été fait une fois et non de manière répétée. Le but est donc de mesurer les caractéristiques des générations, leurs comportements ainsi que leurs préférences ou perceptions afin d'identifier leur sensibilité aux éléments relatifs au tourisme durable.

Le questionnaire décrit ci-dessous a été élaboré sur la base d'anciennes recherches conduitespar Accor, TUI ou encore d'autres associations touristiques.

Le questionnaire ne comprend que 21 questions pour être sûr qu'un maximum de participants le remplisse, en prenant le temps de répondre correctement aux questions (Guidère, 2004). Ceci a été un succès, car 574 personnes ont donné leur opinion.

Structure du questionnaire:

Afin d'augmenter la probabilité que le participant complète entièrement le questionnaire, les questions étaient fermées dichotomiques ou à choix multiples. Les questions ouvertes requièrent une réponse qualitative et ceci demande beaucoup plus de temps aux participants.

Les variables qualitatives pouvaient présenter 2, 4 ou 5 modalités (réponses). Seule la question sur la nationalité est une variable de modalité exhaustive, car le participant doit écrirelui-même sa nationalité.

Les échelles sont pour la plupart des échelles de Likert ordinales discrètes mais certaines sont aussi nominales discrètes, ce qui permet un large choix d'analyse (Questionnaire complet en annexe 11).

Plan du questionnaire :

Après avoir introduit et expliqué le but de la recherche, le questionnaire a été séparé en cinq parties.

Filtres :

Cette première partie du questionnaire ne comprend que la question 1 et 2. Ces deux questions personnelles servent de filtre afin de s'assurer de la population répondant au questionnaire, car seul les personnes entre 23 et 67 ans habitant en Suisse romande peuvent participer à l'étude. Les personnes ne répondant pas à ces critères étaient automatiquementdirigées à la fin du questionnaire.

Définition du concept:

La deuxième partie du questionnaire a pour but d'identifier les connaissancesde l'interviewésur le tourisme durablepour d'ensuiteluiapporter une courte définition.

Leur vision:

La troisième partie est centrée sur les besoins, les valeurs et les éléments importants recherchés lors d'un séjour touristique. C'est principalement grâce aux questions 4 à 9 qu'il est possible de répondre aux hypothèses de recherche élaborées. Le but est d'identifier selon la génération la dimension du tourisme durable qui les touche le plus. Ceci peut alors dépendre de leur but de voyage ou de leurs valeurs. Les questions peuvent relater de faits ou des opinons, afin de vérifier la cohérence des réponses du participants.

La question 4, est, par exemple, une question d'opinion. Il leur est demandé s'ils prennent en considération les aspects du tourisme durable lors de leurs séjours touristiques. Cette question peut ensuite être vérifiée avec la question 5, une question de fait, où il leur est demandé de noter l'importance qu'ils portent à différents éléments. Certaines réponses sont liées aux 3 dimensions étudiées et d'autres à la revue de littérature.

Voici les questions se rapportant aux 3 dimensions:

Economique:

- L'importance des retombées économiques aux populations locales.

- La prise en considération de la dimension économique lors d'un séjour touristique.

- L'importance de la dimension économique pour le tourisme en général.

Environnemental:

- L'impact environnemental du séjour.

- La prise en considération de la dimension environnementale lors d'un séjour touristique.

- L'importance de la dimension environnementale pour le tourisme en général.

Socio-culturel:

- Les possibilités de découvertes culturelles du pays.

- Les possibilités de contact avec les populations locales.

- La prise en considération de la dimension socio-culturelle lors d'un séjour touristique.

- L'importance de la dimension socio-culturelle pour le tourisme en général.

Leur comportement:

La quatrième et dernière partie a pour but de comprendre le comportement des participants face aux 3 dimensions lors de leurs vacances et dans leur quotidien. Cette partie permet d'identifier les différences ou similitudes entre leurs actions et leurs valeurs lors de séjours touristiques et dans leur vie quotidienne. C'est donc leur comportement qui est analysé afin de voir si celui-ci reste en cohérence avec les réponses précédentes. Les questions 10 à 17 s'orientent à nouveau autour des 3 dimensions du tourisme durable.

Economique:

- Leur propension à changer de comportement ou àpayer plus pour supporter cette dimension.

- L'achat ou non de produits «fair trade».

- Lors de vos voyages, vous privilégiez l'hébergement auprès de petites structures locales plutôt que de grandes chaînes hôtelières internationales.

Environnemental :

- La propension à changer de comportement ou à payer plus pour supporter cette dimension.

- Dans votre vie quotidienne, vous recyclez les déchets.

- Lorsque vous voyagez, y compris vos déplacements au sein du pays,favorisez-vous le transport ferroviaire à l'aérien.

Socio-culturel:

- La propension à changer de comportement ou à payer plus pour supporter cette dimension.

- Dans votre vie quotidienne, vous participez à des actions humanitaires ou bénévoles.

Eléments démographiques:

Ici se trouve les questionsplus personnelles telles que la profession, le sexe, le niveau d'étude et la nationalité. Ce, afin d'observer de potentielles différences au sein d'une même génération.

La population:

La recherche s'est délimitée à la région dela Suisse romande. Le total de la population romande âgée de 23 à 68 ans est difficile à évaluercar le territoire de certains cantons s'étend à la fois sur la Suisse romande et la Suisse alémanique. Il est tout de même possible de déterminer que la population totale est d'environ1'004'990 habitants.

L'échantillonnage:

Le questionnaire a été diffusé en Suisse romande auprès des trois générations étudiées. C'est donc un échantillon aléatoire stratifié auquel cette recherche a fait appel, car la population de la Suisse romande a été séparée en 3 groupes selon l'âge. L'unité de l'échantillon est donc la personne. Afin de pouvoir récolter un maximum de réponses provenant des trois générations, le questionnaire a été envoyé de la manière dite: en ligne par un lien internet que les participants devaient activer(Baumard, Donada, Ibert, & Xuereb, 2007). La diffusion a été faite via le réseau social Facebook, le réseau des étudiants actuels de l'EHL ainsi que le réseau des anciens de l'EHL. De plus, l'email fut un outil important pour véhiculer le questionnaire àmon entourage ainsi qu'à mes nombreuxcontacts professionnels.

Critère temporel:

Le questionnaire a été distribué en accordance avec le calendrier déterminé pour la rédaction du mémoire. La collecte des données s'est donc déroulée du 25 mars au 12 avril 2013.

Les tests d'hypothèses:

Afin de vérifier les hypothèses,une analyse des moyennes des réponses et une comparaison entre les générations a été effectuée. Suite à cela, des tests statistiques ont été conduits.

Dans un premier temps, l'analyse de variance de type ANOVA permet d'observer la différence entre générations afin de déterminer si l'âgede celles-ci influence leur réponseainsi que leurs buts de séjours etleurs attitudes.

Dans un second temps, le test-T permet d'identifier si la participation au tourisme durable est influencée par les attitudes, les buts du séjour ou encore par l'âge des participants.

Présentation des résultats 

précédent sommaire suivant