WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de cycle de vie appliquée à  un système de production d'eau potable : cas de l'unité industrielle SODECI nord-riviera

( Télécharger le fichier original )
par Yannick Diby Armel BAIDAI
Institut de Formation à la Haute Expertise et de Recherche - Master II Genie de l'Environnement 2011
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

Union - Discipline - Travail

Institut de Formation à la Haute Expertise et de Recherche

Année académique : 2011 - 2012

Mémoire pour l'obtention du Master de Génie de l'Environnement

Thème :

ANALYSE DE CYCLE DE VIE APPLIQUEE A UN SYSTEME DE PRODUCTION D'EAU POTABLE : CAS DE L'UNITE INDUSTRIELLE SODECI NORD-RIVIERA

Par :

BAIDAI YANNICK DIBY ARMEL

(Maître ès Sciences de la Nature)

Directeur scientifique

 

Superviseur de stage

Prof. GONE DROH LANCINE

Maître de conférences à l'Université Nangui Abrogoua

 

Dr. AKA AKPA OLIVIER

Directeur Etudes, Travaux et Maintenance de la SODECI

DEDICACE

Loué soit le nom du Seigneur, Dieu tout-puissant qui a permis l'accomplissement de ces travaux.

Qu'à travers eux, ma famille soit honorée.

« Amat victoria curam »

REMERCIEMENTS

Cachés derrière ces mots, ces lignes, ces chiffres, ces graphiques se trouvent des heures de réflexions, de colères, de joies, de stress, de lassitudes, mais aussi l'aide et le concours d'innombrables personnes qu'il m'est ici, agréable de remercier.

Mes premiers remerciements vont à l'endroit de l'ensemble de la direction et du personnel de la SODECI, particulièrement M. TCHIMOU (DGA) pour m'avoir accueilli et facilité mon insertion au sein de leur structure. Je tiens à adresser mes plus sincères remerciements au Dr AKA AKPA pour avoir bien voulu m'encadrer, ainsi que pour tout le temps précieux qu'il a bien voulu m'accorder. Bénie soit, toute l'équipe de la direction de production d'Abidjan, particulièrement M. GOSSO Olivier, Directeur de production, Mme NIANZOU (responsable qualité), et M. DAGO pour leurs conseils, leur écoute et toute la disponibilité dont ils m'ont gratifié tout au long de ce stage. Il m'est également agréable de remercier, les agents de l'usine Nord-Riviera qui ont eu la patience de répondre à mes nombreuses questions, sans eux ce mémoire n'aurait jamais existé.

Je ne saurais oublier mes joyeux compagnons d'aventure, Jean Louis et Paulin, ainsi que l'ensemble des auditeurs de la promotion 2010 - 2011 du Master en Génie de l'Environnement de l'Institut de Formation à la Haute Expertise et de Recherche (IFHER).

Je voudrais enfin, exprimer mon infinie gratitude à mes parents, particulièrement ma frangine (Ahou la futée), ma « cadette tant chérie » et ma « petite mère à moi », pour toute l'affection, l'assistance et le soutien dont je ne cesse de bénéficier. Que le ciel vous en soit généreux.

RESUME

Une analyse environnementale du système de production d'eau potable adopté par la Société de Distribution d'Eau de Côte d'Ivoire (SODECI) a été conduite au sein de l'unité de traitement Nord-Riviera, avec pour objectif d'évaluer l'empreinte environnementale associée à l'activité d'approvisionnement en eau potable. L'analyse s'est appuyée sur l'approche standardisée de l'analyse de cycle de vie, afin de quantifier les impacts environnementaux potentiels dans différentes catégories, à partir de la démarche d'évaluation proposée par la méthode IMPACT 2002+. Les résultats de l'étude révèlent qu'en réalité la production d'eau potable par l'unité considérée se traduit par un impact relativement faible estimé à 3,05 Pt par mètre cube d'eau produit. Cet impact émane en majeure partie de l'exploitation d'importantes quantités d'énergie et de ressources naturelles nécessaires aux phases de pompage et de traitement de l'eau souterraine, et de leur incidence subséquente sur le climat. Il se traduit par des scores d'impact de 2,7 MJ ; 0,26 kg de CO2 équivalent ; 1,08.10-2 PDF.m².an et 6,07.10-8 DALY par mètre cube d'eau distribuée sur le réseau, respectivement dans les catégories des ressources naturelles, des changements climatiques, de la qualité des écosystèmes et de la santé humaine. L'étude indexe en outre, l'extraction de l'eau souterraine, comme la phase la plus polluante de la chaine de production, notamment en raison de l'importante consommation énergétique qu'elle nécessite. Une analyse de sensibilité effectuée sur l'ensemble des paramètres de production, dans le but de mesurer la significativité de leur influence sur la charge environnementale globale du système, a montré que la consommation énergétique liée au pompage de l'eau, la consommation de chaux, et la consommation électrique de l'étape de traitement constituent par ordre croissant d'influence, les paramètres les plus sensibles du système. Ces trois paramètres se définissent ainsi, comme les secteurs d'action où des réformes appropriées quelle que soit leur ampleur, pourraient potentiellement se traduire par une amélioration hautement significative de la performance environnementale du système. Cependant, le panel de solutions susceptibles d'être apportées s'avère encore inapproprié aux faciès technique, économique, politique et social actuels. Néanmoins, certains aspects du système de production, notamment la gestion des déchets solides et des sous-produits de traitement, bien que peu relativement peu impactants selon la présente analyse, peuvent potentiellement être optimisés afin d'accroitre dans une certaine mesure l'acceptabilité environnementale du système.

Mots clés : Analyse de cycle de vie ; Production d'eau potable ; Impacts environnementaux.

sommaire suivant






La Quadrature du Net