WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en oeuvre d'un prototypage alpha mercuriale de gros oeuvre dans la construction

( Télécharger le fichier original )
par Joseph Lutumba Mbenga
Université pédagogique nationale de Kinshasa - Licence  2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Epigraphie

II

Dédicace

III

Remerciements

iv

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

· API Application Programming Interface : interface de programmation d'application

· ASCII American Standard Code for Information Interchange : Code Américain Standard pour l'Echange d'Information,

· CGI Common Gateway Interface : Interface de passerelle commune, CSS Cascading Style Sheet : Feuille de style en cascade,

· FTP File Transfert Protocol : protocole du transfert du fichier.

· HTML HyperText Markup Language : Langage de marquage pour les documents hypertextes,

· HTTP HyperText Tranfert Protocol : Protocole de transmission dédie aux clients et aux serveurs du web,

· IP (Internet Protocol) : adressage sur Internet (protocole host-to-host)

· PHP Personal Home Page : Langage de script orienté objet,

· SQL Structured query Language : Langage d'interrogation structuré,

· TCP (Transport Control Protocol) : transfert des données (protocole end-to-end)

· UC Use Case : Cas d'utilisation,

· UML Unified Modeling Language : Langage de modélisation unifié,

· UP Unified Processing : Processus unifié,

· URL Uniform Resource Locator : Format nommage universel pour désigner une ressource sur l'Internet.

v

LISTE DES FIGURES

Figure 1:Différentes Méthodes de développement 11

Figure 2:Différentes Phases de développement d'un logiciel 19

Figure 3: Différentes transaction HTTP 25

Figure 4:Différents protocole de service Web 25

Figure 5:Présentation du fonctionnement d'architecture client/serveur 27

Figure 6:Architecture client/serveur 28

Figure 7:Architecture et application web 29

Figure 8:Serveur et client de MySQL 44

Figure 9:Architecture d'une Application web avec MySQL/PHP 51

Figure 10: Représentation de la Table catégorie 52

Figure 11:Table cliente 53

Figure 12:Représentation de la table Produit/Matériaux 53

Figure 13:Représentation du Table login 53

Figure 14:Représentation de la table Devis 54

Figure 15:Représentation de la base de données Mercuriale créée 54

Figure 16:page d'Accueil PHPMySQL 58

Figure 17:Différents s Diagrammes d'UML 68

Figure 18:Exemple d'une itération de cas d'utilisation 70

Figure 19:Représentation de Diagramme du Processus Unifié 72

Figure 20: Différents Acteurs de l'application Mercuriale 74

Figure 21:Représentation du maitre de l'ouvrage 75

Figure 22:Représentation du maitre de l'oeuvre 75

Figure 23:Cas d'utilisation de l'administrateur 75

Figure 24:présentation du Diagramme de séquence système de gros oeuvre 77

Figure 25:Représentation du 2ème Diagramme de séquence système de gros oeuvre 78

Figure 26: diagramme de séquence d'accès au système de gros oeuvre 79

Figure 27:Opérations système operating d'après les cas d'utilisation 80

Figure 28:Représentation d'une Classe 82

Figure 29:Diagramme de Classe Global 83

Figure 30:Diagramme de classe de la sauvegarde de données 84

Figure 31:Diagramme de Navigation Globale 84

Figure 32:Diagramme de navigation global 85

Figure 33:Interface d'accès au logiciel 87

Figure 34: Interface de saisie d'information personnelles et la superficie 90

Figure 35:Résultat Mercuriale Avec une superficie de 400 m2 91

Figure 36: Impression Devis 92

Figure 37:Consultations de tous les devis dana la base des données 92

1

INTRODUCTION GENERALE

1. Problématique

La technologie d'architecture nous impressionne au jour le jour et l'espace vide dans nos villes et villages ne cesse d'être envahi par de magnifique architecture et construction de diverses marques à de niveaux variés.

Construire ressemble à la traversée de l'océan en solitaire, nous nous ne lançons qu'après mûres réflexions et à la fin de la préparation, nous savons que nous arriverons jusqu'au bout. Construire sa maison n'est pas seulement une opération économique, un plaisir, une certitude de savoir « comment c'est fait », une façon de tout maîtriser, c'est aussi, par l'ampleur du travail, du temps et de l'énergie à y apporter, une sorte de défi que nous nous lançons à nous-mêmes.

Mener à bien un projet qui peut s'étaler sur trois à dix ans (certains disent « toute une vie ») nécessite une persévérance qui frise l'obstination.

Le gros-oeuvre réclame une bonne forme physique et un savoir-faire particulier et aussi un outillage spécifique. Certaines grosses opérations (coulage de dalles, couverture...) ne peuvent se faire sans aide.

Les connaissances minimum s'apprennent dans les livres mais surtout sur d'autres chantiers : ceux qui sont conduits par des professionnels mais aussi les chantiers d'autres qui construisent à qui on aura intérêt à prêter main forte.

Construire une maison nécessite beaucoup d'étapes importantes car cette dernière est constituée des matériaux et ces matériaux doivent être catégorisés, calculés, déployés pour un aboutissement net et clair d'oeuvre d'architecture à la satisfaction du maitre de l'ouvrage et de l'oeuvre.

Il s'en suit donc un certain nombre d'interrogation légitimes telles que : ? Comment faire pour catégoriser les différents matériaux de construction avec l'architecture moderne ?

? Comment prévoir de calculs pour aboutir au bon déroulement de travaux de construction ?

2

? Comment automatiser ces calculs pour satisfaire et faciliter le maitre de l'ouvrage et le maitre de l'oeuvre lors de l'élaboration d'un projet de construction ?

2. Hypothèse

La nouvelle technologie de l'information est de la communication n'épargne guère le domaine de la construction vu la multitude de logiciels utilisés pour l'élaboration de plan d'architectural entre autres l'Auto CAD, le schechup et autres. Nous pensons ces nouvelles technologies peuvent être mise à la contribution dans la mise en oeuvre d'un système mercuriale automatique qui pourrait adresser les interrogations suscités dans la problématique.

3. Choix et intérêt du sujet

Il est fort possible qu'un couple vivant dans un appartement en ville ne fonctionnera plus de la même façon quand il sera dans son pavillon rural avec ses trois enfants. On s'efforcera de lister tous les souhaits des personnes concernées puis de faire une sélection après les avoir triés.

Un des avantages de construire est que, vu le temps nécessaire pour réaliser chaque étape, nous pouvons rectifier le tir si de meilleures idées apparaissent en cours de réalisation.

Notre intérêt est porté sur : « Mise en oeuvre d'un Prototypage Alpha Mercuriale de Gros oeuvre dans la construction » Car l'étude de l'évolution des applications web et de fonctionnement semble être un moyen efficace pour pouvoir dévoiler certains mystères sur le monde du web. Mais associer une étude effective sur les moyens, les processus et les techniques de ces applications qui peuvent tourner sur l'environnement client/serveur viendrait renchérir cette recherche.

3

4. Méthodes et techniques

Nous avons suivi la technique d'interview, qui nous a permis de poser des questions concernant le scénario du système et d'échanger avec des personnes du domaine dont la contribution nous a été utile; ainsi la méthode documentaire, nous a permis de recourir aux notations UML qui est une fusion des trois principales méthodes orientée objet qui sont : OMT, Booch et OOSE. Nous avons ajouté aussi une part non négligeable de nos réflexions personnelles ; ainsi pour nous imprégnés d'avantages sur les technologies web, de l'ingénierie informatique et d'architecture.

5. Délimitation du sujet

Ce travail de mémoire propose une application Web qui se limite à l'élaboration d'un devis mercuriale sur un environnement Windows et Linux. Le travail ainsi présenté, ne s'intéresse pas à toutes les fonctions de calculs et manipulation de données qui existent dans le système d'information étant donné que c'est un prototypage Alpha mais spécifiquement aux calculs, impressions et modification qui plus tard aboutiront à un prototypage final.

6. Division du travail

La méthodologie de travail suivie nous impose un plan en cinq chapitres :

? Le premier chapitre composé de deux phases, traitera du Génie Logiciel et le Prototypage : nous parlons de l'ingénierie logicielle et de différentes étapes du développement d'un logiciel.

? La deuxième chapitre est basé sur la technologie de la construction et d'architecture de l `environnement .Nous insistons sur les notions de la construction ainsi que sur le plan d'architectural par des logiciels appropriés.

4

? Le troisième chapitre parle de bases de la technologie web. Cette généralité sera axée sur deux notions : à savoir le langage HTML et le mécanisme de base de la production d'une application Web.

? Le quatrième chapitre, parle sur l'environnement MySQL/PHP. Ceci nous conduira à l'innovation qui élucide la manière de modéliser et de créer une application Web, qui constituera notre cinquième et dernier chapitre intitulé Conception et réalisation de l'application mercuriale.

Pour achever ce travail scientifique, nous donnerons une conclusion générale. Celle-ci concevra une synthèse qui sera une thèse de ce qui aura été fait dans le domaine du Web, elle comprendra aussi de perspective ouverte de ce qui reste à faire, ce serait des suggestions que nous ferons au monde de la science pour qu'il puisse connaître d'avantage des progrès et aboutir à un prototypage final.

5

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.