WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les transactions commerciales dans le bourré sous le règne de Kankou Moussa (1307-1332)


par Djenabou Mady KOMA
Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry - Maitrise en Histoire des relations internationales 2008
  

sommaire suivant

Avant Propos

Au terme de notre étude supérieure nous avons décidé de traiter un thème de mémoire portant sur le thème « Les transactions commerciales dans le Bourré sous le règne de kankou Moussa (1307-1 332) ».

En abordant ce sujet, nous avons voulu non seulement définir la place et le rôle combien déterminant de l'or et des marchands noirs dans le circuit des échanges commerciaux internationaux du Moyen Age, mais aussi faire une mise au point en ce qui concerne la contribution de la localité dans l'oeuvre de prospérité et de grandeur de l'Empire Manding.

Le choix du règne de kankou Moussa comme borne de notre travail ne relève pas du hasard quand on sait que c'est avec ce souverain que le Manding eut la réputation d'un pays aux richesses inépuisables en or ; c'est avec lui que le trafic de l'or a atteint son niveau le plus élevé dans le Manding et plus précisément dans la province aurifère de Bourré.

Aussi le choix de ce sujet s'explique par le souci d'apporter une modeste contribution à l'oeuvre de revalorisation de l'histoire de notre continent qui fut pendant longtemps bafoué par la colonisation.

Ce travail est une étude historique parsemée d'essais économiques, le chemin emprunté pour sa réalisation est semé d'embûches : d'un côté, la rareté des documents et surtout l'absence d'éléments statistiques appropriés, de l'autre le manque de moyens adéquats (financier). A cet égard, nous ne saurions prétendre l'avoir épuisé ; cependant nos espoirs seraient largement comblés si elle pouvait guider ceux qui, après nous, éprouveront le besoin de s'en inspirer.

Pour peu que nous ayons réussi ce travail, nous le devons à l'ensemble de nos maîtres, parents, professeurs et amis qui nous ont fait profiter de leur formation, leurs conseils, leurs encouragements et leur assistance inestimable. Qu'il nous soit permis au moins d'exprimer ici nos sentiments de reconnaissance à nos parents, professeurs et consultants dont entre autres : nos chères mères Djenabou Kourouma, Hawa Condé, , Sayon Condé, Hadja Aminata Keita, Hadja Aicha Koma à nos pères N'faly Koma, Mory Keita, , El Hadj Lanciné Keita, nos formateurs Dr Seydou Magassouba, Dr Mamadou Dian Chérif Diallo, Dr Sidy Malado Baldé, Mr Mansaré Lamine, Mr Mamady Bamba, Mr Aboubacar Demba Diaby, le corps professoral des Universités de Kankan et de Conakry et tous ceux qui de près ou de loin, ont contribué à l'élaboration de ce mémoire.

Introduction Générale :

L'Afrique Occidentale, au XIVe siècle a été le foyer d'une activité commerciale intense. Le développement de ce commerce allait mener à la prospérité et au rayonnement d'un puissant empire : l'Empire Manding ou le Mali, qui saura marquer l'histoire du continent au XIVe siècle avec le règne de kankou Moussa (1307-1332).

Cet empire a longtemps exercé la curiosité des chercheurs, chroniqueurs, écrivains et des historiens en Afrique, en Asie et en Europe.

Ces célèbres cités marchandes font de l'Empire l'un des plus importants carrefours du commerce mondial. A travers le Sahara et venant de tous les horizons, d'immenses caravanes relient aussi bien l'Afrique septentrionale que le bassin de la Méditerranée aux métropoles commerciales de l'Empire.

Grâce à son organisation stable à la sécurité de ses routes et surtout aux riches gisements des provinces aurifères du Bambouk et du Bouré, le Mali va élargir l'éventail de son commerce extérieur. Non seulement les transactions prennent une nouvelle envergure avec l'Afrique septentrionale, mais également avec les pays de l'orient et même de l'Europe par le truchement des Arabes. Il nous est toutefois difficile d'évaluer ce commerce avec exactitude, on peut du moins affirmer que l'or du Mali a alimenté le marché méditerranéen dans une forte proportion sous le règne de kankou Moussa.

Au cours de son prestigieux pèlerinage à la Mecque, l'Empereur noue des relations commerciales très fructueuses avec l'orient ; sous son règne aux dires de plusieurs auteurs, douze mille animaux venaient du Caire apportant sur les bords du Niger, les marchandises de traite, y compris le précieux sel gemme en échange de l'or.

C'est dans ce cadre que le Bouré s'est distingué sur le plan commercial au point qu'il est à se demander si en définitive ce n'est pas là où se trouve l'un des moteurs qui a fait tourner la grande roue de l'économie mondiale de l'époque, dans le bassin méditerranéen.

Pour la réalisation de travail, nous nous sommes posé plusieurs questions dans le cadre de notre problématique dont entre autres :

-Quelle était la physionomie géographique et humaine de Bouré ?

- Comment l'intégration de la localité à l'Empire Manding s'est-elle effectuée ? ,

Comment se présentait son organisation politique et économique sous le règne de l'Empereur kankou Moussa ?

-Comment étaient organisés les transactions commerciales sous le règne de kankou Moussa ?

-Quelles sont les conséquences des transactions commerciales pour le Bouré et pour l'Empire du Mali ?

sommaire suivant