WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'intervention militaire française au Mali. Essai d'analyse géopolitique.


par SATUTNIN NDONG NDONG
UNIVERSITE OMAR BONGO - MASTER GEOSCIENCES POLITIQUES 2015
  

sommaire suivant

République Gabonaise Département de Géographie

Ministère de l'Enseignement Supérieur Centre d'études et de Recherches en Géosciences politiques et prospectives

Université Omar Bongo Master Géosciences politiques du Monde Contemporain

Libreville, Octobre 201

Mémoire de Master
Thème :

L'intervention militaire française au Mali. Essai

d'analyse géopolitique

Option : géopolitique, espace continental

Présenté publiquement par :
Saturnin NDONG-NDONG

Dirigé par :

M. Jean-François Owaye,

Maître de conférences d'Histoire contemporaine

Codirigé par :

M. Serge Loungou,

Maître-assistant en géographie politique

II

Dédicace

A ma mère Florentine Andeme Ndong qui n'a jamais cessé de m'encourager et de m'exhorter à redoubler d'efforts dans tout ce que j'entreprends dans ma vie. Sans son double rôle à la fois de mère et de père qu'elle a su jouer depuis plusieurs années, je n'en serai pas là aujourd'hui.

III

Remerciements

L'exercice de rédaction d'un mémoire de fin de cycle nécessite un encadrement et une rigueur académique qui commencent depuis les premières années de la faculté, sans cela point de parcours universitaire véritable. Pour ce faire, je remercie l'ensemble du corps enseignant du département géographie de l'UOB pour tout le savoir qu'ils m'ont transmis.

Mes remerciements vont d'autant plus à l'endroit de mon Directeur de mémoire le Pr. Jean-François Owaye et mon co-directeur Dr. Serge Loungou, qui n'ont cessé de m'accorder de leur temps pour me donner des orientations dans le cadre de cette étude.

Je ne saurais terminer sans remercier ceux et celles-là qui n'ont cessé de m'apporter leur soutien. Je veux pour cela parler de mes frères et soeurs Sima Matthieu ; Mebale Arnold ; Ayong Ronny ; Ntoutoume Stéphane ; Nfoume Marie-Angèle ; Assiteme Mireille, et de ma petite amie Monefoung Nadela pour toute sa patience et sa compréhension tout au long de ce travail.

IV

Sigles et abréviation

AQMI : Al-Qaida au Maghreb Islamique

CEDEAO : Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest

CS : Conseil de Sécurité

GAD : Groupes Armés Djihadistes

MINUSMA : Mission Internationale des Nations-Unies au Mali

MISMA : Mission Internationale de Soutien au Mali

MNLA : Mouvement National de Libération de l'Azawad

MUJAO : Mouvement de l'Unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest

OPEX : Opération extérieure

ONUDEC : Office des Nations-Unies contre la Drogue et le Crime

ONU : Organisation des Nations-Unies

UE : Union Européenne

UA : Union Africaine

V

Sommaire

Introduction générale 6

I- Justification de l'étude 8

II- Problématique et cadre théorique 12

III- Méthode de recherche ...16

IV- Limites de l'étude 20

V- Articulation du travail .20

Première partie : Les fondements de l'intervention militaire française au

Mali 22

Chapitre I- L'espace sahélo-saharien, une sous-région sous tension et l'insécurisation du

Mali .24

Chapitre II- Le jeu d'alliance et les motivations « inavouées » de l'intervention militaire

française 35

Chapitre III- La France, une alliée intéressée 45

Deuxième partie : Du déploiement militaire français aux stratégies de sortie de

crise ..57

Chapitre I- L'intervention militaire : prodromes et manifestations 59

Chapitre II- Les effets de l'intervention militaire française et ses limites 71

Chapitre III- Le désengagement de l'armée française et les perspectives des nouveaux

rapports entre la France et le Mali 78

Conclusion générale ..89

Références bibliographiques 93

Table des illustrations 100
Annexes

sommaire suivant