WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le développement local participatif dans le contexte de la décentralisation en Côte d'Ivoire: le cas du chef-lieu de la région du Nàézi (Dimbokro).

( Télécharger le fichier original )
par BAH ISAAC KOUAKOU
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE COCODY - DOCTORAT UNIQUE 2014
  

précédent sommaire suivant

LISTE DES PHOTOS

Pages

Photo 01 Siège du Conseil Général de Dimbokro 179

Photo 02 Voie d'accès au village de Wawrenou 180

Photo 03 Centre de santé de Langba 182

Photo 04 Foyer du Lycée moderne de Dimbokro 183

13

INTRODUCTION

Le développement économique et social a toujours constitué un défi à relever par toutes les nations du tiers monde et en particulier par celles du continent africain.

Cela nécessite l'amorce d'un changement de perception sociale, intégrant les besoins, les intérêts stratégiques et les préoccupations des femmes et des hommes de toutes catégories socio-professionnelles sans discrimination.

En Côte d'Ivoire, les actions engagées par le gouvernement au lendemain des indépendances ne semblent pas avoir des effets escomptés permettant de réduire la précarité des conditions de vie des populations dans certaines régions du pays en général et dans des zones rurales en particulier.

Les limites des politiques publiques semblent être liées à la faible utilisation des approches participatives dans les différents programmes, à l'insuffisance de ciblage des catégories et des régions. L'Etat ivoirien à la recherche d'un mieux-être de sa population, va construire et reconstruire ces rapports avec la population à travers la politique de décentralisation.

La politique de décentralisation en Côte d'Ivoire rentre dans le cadre global du désengagement de l'Etat de la gestion courante du quotidien impulsée par les bailleurs de fonds. Le bilan de la décentralisation territoriale de la Côte d'Ivoire est plus que positif en considération du nombre de localités couvertes, aux emplois offerts et à l'intérêt suscité de la part des dirigeants locaux.

Mais au-delà, il se pose le problème de survie de ces collectivités du fait d'un morcellement excessif du territoire, de leur dépendance vis-à-vis de l'Etat, de la faiblesse de l'implication des populations.

14

Ainsi d'une politique de décentralisation basée sur la départementalisation et la communalisation, l'on aboutit à une politique axée principalement sur la régionalisation et la communalisation1.

Cette structuration a pour objectif de transférer aux collectivités territoriales des moyens nécessaires, des compétences étendues, notamment en matière d'urbanisme, de maîtrise du sol, d'enseignement, de santé publique et d'aménagement du cadre de vie.

Tout ceci pour apporter des réponses aux besoins des populations.

Les différentes modifications des rapports de l'Etat avec la population ont attiré notre attention.

L'objectif général de l'étude est de déterminer les mécanismes de construction des rapports sociaux autour de la participation de la population de Dimbokro à son développement.

Ainsi le thème de l'étude est intitulé: le développement local participatif dans le contexte de la décentralisation en Côte d'Ivoire: le cas du chef-lieu de la région du N'ZI (Dimbokro).

La recherche sur ce thème s'est faite autour de trois parties.

Dans la première partie, nous avons évoqué le cadre théorique et méthodologique. Deux chapitres ont constitué cette première partie.

Le chapitre premier « cadre théorique» nous a permis de construire l'objet d'étude, d'élaborer le modèle d'analyse et de préciser le cadre opératoire et la référence théorique.

Le second chapitre, « cadre méthodologique », a précisé les démarches méthodologiques qui ont présidé à la collecte des données destinées à tester les hypothèses et à répondre aux questions de recherche.

1Quotidien Nord-Sud, N° 1876 du Jeudi 28 Septembre 2011, Page 04.

15

Dans la deuxième partie, il a été question de la présentation du terrain d'étude et de l'objet d'investigation. Cette présentation s'est faite en deux chapitres.

Le chapitre trois a donné un aperçu du terrain d'investigation, c'est-à-dire le département de Dimbokro.

Le chapitre quatre a, quant à lui, parlé du Conseil Général de Dimbokro en tant qu'objet d'investigation et de la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL).

Enfin, la troisième partie a été réservée à l'analyse et à l'interprétation des données de l'enquête. Cette analyse s'est faite en quatre chapitres.

Le chapitre cinq a consisté à faire l'analyse du profil sociologique des enquêtés, à savoir le sexe et l'âge, le niveau d'instruction et la profession ainsi que leur connaissance du développement local et du rôle d'une structure décentralisée.

Le chapitre six, a dégagé dans une analyse constructive la politique et la matérialisation des projets de développement dans le département de Dimbokro.

Au chapitre sept, il a été question de la participation de la population de Dimbokro à son développement. Ce chapitre a mis en exergue les mécanismes de participation de la population de Dimbokro à la gestion de sa localité. Les éventuels obstacles à la participation de la population de Dimbokro à son développement ont été relevés au chapitre huit.

Enfin, le chapitre neuf a fait l'exposé de quelques stratégies et perspectives d'amélioration de la décentralisation pour le développement local.

De par ces différentes articulations de l'étude, la première partie, à savoir le cadre théorique et méthodologique a été abordé.

Dans un premier lieu, cette partie a mis en lumière les axes théoriques de l'étude.

16

Il s'agissait de la construction de l'objet d'étude, de l'élaboration du modèle d'analyse et de la précision du cadre opératoire et de la référence théorique. Dans un deuxième lieu, il a été question du cadre méthodologique qui renferme les méthodes d'analyse des données et les techniques d'investigation.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut