WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le développement local participatif dans le contexte de la décentralisation en Côte d'Ivoire: le cas du chef-lieu de la région du Nàézi (Dimbokro).

( Télécharger le fichier original )
par BAH ISAAC KOUAKOU
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE COCODY - DOCTORAT UNIQUE 2014
  

précédent sommaire suivant

CADRE THEORIQUE

ET METHODOLOGIQUE

PREMIERE PARTIE

17

18

Chapitre I-CADRE THEORIQUE

I.1- Construction de l'objet d'étude

I.1.1- Justification et intérêt du thème

Si l'on admet que la société est une totalité qui repose sur les relations entre les individus qui la constituent, qui lui donnent cette unité et lui maintiennent son identité, force est de constater que par la participation de tous au développement, des changements pourront s'opérer au sein de l'ensemble pour donner lieu à l'amélioration des conditions de vie.

Aussi, la participation populaire articulée au développement local nous semble constituer un objet d'étude pertinent pour des raisons fondamentales.

Pour une analyse de la situation, nous nous sommes intéressé au département de Dimbokro.

La raison de ce choix est d'ordre personnel. En effet, le département de Dimbokro faisait partie de l'ancienne boucle du café-cacao. Mais, à cause de l'appauvrissement du sol et de la baisse de la pluviométrie dans cette localité, les populations se sont massivement déplacées vers les zones encore propices à la culture du binôme café-cacao (Corinne BENVENISTE, 1974 : 205). Et cela a eu pour conséquence le déplacement de la force de travail.

Par ailleurs, l'UTEXI qui constituait une des principales sources de revenus de la population du département de Dimbokro a été fermée depuis 2002. Cette région a donc besoin d'un redémarrage économique en se basant sur la participation des populations prônée par la politique de décentralisation. Il est donc important de savoir comment les populations dudit département sont impliquées et se prennent-elles pour participer à leur développement. Et aussi analyser les rapports sociaux qui se construisent autour de la décentralisation à Dimbokro.

19

La deuxième raison est d'ordre social et liée à l'importance de la participation des populations au développement local et aux rapports sociaux que cela implique.

Notre étude, sur la base d'une analyse de la participation des populations à leur développement, contribuera à proposer des modalités d'amélioration de la décentralisation pour le développement local.

La troisième raison est d'ordre pratique. Avant la présente étude, la participation de la population au développement local, malgré l'encouragement des institutions de Bretton Woods, était, en 2008 de 25% en Côte d'Ivoire (Brou Emile KOFFI, 2009 : 98).

De plus, la réalité sur le terrain indique que les populations ne sont pas encore véritablement impliquées dans leur développement.

Par conséquent, cette recherche se présente comme une contribution aux mécanismes de participation des populations au développement local dans le contexte de la décentralisation.

La quatrième raison est, quant à elle, d'ordre scientifique.

En effet, cette étude intervient dans le vaste champ du développement socio-économique dans le cadre de la décentralisation et surtout de la participation des populations à leur développement comme prônée par les institutions internationales (BM, FMI).

En somme, ce travail de recherche est un effort d'analyse scientifique sur la politique de décentralisation en Côte d'Ivoire et de son impact sur les populations.

Cette politique de développement comme le souligne Nach Charles MBACK « est censée instaurer la démocratie au niveau local et impulser le développement économique depuis la base en permettant aux populations de se prendre en charge »2.

2 Nach Charles MBACK (2003), Démocratisation et décentralisation : genèse et dynamiques comparés des processus de décentralisation en Afrique Subsaharienne, Paris, Karthala et PDM, page 483.

20

Les résultats de cette étude pourraient permettre de comprendre la nécessité de la participation de la population au développement local.

Aussi, ils révèleront les rapports sociaux qui se construisent autour de la participation des populations au développement.

En vue d'une meilleure clarification du sujet, les concepts clés qui le composent ont été définis.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.