WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La mise en place d'une base des données pour la gestion de la facturation des abonnés de la Regideso.


par Sylvain MUKENDI
isic kananga - Graduat 2016
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE II : ANALYSE PREALABLE

2.1 Etude de l'Entreprise

2.1.1 Historique de la Regideso

L'historique de l'eau en République Démocratique du Congo n'a pas un commencement en soi. Elle débute avec la première forme de vie sur terre et évoluera avec elle ; s'adaptant au fil des années à la croissance démographique, l'organisation de la vie, l'expansion industrielle et le développement du pays dans tous ses domaines.

C'est à ce titre qu'est apparue, le 18 novembre 1929 la société de distribution de Léopoldville dont le siège social se situant à Bruxelles. Le 28 mars 1933 par l'arrêté royal, le Ministre belge des colonies institua la première ébauche de ce qui allait devenir la REGIDESO, a qui elle confie l'exploitation, le développement et la modernisation des distributions d'eau de Boma, Matadi, Mbandaka avec la prolongation de cette mission qui est l'étude et l'établissement de nouvelles distributions.

Le 30 décembre 1939 par décret royal, l'Etat crée une véritable société publique coloniale de distribution d'eau et d'électricité pour l'ensemble du territoire du Congo-Belge et du Rwanda-Urundi. En 1942, elle amorça la distribution de l'électricité de Mbandaka et en 1945, la distribution de l'eau de Lubumbashi et Likasi.De 1947 à 1953 la production et la distribution à grande échelle, de l'énergie électrique dans la colonie belge et au Rwanda-Urundi connaissent un développement.

Au 31 décembre 1949, la Régie assure l'exploitation de :

* Huit distributions de l'eau : Boma, Matadi, Mbandaka, Kinshasa, Kisangani, Lubumbashi, Likasi et Bujumbura ;

* Cinq distributions d'électricité : Boma, Matadi, Mbandaka, Kisangani et Bukavu ;

Au 31 décembre 1959, la régie exploite : seize stations d'alimentation en eau potable dont neuf au Congo et sept au Rwanda-Urundi ; trente-sept centres de distribution de l'énergie électrique dont trente au Congo et sept au Rwanda-Urundi. La période qui suivit de l'indépendance du pays et singulièrement de 1960 à 1965, s'est caractérisée par des grandes turbulences d'ordre politico-économique et social qui ont bouleversé le bon fonctionnement de la REGIDESO à restreindre considérablement son champ d'activité.

Eu égard à ce qui précède, il apparaît matériellement impossible de gérer de manière saine et méthodique, de contrôler efficacement les activités de la REGIDESO au départ de Kinshasa. Par ordonnance loi n°68 -116 du mars 1968, l'Etat décide de privatiser la gestion de la REGIDESO en considération de l'intérêt de la population et confie la gestion et la direction de la REGIDESO et l'électricité à la société anonyme du droit belge `'LA COMINIERE'', la durée de la convention est de cinq ans à dater du 1er avril 1968 en lui fixant les objectifs suivants :

- La réorganisation de la gestion de l'entreprise ;

- La remise en état des installations ;

- La formation du personnel et des cadres nationaux.

En 1972, les nationaux reprennent la gestion de l'entreprise jusqu'à ce jour, le 24 novembre de la même année, on procèdera à l'inauguration de la première phase du complexe de traitement d'eau à N'djili avec une capacité de production de 110.000 m3 d'eau potable par jour. Le 24 avril 1978, dans le souci de rationaliser les activités des entreprises publiques, le gouvernement notifie à la REGISEDO la décision de transférer à la Société Nationale d'Electricité `'SNEL'' l'ensemble de ses exploitations de production et de distribution de l'énergie électrique.

C'est en effet, au courant de l'année 1979 que les 12 centres d'exploitation d'électricité sont progressivement cédés à la SNEL. Dès lors, la REGIDESO consacre tous ses efforts à l'exploitation et au développement du secteur de l'eau potable. Actuellement la REGIDESO assure le production et la distribution de l'eau potable dans 92 centres d'exploitation repartis à travers le territoire national comme suit :

Kinshasa (4); Bas-Congo (12); Equateur (12); Kasaï-Oriental (8); Kasaï-Occidental (9); Katanga (15); Province Orientale (10); Bandundu (14); Sud-Kivu (4)  et le Maniema (4).

La lettre n°00243/COMINIERE/05 du 25 Avril 1975 émanant du département de l'énergie modifia la Régideso de la session du secteur d'électricité à la société nationale d'électricité (SNEL) en 1975. C'est ainsi Que la Regideso Kananga a cédé ses anciennes installations à la snel, ceci juste après les travaux réalisés par la société de construction appelé SADELMI.

précédent sommaire suivant