WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de l'impact du taux de change sur le prix des biens de consommation en RDC de 2001 à  2014.

( Télécharger le fichier original )
par Laisi Itongwa
unvesité de kinshasa - Graduat 2014
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE PREMIER : GENERALITES SUR LA POLITIQUE

MONETAIRE

Après avoir présenté l'introduction du présent travail, ce

chapitre sera consacré à la compréhension de quelques concepts qui pourront être utilisés tout au long de ce travail. Ainsi, ce chapitre sera donc subdivisé en trois sections dont la première portera sur la monnaie, la deuxième sur la politique monétaire et la troisième sur le taux de change et l'inflation.

1.1. LA MONNAIE

1.1.1. Définition

La monnaie peut être définie de différentes manières, selon différentes approches et selon différents auteurs.

C'est le cas par exemple de Gregory N. Mankiw et Mark P. Taylor qui la définie dans leur ouvrage intitulé « Principe de l'économie » comme étant l'ensemble des actifs de l'économie que les individus utilisent régulièrement pour acheter des biens et services à d'autres individus.

De toutes les façons l'approche qui rejoint l'assentiment de l'idéologie économique dominante est celle qui consiste à définir la monnaie par ses fonctions. Selon cette approche, est considérée comme monnaie, tout objet susceptible d'exercer les fonctions monétaires.

On reconnait ainsi trois fonctions à la monnaie énumérées depuis longtemps par Aristote, entre autre la fonction d'unité de compte, la fonction d'intermédiaire des échanges et celle de réserve de valeur.

7

1.1.2. Unité de compte

La monnaie est une unité de compte parce qu'elle constitue un équivalent général des échanges qui permet :

? D'exprimer, en termes de prix, les biens, prestations et dettes,
? De compter ou dénombrer les biens et services en circulation,

? D'exprimer et de mesurer, de manière abstraite, des réalités concrètes5.

Certains auteurs parlent d'étalon des valeurs dans la mesure où elle permet une estimation beaucoup plus précise de la valeur d'un objet ou d'un service.

1.1.3. Intermédiaire des échanges

La monnaie est un intermédiaire des échanges dans la mesure où est cédée en contre partie des biens et services dans les échanges commerciaux. Elle s'interpose dans l'échange entre deux biens, contournant ainsi une difficulté du troc.

La fonction d'intermédiaire des échanges fait que l'existence de la monnaie facilité considérablement les échanges. Ainsi, la monnaie fait que ventes et achats s'effectuent contre monnaie et que la recherche d'un partenaire directement intéressé par une contrepartie productive d'un bien donné n'a plus lieu d'être. L'existence de la monnaie facilite les échanges et permet d'accroitre l'activité6.

5 NKOO MABANTULA, M.B, Cours d'économie politique 1 G1 économie, FASEG, UNIKIN, 2012-2013, p.93.

6 GILBRET, A. F. Economie politique, 6e éd. Economie, paris, 1996. P.446.

8

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.