WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gouvernance -ide cas des pays mena.

( Télécharger le fichier original )
par MHADHBI FATMA
faculté de science économique et de gestion de Nabeul  - MASTER DE RECHERCHE en économie des affaires 2015
  

précédent sommaire suivant

4) La théorie de l'internalisation

Cette théorie inspire ces fondements de la théorie de l'imperfection de Hymer (1960,1976), sur la base des intuitions de Coase (1932), et Williamson (1975). Alors, les premiers jalons de cette idée remontent à l'analyse, de Buckley et Casson (1976), Lundgren (1977), et Swedenborg (1979), qui ont expliqué le développement des IDEs par le biais de la théorie des coûts de transactions.

Au terme de cette doctrine, l'anneau entre le processus d'internalisation et la multinationalisation d'une firme quelconque est le suivant : une firme multinationale est développée lorsque l'internalisation des marchés s'opère à travers les frontières du pays d'origine de la firme.

Rappelons que, cette théorie repose sur trois axiomes ; «  l'objectif de la firme est de maximiser son profit dans un univers de concurrence imparfaite ; la firme créée son propre marché interne afin de contourner les imperfections sur le marché de biens intermédiaires aussi bien que sur le marché de produit final (limitation de la circulation des produits à cause des barrières douanières et quotas) ; l'internalisation à travers les frontières nationales génère les multinationales » (Buckley et Casson,1976).

En garantissant sa position sur le marché interne la firme décide de choisir entre servir un marché extérieur par l'exportation ou par la création du réseau de sous-traitance, ou bien localiser une partie de ses activités sur un autre marché en créant des filiales afin de minimiser les coûts de transactions , et de même contourner les imperfections des marché.

En effet, l'acquisition des ressources, l'internalisation et la traduction d'informations sur les marchés étrangers sont des conditions préparatoires à l'internationalisation (Liesch et Knight, 1999). Ultérieurement, Buckley et Casson (1996) suggèrent que le partenariat accélère la cadence de l'innovation technologique et la mondialisation des marchés.

Pour conclure, Buckley et Casson(1976) Stipulent que la firme multinationale est une entreprise qui préfère internaliser ses activités avec l'étrangers, (exporter, céder une licence de fabrication, faire faire à l'étranger et importer ensuite,...etc.).

5) Le modèle OLI (Ownership, Location and Internalisation avantage)

Le thème de l'IDE se retourne aux idées développées par l'économiste Dunning (1977) qui traduit une approche globale des facteurs explicatifs de l'investissement direct (paradigme OLI ou approche éclectique) dans laquelle apparaissent des éléments comme la concurrence imparfaite, les avantages comparatifs (brevet par exemple) ou l'internalisation des coûts de transaction. D'un point de vue microéconomique, le modèle OLI (Ownership, Location and Internalisation avantage), permet d'assembler les conditions qui doivent être satisfaites pour qu'une entreprise s'engage dans un IDE.

Le paradigme OLI contour une composition d'avantages qui conduit une firme à investir à l'étranger. Une firme multinationale décide de s'implanter à l'étranger si trois types d'avantages sont assemblés

· Les avantages Spécifiques (O : Ownership) 

Une compagnie multinationale détient des avantages spécifiques vis-à-vis des firmes concurrentes fondées sur la possession d'actifs tangibles ou intangibles : avantage technologique, brevet, savoir-faire ou connaissances spécifiques. Ces actifs lui permettent de simplifier ses coûts et de dominer le marché.

La littérature théorique sur l'investissement stratégique se réalise sur ce type d'argument pour montrer que l'Investissement Direct Etranger constitue pour la firme multinationale un engagement crédible. Elle devient capable de contrôler l'arrivée de concurrents potentiels et peut se trouver en situation de préemption sur son marché (Motta M., 1992).

· Les avantages de localisation (L : Location advantages)

Les avantages particuliers permettent à la firme d'exporter, mais pas d'investir à l'étranger ; seuls les avantages liés à la localisation constituent une exigence nécessaire pour l'IDE.

Le choix de positionnement se rapporte essentiellement aux caractéristiques propres aux pays. Les motivations des firmes multinationales sont liées à la recherche de profits : réduire les coûts de transaction et de production en prenant en compte les diverses possibilités offertes par chaque pays, en exploitant les potentialités de réaliser des économies d'échelle ou encore d'entrer à de nouveaux marchés.

· Les avantages d'internalisation (I : Internalization specific advantages )

En s'implantant à l'étranger, l'entreprise multinationale parvient à internaliser les coûts de transaction. Elle détale ainsi de passer des accords de coopération ou de remettre une licence à une ou plusieurs firmes locales.

Le choix de l'internalisation dépend de facteurs particuliers aux secteurs industriels notamment, les coûts d'implantation, la nature des activités et des facteurs institutionnels telle que la structure des marchés en présence d'asymétrie d'information.

Tableau2 : Les avantages de la multinationalisation des entreprises selon Dunning (1981)

Avantages de propriété

Avantages de localisation

Avantages d'internalisation

Propriété technologique

Taille, économie d'échelle

Différentiation des produits

Dotations spécifiques

Accès aux marchés

Multinationalisation antérieure

Prix des inputs

Qualités des inputs

Coûts de transport

Coût de communication

Distance culturelle

Baisse des coûts de transaction

Réduction de l'incertitude

Contrôle de l'offre et qualité

Contrôle de l'organisation

Source: Dunning (1981), Economic analysis and multinational entreprises, édition Allen & Unwin, Londres, p.69

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.