WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact socio-économique des catastrophes naturelles. Cas des inondations du 1er septembre 2009 au Burkina Faso.

( Télécharger le fichier original )
par Aida Myriam Bari Sankara
Université Saint Thomas dà¢â‚¬â„¢aquin - Maitrise en sciences economiques 2013
  

précédent sommaire suivant

3.2.3. Les partenaires techniques et financiers du CONASUR

Dans le cadre de ses interventions, le gouvernement du Burkina Faso à travers le CONASUR, entretient des relations de partenariat avec des structures et des organismes nationaux et internationaux. Le Conseil Supérieur des Burkinabè de l'Etranger (CSBE), la Commission Nationale pour les Réfugiés (CONAREF) et la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC), travaillent en collaboration avec le Secrétariat Permanant du CONASUR, en vue de la gestion idoine des catastrophes et crises humanitaires au Burkina Faso.

Page28

BARI SANKARA Aida Année Académique 2012- 2013

Quant aux partenaires techniques et financiers, il faut remarquer que la problématique est prise en charge à un niveau très élevé et fait désormais partie de l'agenda du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies(SNU) et figure en pole position dans son rapport annuel. D'ailleurs, en 2005, un poste de Chargé des affaires humanitaires a été créé et un Groupe de Coordination humanitaire, échelon national de l'Inter Agency Standing Committee (IASC), a été mis en place, animé par le Chargé des Affaires Humanitaires sous la responsabilité du Coordonnateur Résident.

Dans le même objectif, le bureau du PNUD a requis une mission du Bureau pour la Prévention des Crises et le Relèvement (BCPR) en vue d'appuyer la finalisation d'un document de projet pour le renforcement des capacités nationales de prévention et de réponse aux catastrophes naturelles initié en 2009. Des organisations internationales et interafricaines comme la Banque Mondiale (BM), la Banque Islamique de Développement (BID), la Banque Africaine de développement (BAD), l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP), le mouvement de la croix rouge, l'UEMOA, la CEDEAO, l'Union Africaine (UA) participent aux efforts du gouvernement dans l'assistance et la prise en charge des populations victimes de catastrophes naturelles.

3.3. Défis et recommandations

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.