WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Prévention des chutes des personnes âgées à domicile

( Télécharger le fichier original )
par Anonyme
CNED - BTS ESF 2007
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

Face au vieillissement de la population, le Gouvernement a décidé de mettre en oeuvre de nouvelles mesures en matière d'accompagnement des personnes âgées. Le Plan Solidarité Grand Age, présenté le 27 juin 2006, prévoit le maintien à domicile des personnes âgées.

Indépendamment des politiques sociales, une raison subsiste qui entrave le maintien à domicile des personnes âgées, il s'agit des chutes. La chute correspond à l'action de tomber au sol indépendamment de sa volonté. Principale cause de décès par accident chez les sujets âgés, les chutes entraînent une mortalité importante chez ces personnes.

Lors de mon stage dans un CLIC (Centre Local d'Information et de Coordination), j'ai été amenée à rencontrer des personnes âgées vivant à domicile et présentant des besoins bien spécifiques. J'ai pu par moi-même constater un des problèmes rencontrés par cette population, à savoir les chutes au domicile. Je me suis tout d'abord appliquée à en comprendre les causes et les conséquences, puis à réfléchir à un moyen de les sensibiliser à ce danger et de prévenir le risque de chutes.

En tant que future Technicienne en Economie Sociale et Familiale (TESF), j'ai souhaité mobiliser mes compétences en sciences et technologies de l'habitat et l'environnement, afin d'étudier les adaptations possibles du logement individuel des personnes âgées.

Dans un premier temps, j'expliquerai par quelle démarche d'enquête j'ai pu faire émerger ma problématique exacte, puis j'essaierai d'apporter les éléments théoriques afin d'avoir une vision globale sur le sujet. J'établirai ensuite un bilan me permettant d'avoir un positionnement objectif sur le problème et de proposer des solutions pertinentes pour le résoudre.

C'est la solution la plus réalisable que je développerai dans un second temps, détaillant étape par étape ma démarche de projet qui consistera en une action d'information auprès des personnes âgées sur l'adaptation de leur logement par un aménagement spécifique afin d'éviter les chutes.

ETUDE

I. METHODOLOGIE

1. IDENTIFIER UNE PROBLEMATIQUE

Pour avoir travaillé auprès de personnes âgées, j'ai pu remarquer les différentes difficultés qu'elles rencontraient : perte d'autonomie, isolement, diminution de la confiance en soi. Dans le cadre de mon stage de BTS en CLIC, centre local d'information et de coordination gérontologique, j'ai souhaité à nouveau m'investir auprès de ce public, mais cette fois en me positionnant en tant que TESF. Pour cela, il me fallait faire émerger un besoin technique auquel les personnes âgées du secteur géographique du CLIC étaient confrontées, parmi les domaines d'interventions de la TESF, que sont l'alimentation, la santé, l'habillement, l'habitat, l'environnement, la gestion des ressources familiales, la protection du consommateur.

Afin d'orienter ma recherche, j'ai souhaité m'entretenir avec l'assistante sociale du CLIC. Par ses contacts avec les personnes âgées, leurs familles, les aides à domiciles, et les différents partenaires, elle a une vision globale des besoins des personnes âgées du secteur, et m'apparaît donc comme une personne ressource.

L'entretien est une méthode d'investigation verbale par laquelle l'interviewer sollicite des informations d'un interviewé, en relation avec l'objectif recherché. J'ai utilisé l'entretien semi-directif : l'entretien suit un fil conducteur qui est une liste de thèmes, mais reste ouvert. Il suppose la préparation préalable d'un guide d'entretien sur lequel figurent les grands thèmes que j'ai souhaité aborder. Au début de l'entretien, je me suis présentée, j'ai expliqué l'objectif de l'entretien, puis je l'ai mené en suivant le guide préparé :

- fonctionnement et rôle du CLIC

- missions de l'assistante sociale au sein du CLIC

- activités et projets en cours au CLIC

- nature des sollicitations que le CLIC reçoit

- besoins récurrents des personnes âgées

- domaines dans lesquels l'assistante sociale souhaite que j'intervienne

A l'issue de cet entretien, qui s'est déroulé comme un véritable dialogue, nous nous sommes rapidement aperçues qu'un besoin convergeait avec un domaine de compétence de la TESF. Le problème des chutes des personnes âgées a été soulevé dès la création du CLIC, aussi, un atelier équilibre a été mis en place pour tenter de le résoudre. Hors seul l'équilibre n'est pas en cause dans le mécanisme des chutes, les aides à domicile et familles ont à plusieurs reprises rapporté à l'assistante sociale le rôle de l'aménagement du domicile des personnes : rallonge téléphonique qui traverse le séjour, parquet ciré glissant, marches pour accéder à une partie de la maison, etc. L'assistante sociale a donc convenu que je proposerai et réaliserai un projet autour de l'aménagement du domicile des personnes âgées afin de réduire le risque de chute.

2. SE DOCUMENTER

Afin d'approfondir mes connaissances théoriques sur les personnes âgées, le vieillissement, les mécanismes et conséquences d'une chute, l'aménagement de l'habitat, j'ai effectué des recherches documentaires.

J'ai tout d'abord réuni les divers ouvrages que je possédais sur ces sujets, puis je suis allée en bibliothèque et en librairie afin de compléter mes recherches. J'ai consulté les magazines et brochures qui se trouvaient au CLIC. Enfin, j'ai principalement utilisé Internet, de nombreux sites m'ont permis d'accéder à des informations générales et à d'autres spécialisées.

3. MENER UNE DEMARCHE D'ENQUETE

3.1 Objet de l'enquête

L'enquête qui va me servir de référence vise à établir un diagnostic concernant les aménagements du logement pour les personnes âgées vivant à domicile.

Cela fait suite au constat suivant « Les personnes âgées qui vivent à domicile ont un logement qui n'est pas adapté pour éviter les chutes ».

De nos jours, nombreuses sont les adaptations du logement qui visent à faciliter l'autonomie de la personne âgée dans le logement, mais il me semble d'après mes premiers contacts que peu de personnes âgées aménagent réellement leur logement.

sommaire suivant