WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse comparative de la prise ne charge et du coût des soins d'un épisode du paludisme simple chez les enfants de moins de 5 ans dans les centres de santé St Joseph, Esengo et Déborah

( Télécharger le fichier original )
par Eddy Kieto Zola
Ecole de Santé Publique de l'Université de Kinshasa - DES en Economie de la Santé 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2ème Partie : TRAVAIL PERSONNEL

CHAPITRE 4 : RESULTATS ET DISCUSSIONS DE L'ETUDE.

4.1. PRESENTATION DES CENTRES DE SANTE ENQUETES

4.1.1. CENTRE DE SANTE DEBORAH

Sous l'initiative privée du Dr DISONAMA, pédiatre de formation, et avec la collaboration de l'ENSJCM, il fut crée le 24 décembre 2001 un centre de santé dénommé DEBORAH sis sur l'av. Commercial n°262, Quartier 7 (Q7) à la commune de N'djili. Ce centre se situe dans le District sanitaire de N'djili, dans la zone de santé de N'djili et dans l'aire de santé Q7.

Le CS organise les soins curatifs et n'applique pas la politique des soins de santé primaires. Les activités telles que la CPN, CPS, éducation nutritionnelle... ne sont pas organisées. C'est donc un centre de santé privé lucratife. Il dispose actuellement de 3 médecins dont 1 spécialiste en pédiatrie et 2 généralistes. Il y a 7 infirmiers de niveau A2 et 3 laborantins dont 1 gradué de l'ISTM.

Le CS a une capacité de 10 lits et reçoit en moyenne 20 nouveaux cas par jour. Comme infrastructure, il a un bâtiment avec les matériels et mobiliers de bureau, un microscope électrique binoculaire, une centrifugeuse, un aspirateur à pétrole et des lits métalliques pour les malades en observation.

Ce centre de santé est dirigé comme une entreprise privée à responsabilité limitée où le Docteur est le responsable numéro un du centre. Le principe de l'infirmier titulaire n'existe pas.

4.1.2. CENTRE DE SANTE ESENGO

Ce centre de santé a été crée en 1984 et fait partie de l'ARMEE DU SALUT. C'est donc un centre de santé de la confession religieuse (privé non lucratif). Il est situé dans la zone de santé de Masina I, dans l'aire de santé Nzuzi wa Mbombo. Il se trouve sur l'av. Mai-Ndombe n° 1, commune de Masina, derrière le Marché de la Liberté.

Créé avec un effectif du personnel important de 20 personnels, ce centre de santé conventionné de l'Armée du salut organise les soins curatifs et préventifs tels que CPN, CPS, les activités promotionnelles ( éducation sanitaire), etc.

Il a la capacité d'accueil de 3 lits et actuellement, il a un effectif du personnel de 12 notamment :

q 9 infirmiers dont 5 A2 et 4 A3.

q 1 laborantin de niveau A3

q 1 garçon de salle

q 1 surveillant

Le centre de santé applique la politique des soins de santé primaires et reçoit en moyenne 10 nouveaux cas par jour pour le paludisme. Il a un minimum de matériels et équipement pour un centre de santé (1 microscope, 1 stérilisateur, 1 tension mettre, etc.).

4.1.3. CENTRE DE SANTE St JOSEPH

Le centre de santé de référence Biyela, St Joseph, a été créé sur l'initiative des Soeurs de St Joseph de Turin en 1963. Les travaux de construction ont été entrepris par les Révérandes Soeurs MERCEDE et SECONTINA. Le centre de santé comptait 2 salles de consultation, 1 laboratoire, 1 réception et une salle des soins.

En 1973, la congrégation s `est dotée d'un nouveau bâtiment pour le centre nutritionnel.

Le centre de santé St Joseph se trouve dans la partie Est de la ville de Kinshasa, dans la commune de Kimbanseke plus précisément au quartier Biyela sur la rue Lufutu n°106 (entre l'av. Misani et Nsanda) dans la Zone de santé de Biyela (réf. Route Mokali, arrêt Magasin)

Il a la capacité d'accueil de 10 lits pour observations. Il réfère ces malades au CH Mokali. Actuellement, le centre comprend 21 travailleurs notamment :

q 11 infirmières dont 2 soeurs religieuses, 2 infirmiers A2 et 7 infirmiers A3

q 2 laborantins dont 1 de niveau A1 et 1 auxiliaire

q 2 monitrices nutritionnelles de niveau D4

q 3 filles de salle

q 1 médecin non permanent (1 fois/semaine)

q 1 AG

q 1 sentinelle

Il a comme infrastructure 3 salles de consultation, 1 salle de réception, 1 salle des soins, 1 laboratoire avec microscope, centrifugeuse, etc.

L'organigramme du centre de santé se présente de la manière suivante :

Médecin Superviseur

BDOM

Consultation

Réception

Administrateur-Gérant

Soeur responsable

Coordonnateur des activités

Pharmacie

Laboratoire

Nutrition

Soins

Infirmier titulaire

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net