WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Consommation d'électricité et croissance dans l'uemoa : une analyse en termes de causalité

( Télécharger le fichier original )
par Idrissa Yaya DIANDY
Université Cheikh Anta Diop de Dakar - D.E.A Economie, Spécialité Macroéconomie Appliquée, option Economie Internationale 2007
  

précédent sommaire suivant

SECTION 2. ESTIMATION ET INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS

2.1. DONNÉES ET HYPOTHÈSES

Dans de nombreuses recherches concernant le sujet traité ici, les termes de croissance économique et de consommation d'énergie ne sont généralement pas clairement définis. Un certain nombre de variables sont souvent utilisées pour les représenter. En ce qui nous concerne, étant donné la difficulté d'obtenir des données fiables sur la consommation d'énergie électrique et faute d'une longue série pour tous les pays de l'UEMOA, quatre pays ont été choisis : le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Togo.

Nous avons considéré par ailleurs le PIB par habitant comme proxy de la croissance économique. Nos données sont annuelles et couvrent la période allant de 1971 à 2005. Elles ont été extraites de la base de données du FMI (World Development Indicators 2008 CD Rom.)

La consommation d'électricité est mesurée en kWh et le PIB en dollars US. Dans ce type de recherche, les données sont soit utilisées comme telles, soit transformées de différentes manières. Il arrive souvent de considérer le PIB et la consommation d'énergie par tête. Pour des raisons d'échelle, nous utilisons le logarithme de ces variables. LPIB est le logarithme du PIB par tête, LCKWh celui de la consommation d'électricité par habitant.

Compte tenu de cette difficulté d'obtention de séries longues sur l'énergie, nous postulons l'hypothèse suivante :

Hypothèse 1 : le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Togo vont servir de support à notre recherche empirique ;

En outre, au regard de la revue de la littérature et à travers le modèle choisi, nous posons :

Hypothèse 2 : il y a une relation de long terme entre la consommation d'électricité et la croissance ;

Hypothèse 3 : la consommation d'électricité cause la croissance du PIB ;

Hypothèse 4 : le PIB cause la consommation d'électricité.

2.2. EXAMEN GRAPHIQUE

Le graphique ci-dessous décrit l'évolution du Produit Intérieur Brut et de la consommation d'électricité par habitant pour les quatre pays de l'UEMOA. En ce qui concerne le Bénin, on peut observer que ces deux variables présentent des évolutions de long terme semblables et sont caractérisées par un trend général à la hausse. Cela semble bien traduire qu'il existe une relation d'équilibre ou de cointégration entre ces deux séries.

Graphique 5 : Evolution du PIB et de la consommation d'électricité (1971-2005)

SENEGAL

COTE D'IVOIRE

BENIN

TOGO

Source : À partir des données de la Banque mondiale, World Economic Outlook CD Rom 2008.

Par contre, pour le Sénégal, la Côte d'Ivoire et le Togo, il est bien plus difficile de statuer sur l'allure des courbes.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.