WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Consommation d'électricité et croissance dans l'uemoa : une analyse en termes de causalité

( Télécharger le fichier original )
par Idrissa Yaya DIANDY
Université Cheikh Anta Diop de Dakar - D.E.A Economie, Spécialité Macroéconomie Appliquée, option Economie Internationale 2007
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 1. CONTEXTE ÉCONOMIQUE, PROFIL ÉNERGÉTIQUE ET CADRE DES RÉFORMES DU SECTEUR DE L'ÉNERGIE DANS L'UEMOA

Dans ce chapitre, nous procéderons d'abord à une présentation de l'UEMOA dans sa genèse et son évolution, mais aussi en faisant une analyse du cadre macroéconomique actuel marqué par des crises à répétition. Ensuite, dans une deuxième section, le profil énergétique de la région sera dégagé à travers les ressources, les consommations et l'accès à l'énergie électrique. Enfin, la dernière section fera référence à la politique énergétique de l'Union, à travers notamment les programmes et projets de l'UEMOA dans le secteur de l'électricité.

SECTION 1. CONTEXTE ÉCONOMIQUE

1.1. PRÉSENTATION DE L'UEMOA

Dans différentes régions du monde, plusieurs regroupements économiques se sont constitués donnant aux entreprises de ces zones un marché local plus large constituant une base solide pour affronter les marchés mondiaux. Un des enjeux de la mise en oeuvre effective de l'UEMOA est donc la création d'un socle économique solide et intégré, permettant de mieux réussir l'insertion de la sous-région dans l'économie mondiale.

L'UEMOA est ainsi née le 10 janvier 1994, dans un contexte où l'ampleur de la crise économique et l'impact limité des politiques d'ajustement mises en oeuvre ont révélé l'impérieuse nécessité, pour les États membres, d'agir dans un cadre communautaire cohérent, pour améliorer leurs performances économiques et assurer le bien-être de leurs populations.

Encadré 1 : Objectifs assignés à l'UEMOA

À travers le Traité de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), les États membres ont décidé de relever ensemble les défis de la croissance durable, du développement économique et social et de la lutte contre la pauvreté. Pour rappel, les objectifs assignés à l'UEMOA par le Traité du 10 janvier 1994 sont relatifs :

· Au renforcement de la compétitivité des activités économiques et financières des États membres dans le cadre d'un marché ouvert et concurrentiel et un environnement juridique rationalisé et harmonisé ;

· À l'instauration des conditions de convergences des performances et des politiques économiques des États membres, par l'institution d'une procédure de surveillance multilatérale ;

· À la création d'un Marché Commun entre les Etats membres basé sur la libre circulation des personnes, des biens, des services, des capitaux et le droit d'établissement des personnes exerçant une activité indépendante ou salariée, ainsi que sur un tarif extérieur commun et une politique commerciale commune ;

· À l'institution d'une coordination des politiques sectorielles nationales, par la mise en oeuvre d'actions communes et éventuellement de politiques communes, notamment dans les domaines ci-après : ressources humaines, aménagement du territoire, infrastructures, transport, télécommunications, environnement, agriculture, énergie, industries et mines ;

· À l'harmonisation des législations des Etats membres et particulièrement le régime de fiscalité.

Source : UEMOA, ONUDI, 2002.

L'Union s'est donc fixée pour vocation, entre autres, de consolider l'économie de ses États membres, pour leur conférer la taille critique requise, en vue de participer, de façon plus efficiente, à une compétition internationale de plus en plus rude. En effet, depuis sa création, l'UEMOA développe un processus d'intégration régionale à la fois monétaire et économique, qui marque profondément les économies de ses huit États membres. Déjà le 1er janvier 2000, l'union douanière est entrée en vigueur avec la mise en place d'un Tarif Extérieur Commun qui limite le taux de droit de douane à 20% maximum. Ainsi, l'UEMOA constitue aujourd'hui un marché de près de 90 millions de consommateurs et pèse environ 60 milliards de dollars US en termes de PIB3(*) (au prix courant).

Si l'UEMOA représente une avancée significative pour les pays qui la composent (dont la taille est généralement inférieure à 10 millions d'habitants), elle reste cependant de taille relativement modeste par rapport aux grands pôles régionaux. Le tableau suivant établit une comparaison de l'Union avec quelques groupements économiques du monde.

Tableau 1 : Comparaison de l'UEMOA avec les grands ensembles économiques du monde

Zone d'échange

PIB au prix courant (en milliards de $US)

Nombre d'habitants (en millions)

Europe des 27

16905,620

493,833

NAFTA (Amérique du Nord)

16266,452

440,113

Mercosur (Amérique du Sud)

2013,881

291,836

ASEAN (Asie du sud-est)

1281,854

575,525

SADC (Afrique australe)

438,950

249,854

UEMOA

57,291

87,098

Source : FMI, World Economic Outlook Database, Octobre 2008 ; calcul de l'auteur.

Les échanges intra-communautaires sont estimés à 15,2% de l'ensemble des flux de commerce extérieur cumulés des Etats de l'Union (ONUDI, UEMOA, 2002). Globalement, l'Afrique subsaharienne représente une part négligeable du commerce mondial (0,04%)4(*) et doit faire face à une menace croissante de marginalisation. Par ailleurs, les accords commerciaux préférentiels qui liaient les pays membres de l'UEMOA à leurs partenaires privilégiés (notamment l'Union Européenne dans le cadre des accords UE - ACP) disparaissent progressivement avec l'application des règlements de l'OMC et l'arrivée des nouveaux Accords de Partenariat Economique (APE). Ces accords de l'OMC visent, à terme, une libéralisation totale des marchés mondiaux. L'ensemble du tissu économique de l'UEMOA va devoir faire face à ce nouvel environnement.

* 3 FMI, 2008

* 4 ONUDI, UEMOA, Document de projet du Programme Sous-régional Pilote de Restructuration et de Mise à Niveau pour les Pays de l'UEMOA, Mai 2002.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.